Rechercher :


Mise en ligne le 16/11/2018 09:00:27 Référence : 47456

Gilets jaunes : le gouvernement s'oppose à tout «blocage total»

En vue de la journée de mobilisation des « gilets jaunes » ce samedi 17 novembre contre la hausse du prix du carburant (voir 47453), le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a prévenu : « Les forces de l'ordre interviendront pour lever tout blocage total. Je demande donc qu'il n'y en ait aucun. Partout où il y aura un blocage, et donc un risque pour les interventions de sécurité et aussi la libre circulation, nous interviendrons », a-t-il affirmé sur BFMTV, demandant également aux organisateurs de déclarer leurs manifestations en préfecture.

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 16/11/2018 09:00:00 Référence : 47457

Fraude à l'AdBlue : jusqu'à 7000 euros d'amende

Si on en croit l'interception récente de camions sur l'A48 relatée par notre confrère dauphine.com, la note en cas de fraude aux dispositifs anti-pollution (neutralisation du détecteur en cas d'absence d'AdBlue) peut aller jusqu'à 7 000 euros. Il faut dire que les boitiers qui suppriment les alertes de sécurité sont en vente sur internet, bien que la publicité en soit interdite et qu'elle constitue un délit. Les contrôleurs des transports sont en général dotés de deux mallettes électroniques de diagnostic qui analysent les calculateurs du véhicule. Ces outils, acquis initialement pour la lutte contre la fraude au tachygraphe, ont montré leur efficacité dans la recherche et la détection de fraudes à la pollution. - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 16/11/2018 08:25:45 Référence : 47455

Moins de tués en octobre sur les routes françaises

La Sécurité routière annonce que le nombre de morts sur les routes de France métropolitaine a fortement baissé en octobre (-13,8%) avec 275 personnes tuées, contre 319 au cours du même mois en 2017, a annoncé jeudi 15 novembre. Après une chute en juillet (-5,5%) puis en août (-15,5%), la mortalité sur les routes de métropole avait augmenté en septembre (+8,8%, par rapport à septembre 2017). Il est néanmoins encore trop tôt pour affirmer que cette baisse d'octobre est liée à la baisse de la vitesse maximale sur les routes secondaires, intervenue en juillet dernier...

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 16/11/2018 08:23:53 Référence : 47454

225 000 euros d'amende requis contre Goodyear-Dunlop

Le Journal de Saône-et-Loire rapporte l'issue juridique d'un accident qui, en 2012, avait été provoqué par l'éclatement du pneu d'un camion sur l'A6, ce qui avait coûté la vie à un motocycliste et fait trois blessés graves. Mercredi, la société Goodyear-Dunlop a comparu devant le tribunal correctionnel de Mâcon, qui devait déterminer si le pneu était ou non défectueux dès sa sortie de l'usine... La parquet a requis 225 000 euros d'amende contre l'entreprise basée au Luxembourg. Le tribunal rendra son jugement le 19 décembre. - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 15/11/2018 19:19:57 Référence : 47453

La journée de samedi, un vrai casse-tête pour la profession

La journée des gilets jaunes de samedi se présente comme un cauchemar pour les nombreux exploitants qui assurent les ravitaillements des magasins de grande distribution le samedi matin. En effet, des rassemblements sont annoncés dès 6 h du matin sur les plus grands axes et bretelles d'autoroute... Selon les dernières estimations, malgré le fait qu'une petite centaine seulement de préavis de manifestations aient été déposés en préfecture, les autorités s'attendent à 1 500 rassemblements ! Rien que dans le Vaucluse, 18 opérations escargot sont annoncées officiellement. Certains exploitants d'anticiper en livrer jusqu'à vendredi dans la nuit afin d'éviter de voir leurs camions bloqués toute la journée de samedi, surtout en produits frais. Les conducteurs routiers sont partagés, de leur côté, car si le gouvernement venait à geler la taxe carbone, elle en viendrait à entériner le projet de vignette PL forfaitaire, applicable tout autant aux Français qu'aux étrangers. - MF et CF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 15/11/2018 14:59:33 Référence : 47445

La production de Vul Renault-Nissan-Mitsubishi renforcée en France

La nouvelle génération du Renault Kangoo et celle du nouveau Nissan NV250 vont être produites à l'usine Renault de Maubeuge, qui devient le centre d'excellence des véhicules utilitaires légers de l'Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi. L'usine Renault de Sandouville produira par ailleurs un nouveau fourgon Mitsubishi Motors basé sur la plateforme de Renault Trafic. Le groupe Renault prévoit en conséquence de recruter 200 collaborateurs en 2019. - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 15/11/2018 09:11:21 Référence : 47447

Un marquage au sol lumineux la nuit

Eiffage et la start-up Olikrom ont présenté un marquage au sol qui se voit la nuit, rendant la route lumineuse. La meilleure visibilité qui en résulte devrait permettre de réduire le nombre d'accidents. A suivre, en espérant que ce dispositif sera adopté partout en France, et pas seulement sur les pistes cyclables !

