Rechercher :


Mise en ligne le 17/11/2017 19:12:39 Référence : 45657

L'Iveco Stralis XP Abarth en une des Routiers de novembre

Les Routiers de novembre fait une fois de plus une large place aux nouveautés et aux camions de série limitéee... Cette fois, c'est l'Iveco Stralis Abart Scorpion qui est à l'honneur. Pour les trois prochaines années, Iveco est partenaire logistique officiel de la division des véhicules lourds du préparateur automobile Abarth. Il met à sa disposition deux camions, un Stralis XP et un Eurocargo, qu'il a habillés à ses couleurs. L'autre sujet à la une est la prise en main du Daf LF de nouvelle génération... Camion de distribution par excellence, le LF City est doté du moteur Paccar PX-4 de 3,8 l (en version 7,5 t) de 156 ou 172 ch. Parmi les reportages, une plongée dans la forêt landaise vous permet de suivre Cédric Lalanne au volant de son grumier Scania 6x4 R580. Les nostalgiques des années 70 pourront faire un saut dans un passé pas si lointain sur les pistes de l'Afrique noire en Berliet. En kiosque, 5,20 euros.

Pour répondre à la demande des lecteurs, le magazine Les Routiers a mis au point un dispositif super pratique pour savoir dans quel point de vente vous pouvez acheter le journal. Vous indiquez la ville souhaitée et le logiciel vous fournit en temps réel l'adresse où il est disponible, ses heures d'ouverture et une carte interactive de localisation.

  959_sommaire.pdf
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 17/11/2017 18:21:42 Référence : 45655

Solutrans: l'occasion de promouvoir les nombreux postes à pourvoir

A Solutrans la semaine prochaine (21-25 novembre 2017 à Lyon Eurexpo), les entreprises exposantes mettront en avant les nombreux postes offerts sur l'ensemble du territoire et valoriseront les différents métiers existants.

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 17/11/2017 16:15:02 Référence : 45645

Les nominés au prix de l'Utilitaire de l'année 2018

Comme tous les ans à cette même date, les membres du jury de l'Utilitaire de l'année L'argus se sont réunis sous l'autorité de Jean-Luc Foucret pour examiner les véhicules qui cette année sont habilités à postuler à l'enviable titre pour 2018. Parmi eux, on trouve deux pick-up (le Renault Alaskan et l'Isuzu D-Max), trois fourgons traditionnels (le Volkswagen Crafter et son clone, le Man TGE, ainsi que le Nissan NV 300) et pour la première fois deux véhicules électriques (le Renault Kangoo et le Gruau Electron 2). Les dernières discussions et délibérations ont eu lieu cette semaine dans le décor du futur hub rail-route de Sogaris, porte de La Chapelle à Paris. Comme c'est l'habitude, ce prix sera remis dans Paris le 12 décembre. - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 17/11/2017 12:08:04 Référence : 45651

Le poids lourd électrique de Tesla enfin dévoilé

Après moult reports, Tesla a dévoilé le prototype d'un gros camion électrique censé entrer en production en 2019. Le constructeur américain, en but à des difficultés industrielles dans le secteur des voitures électriques (sa spécialité), se lance donc dans un nouveau segment de marché, en s'appuyant sur son expertise dans les batteries lithium ion.

Elon Musk, fondateur et directeur général de l'entreprise a fait une démonstration de son « Tesla Semi » en le faisant entrer dans un hangar d'aéroport près de Los Angeles devant une foule de propriétaires de Tesla et d'acheteurs potentiels. Cerise sur le gâteau, il a fait sortir de la remorque un nouveau Roadster électrique.

Sur ce camion destiné à une navigation en convoi en utilisant les technologies de conduite autonome, l'aménagement de cabine est quelque peu futuriste : le siège conducteur du Tesla Semi est au centre de la cabine et deux écrans tactiles permettant de visualiser les angles morts.

Il bénéficie bien sûr du pilote automatique (dans le cadre du platooning) et, plus classiquement, du dispositif de maintien sur son voie et de freinage d'urgence. Une autonomie en charge complète de 800 km est annoncée (soir 450 de plus que pour le proto Mercedes), ainsi que des coûts de fonctionnement moins élevés que pour un poids lourd au diesel. Par contre, aucun prix de vente n'a été mentionné ! - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 17/11/2017 08:38:55 Référence : 45649

Reconversion professionnelle avec l'Afpa : portes ouvertes le jeudi 23 novembre

Avis à ceux qui ont envie de changer de métier et de devenir routiers, ou au contraire de trouver une autre voie. Le 23 novembre, l'Afpa (Agence nationale pour la formation professionnelle des adultes), organise sa dernière journée portes ouvertes de l'année dans ses centres partout en France. Baptisée « spéciale reconversion professionnelle », elle permettra notamment de découvrir où trouver des places disponibles en formation. Chacun pourra rencontrer des stagiaires et des formateurs, visiter des plateaux de formation, et recueillir toutes les informations pratiques pour bénéficier d'une formation.

Par ailleurs, l'Afpa pourra accueillir sur son stand du salon Nouvelle vie pro (le 23 novembre à Paris Event Center) et expliquer son offre de formation. Trois journées portes ouvertes sont déjà programmées pour 2018 : les jeudi 8 février, jeudi 7 juin et jeudi 20 septembre 2018. Plus d'informations sur www.plusieursviespro.fr. - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 17/11/2017 08:37:31 Référence : 45648

Moral des patrons du TRM : l'amélioration se poursuit

Le baromètre de la FNTR, qui analyse la conjoncture du Transport routier de marchandises (TRM), note une nouvelle amélioration du moral des chefs d'entreprise par rapport au 3e trimestre 2016, tout en soulignant qu'elle est fragilisée par la hausse du carburant et les tensions sur l'emploi. L'amélioration significative de l'activité est liée à l'augmentation des volumes d'activité : +3 % dans l'industrie (contre +0,2 % un an plus tôt), +4 % dans le commerce de détail et la grande distribution (contre +2,1 % un an avant). Cette reprise s'inscrit dans le contexte global d'affermissement de la croissance française (+2,2 %). La hausse du coût du gazole professionnel pèse par contre davantage (+5,5 % par rapport au 3e trimestre 2016). Les transporteurs redoutent en outre la fin annoncée du CICE et sa transformation en allègements de charges moins favorable. Troisième point défavorable : la pénurie de conducteurs, alors même que les besoins grandissent. -  MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 17/11/2017 08:32:58 Référence : 45646

Comment AB Volvo veut rebondir avec Renault Trucks Défense

Comment rebondir maintenant que le groupe Volvo a écarté deux acheteurs potentiels pour RTD (Renault Trucks Défense) - voir 45541 ? Pendant près d'un an, les 1 300 salariés et le management de cette entité de Renault Trucks se sont préparés à voir leur société vendue à l'un de leurs concurrents directs, comme le souhaitait la maison-mère, le groupe Volvo. Mais en octobre dernier, le géant suédois a décidé de faire machine arrière, refusant de brader cet actif au « carnet de commandes solide ».

Les deux acheteurs en lice, le groupe KNDS (né de la fusion entre le français Nexter et l'allemand KMW) et le belge CMI ont fait des offres trop faibles pour entamer véritablement des négociations, de l'ordre de 400 millions d'euros contre les 700 millions d'euros attendus. « Les offres proposées n'ont pris en compte ni les niveaux de synergie possibles ni notre potentiel à capter de nouveaux de marchés », estime Emmanuel Levacher, PDG de RTD. - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 16/11/2017 17:34:44 Référence : 45647

Un Français la tête du projet du camion Tesla

Dans quelques heures (cette nuit), le camion électrique et autonome développé dans le plus grand des secrets par Tesla devrait enfin être dévoilé (voir 45430). A la tête du programme de développement de ce projet imaginé par Elon Musk, on trouve un Français, Jérôme Guillen.

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 16/11/2017 09:50:58 Référence : 45640

A Toulouse, un Village des Métiers dédié au transport

La région d'Occitanie étant en manque de personnel dans les domaines du transport et de la logistique, ce secteur a créé le premier Village des Métiers à Toulouse, organisé par l'AFT en partenariat avec le CRFPTL (Comité régional de formation professionnelle dans le transport et la logistique) Occitanie. Les élèves et demandeurs d'emplois seront invités du 20 au 24 novembre par 56 entreprises à y découvrir vers quoi ils peuvent s'orienter pour trouver du travail. Cet événement portes ouvertes a lieu dans le cadre de la semaine École/Entreprise. Un circuit de découverte sera basé autour d'un scénario original : se mettre à la place de l'un des trois jeunes étudiants sur le point de quitter Toulouse pour poursuivre leurs études à Nantes en colocation. Les visiteurs seront ainsi amenés à réaliser un parcours traversant six pôles distincts à l'issue duquel il leur sera possible de découvrir l'espace dédié aux formations (le transport routier prenant sa place via la la livraison de mobilier). - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 16/11/2017 08:52:18 Référence : 45642

Fin du libre échange avec la GB : retour des douanes à craindre

Le Brexit devrait engendrer des coûts supplémentaires pour le transport routier français. Avec la sortie des Anglais de l'UE fixée au 30 mars 2019, les sociétés du TRM peuvent craindre le retour des douanes, ce qui obligera à embaucher des personnes qualifiées pour effectuer les déclarations import/export. Une délégation FNTR (Fédération nationale des transporteurs routiers) a pris les devants et rencontré la « Task Force 50 » dirigée par Michel Barnier, chargée des négociations avec le Royaume-Uni concernant le Brexit. La FNTR a sollicité un report de trois ans (à 2022) du retour des douanes entre l'UE et le Royaume-Uni. - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 16/11/2017 08:51:37 Référence : 45641

Dekra ouvre un centre PL en région lyonnaise

Un nouveau centre Dekra dédié au contrôle technique des camions a ouvert ses portes à Chassieu (69), en pleine métropole lyonnaise. C'est le 7e de la région Rhône-Alpes (contre 3 seulement en 2005).

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 15/11/2017 15:31:28 Référence : 45639

Heinz-Jürgen Löw passe chez Volkswagen Véhicules Utilitaires

A compter du 1er janvier 2018, Heinz-Jürgen Löw devient membre du directoire en charge des ventes et du marketing pour la marque Volkswagen Véhicules Utilitaires. Il occupe actuellement le poste de responsable des ventes et du marketing de Man Truck & Bus à Munich. Chez VW Utilitaires, cette nomination a été réfléchie, estime Eckhard Scholz, président du directoire de la marque Volkswagen Véhicules Utilitaires : « Heinz-Jürgen Löw est un expert reconnu, doté d'une grande expérience dans la vente de véhicules utilitaires, à l'échelle nationale et internationale. Il jouera un rôle essentiel dans la poursuite de l'orientation stratégique déjà initiée par notre marque, Volkswagen Véhicules Utilitaires ». Au sein de la marque Volkswagen Véhicules Utilitaires, Heinz-Jürgen Löw succède à Bram Schot, qui a été nommé membre du directoire en charge des ventes et du marketing pour Audi le 1er septembre 2017. Au sein de Man Truck & Bus, Joachim Drees assurera l'intérim de Heinz-Jürgen Löw jusqu'à la nomination de son successeur. Occupant un poste de responsabilité chez Man depuis 2013, il a été pendant quatorze chez Renault Trucks, et dernièrement président de la société à Lyon. - FG

Heinz-Jürgen Löw occupe le poste de responsable des ventes et du marketing chez Man depuis 2013.

Heinz-Jürgen Löw occupe le poste de responsable des ventes et du marketing chez Man depuis 2013.

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 15/11/2017 08:51:09 Référence : 45629

Jean-Yves Kerbrat prend la tête de Man

Dans le cadre d'une réorganisation de Man, Jean-Yves Kerbrat remplacera Marc Martinez à la direction de la filiale française du constructeur munichois à partir du 1er janvier 2018. Ses missions : le développement des véhicules autonomes, la montée en puissance des véhicules connectés et le développement des énergies propres. Pour Man, la France est « le 2e marché en VI et le 1er marché en cars et bus », rappelle le constructeur. Marc Martinez va de son côté devenir DG de Man Ukraine à partir du 1er mars 2018. - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 15/11/2017 08:18:48 Référence : 45635

Iveco soutient l'Unicef

Iveco, supporter européen des All Blacks, va de nouveau faire voyager l'équipe de rugby et son encadrement en car Magelys, et deux Daily Hi-Matic à l'occasion de la « Vista 2017 All Blacks Northern Tour ». Dans le cadre de ce partenariat, Iveco a mis par ailleurs aux enchères hier une série limitée du Daily Hi-Matic spécialement décorée aux couleurs des All Blacks (et dédicacée par tous les joueurs de l'équipe), au profit de l'Unicef. Ces enchères sur www.charitystars.com prendront fin le 30 novembre sur le site CharityStars. - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 15/11/2017 08:00:25 Référence : 45634

Ces plateformes de fret qui montent, qui montent...

Pour développer son offre de services et s'élancer vers l'international, la plateforme Convargo lève 16 millions d'euros. Elle cherche à proposer de nouveaux services aux 3 000 chargeurs et 2 000 transporteurs qui utilisent ses services (soit 120 000 camions) : réduction des délais de paiement à 72 h, modernisation des outils de tracking, outils pour simplifier le quotidien des chauffeurs... Convargo, qui cherche à étendre son activité à toute l'Europe, a l'ambition de devenir le leader des plates-formes d'intermédiation. De quoi inquiéter les fédérations de transports françaises comme l'OTRE : « Cette activité s'apparente à celle de commissionnaire de transports. L'appareil législatif et réglementaire n'a malheureusement pas encore pris en compte ces nouvelles technologies. Ces plateformes ont donc tendance à se soustraire à l'ensemble des obligations et des responsabilités des commissionnaires ». De plus, l'OTRE soupçonne Convargo, Fretlink et autres plateformes de tirer les prix de transport vers le bas : « Leur politique de prix, en théorie vertueuse puisqu'elle s'appuie sur des prix calculés à partir d'éléments caractéristiques du chargement, et sur la base d'un coût de revient fourni par le CNR (Comité national routier), s'avère en réalité contestable ! En effet, il s'agit le plus souvent de prix manifestement bas s'appuyant sur le sacrosaint et détestable principe des prix de retour ou des compléments de chargement ». Le développement du transport à bas coût se voit ainsi favorisé au détriment des entreprises qui emploient des salariés formés à un service de qualité dans le respect des règles de sécurité et des règles de santé au travail. « Car les plateformes s'appuient souvent sur des pavillons étrangers low-cost présents sur le territoire national, qui le plus souvent ne respectent pas les règles relatives au cabotage ». - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 14/11/2017 16:38:56 Référence : 45633

LeCapitaine mise sur la robotique

LeCapitaine, carrossier spécialisé dans la caisse frigorifique sur tous types de châssis porteurs (VUL ou PL) dévoilera en avant première à Solutrans ses innovations s'appuyant sur le programme de R&D et la robotique mis en place dans les ateliers de l'usine de Saint-Lô (50). Ce programme d'accélération technologique est engagé depuis juin 2016 et commence à porter ses fruits. Pour en savoir plus, RDV à Solutrans.

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 14/11/2017 15:24:21 Référence : 45627

Epoqu'Auto : la fondation Berliet célèbre ses exploits au Sahara

Un nouveau record d'affluence (plus de 65 000 visiteurs) a été battu le week-end dernier lors de la 39e édition du salon international Epoqu'Auto. Au total durant trois jours, 150 clubs représentant les marques automobiles exposaient les modèles de prestige et de sport les plus prestigieux sur 56 000 m² au parc de Lyon Eurexpo. Comme le veut la tradition, la Fondation Berliet avait l'honneur de présenter l'un des plateaux vedettes du salon, sur le thème « Voyages et Aventures » au Sahara. Une façon de décliner la démarche de la Fondation, qui repose sur « la connaissance du passé pour comprendre le présent et mieux imaginer l'avenir », comme aime le répéter Monique Chapelle, qui anime avec passion la Fondation Berliet. Les passionnés ont admiré les camions qui se sont illustrés au début du 20e siècle en ouvrant la Transsaharienne. Les lecteurs du magazine Les Routiers ont eu le plaisir de retrouver les modèles évoqués dans un dossier consacré ce mois de novembre à la Transsaharienne et à la sage Berliet en Afrique. Ainsi étaient exposés entre autres le Berliet six roues VPD 6x4 de 1926 de la mission Sahara-Niger, et le Laffly LC 2 de 1930 qui a rallié Paris au Lac Tchad en 1933. - CF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 14/11/2017 09:58:53 Référence : 45622

Un camion norvégien évite de justesse un accident avec des élèves

Un camion Volvo FH a évité une catastrophe grâce aux bons réflexes du chauffeur et à son équipement de freinage d'urgence. La scène se passe dans le Sud de la Norvège : sur une vidéo (voir lien rouge ci-dessous), on voit des élèves descendant d'un car, traverser la route, au même moment où un semi-remorque arrive à pleine vitesse... Le chauffeur freine, le véhicule s'arrête ou bien est-ce le contraire : la « machine » a réagi au quart de tour ? Il peut s'agir du dispositif anticollision, baptisé CW-EB (Collision warning with emergency brake), présenté par Volvo en 2012. Le suédois a été aussi précurseur dans la détection piétons et cyclistes. La majorité des élèves en France décèdent au moment des montées et descentes des cars scolaires. - FG

 
Pour plus d'infos, cliquez-ici
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 14/11/2017 08:44:39 Référence : 45621

Ce que Bosch a apporté au camion en 120 ans

La société Robert Bosch, qui fête ses 120 ans (elle a vu le jour en 1897), a rapidement trouvé sa fonction d'équipementier automobile international en concevant un dispositif d'allumage par magnéto à haute tension pour moteur fixe, équipé de bougies d'allumage (aujourd'hui, c'est toujours une bougie électrique qui enflamme le mélange air-carburant). En 1927, le servofrein pneumatique a permis de démultiplier l'effort exercé sur la pédale de frein et de réduire sensiblement la distance de freinage. Quant à l'ABS, il a certes fait sa première apparition sur des autocars, mais les camions ont souvent servi à tester des innovations. C'est aussi Bosch qui mettra au point l'antipatinage (TCS) et l'ESP. En 1997, le système d'injection diesel à haute pression common rail fait son apparition sur le Ford Transit et le Daily d'Iveco, permettant d'augmenter la puissance des véhicules tout en réduisant les émissions polluantes et la consommation de carburant. Citons enfin le système Start&Stop, apparu en 2007 sur les voitures et qu'on retrouve sur les Vul. L'équipementier travaille aujourd'hui au remplacement de l'essuie-glace par un désintégrateur de gouttes d'eau, si on en croit des bruits qui courent. - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 14/11/2017 08:42:33 Référence : 45619

Asca à Solutrans : le PCCT évolue

le carrossier français Asca, qui fêtera ses 50 ans en 2018 (dont 25 en tant que société coopérative), présentera notamment à Solutrans une nouvelle version de sa semi-remorque porte-conteneurs à chariot coulissant tunnel, le PCCT. Il offre la possibilité d'installer entre les longerons à l'arrière du véhicule une plateforme en caillebotis qui permet d'accéder en toute sécurité au conteneur 20' centré, à l'aide d'un marchepied et d'une rampe repliable. Une plateforme avant sera aussi disponible. Il est possible d'y associer un troisième essieu suiveur. L'ensemble des commandes de manipulation du chariot et de la suspension se retrouvent dorénavant dans le porte-à-faux arrière de la semi, ce qui évite pour le conducteur de nombreux allers-retours, et celui-ci risque moins d'oublier de remonter la suspension. A noter que sur les bi-trains d'Asca, le déverrouillage de la sellette par bouton poussoir est désormais proposé de série. Autre nouveauté à souligner : dans la gamme porte-bois, un convoi bi-train forestier est homologué pour la première fois en 57 t... - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 14/11/2017 08:40:22 Référence : 45620

3 Français sur 4 opposés à la privatisation des radars embarqués

Le projet de privatiser la gestion des voitures équipées de radars annoncé en janvier 2017 a provoqué une levée de boucliers via le net. En quelques mois, 1,3 million d'usagers de la route ont pris part à l'opération « Non à la privatisation des radars embarqués » lancée par l'association « 40 millions d'automobilistes ». Et une enquête menée par Harris Interactive en octobre 2017 conclut que 72 % des Français sont opposés à la privatisation des radars embarqués. 78 % estiment même que cela n'aurait aucun impact positif sur la sécurité routière. Pour l'association, le lien direct créé entre la sécurité routière et le monde de la rentabilité financière est inacceptable... - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com

 

Afficher + de brèves