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 15/11/2018 09:01:58 Référence : 47446

Interdiction des vieux véhicules diesel en IDF : 79 communes concernées

La métropole du Grand Paris (MGP) a voté lundi l'interdiction dès juillet 2019 des véhicules diesel (voitures, utilitaires et camions) de plus de 18 ans (donc mis en circulation entre le 1er janvier 1997 et le 31 décembre 2000), et essence de plus de 21 ans, dans un périmètre autour de la capitale à l'intérieur de l'A86. Mais pour entrer en vigueur, l'interdiction doit faire l'objet de consultations auprès de la population de chacune des communes. Les 79 maires concernés doivent ensuite prendre des arrêtés pour que ce projet de création d'une « zone à faibles émissions » (ZFE) voie le jour, comme c'est déjà le cas à Bruxelles, Lisbonne, Vienne, Helsinki... Cela implique aussi que le gouvernement facilite la mise en place de systèmes de contrôles automatisés... Car sans contrôle renforcé, la mesure ne sera pas efficace.
La France suit un mouvement général : en Allemagne par exemple, près d'un million de véhicules diesel (environ 945 000 unités) utilisés par des professionnels pourraient être concernés par les remises aux normes mécaniques prévues dans les villes les plus polluées du pays. - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 15/11/2018 08:58:44 Référence : 47444

La baisse des cours du pétrole devrait impacter les prix à la pompe

Voilà qui va peut-être apaiser les gilets jaunes. Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire et son homologue de la Transition écologique François de Rugy ont convoqué les acteurs de la filière des carburants pour leur demander de répercuter immédiatement la baisse des prix du pétrole sur les prix à la pompe. Les opérateurs pétroliers, ainsi que les représentants des grandes et moyennes surfaces, ont répondu favorablement. Les compagnies pétrolières notamment ont pris l'engagement de réduire leurs marges au maximum. - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 15/11/2018 08:12:45 Référence : 47449

Renault Trucks en première ligne à Pollutec du 27 au 30 novembre

A Pollutec (27-30 novembre à Lyon), Renault Trucks va mettre l'accent sur les énergies alternatives et la sécurité. Logique, ce salon étant dédié aux équipements, technologies et services de l'environnement. Sur le stand du constructeur lyonnais, les visiteurs découvriront sa gamme de véhicules 100 % électriques deuxième génération, dont en avant-première française un Master ZE (de 3,1 t de PTAC et dont la charge utile peut atteindre 955 kg) et un D Wide ZE carrossé en benne à ordures ménagères (de 26 t). Grâce à son chargeur embarqué, la recharge totale de cette Bom se fait en 8 heures avec une prise de type industriel classique, ou une à 2 heures en courant continu.
Le gaz comprimé fait aussi partie de la stratégie de Renault, qui a choisi d'exposer un D Wide GNC (de 19 t) à échappement horizontal et à autonomie doublée pour atteindre 800 km, ainsi qu'un D Wide GNC carrossé en benne à ordures ménagères. On pourra aussi découvrir un véhicule « concept » (sur la base d'un C) à la sécurité renforcée, pour les usagers vulnérables mais aussi pour le conducteur : en plus de l'assistance au freinage (ABS) ou du contrôle de stabilité (ESC), tous deux réglementaires, il comporte un frein de parc électrique (EPB)  un freinage d'urgence  une vitre de bas de porte côté passager  4 caméras de surveillance  des capteurs de présence d'usagers sur le côté opposé au chauffeur et d'une alerte visuelle et sonore sur un afficheur dédié en cabine  un haut-parleur à l'extérieur en cas de manœuvre, recul ou usage du bras. Rendez-vous Hall 2, Allée H, stand n°100. - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 14/11/2018 16:56:48 Référence : 47443

Ivre, il zigzaguait sur l'A7: 6735 euros d'amende pour le routier polonais

Les gendarmes du peloton d'autoroute de Valence ont intercepté lundi un conducteur routier polonais ivre qui zigzaguait sur l'A7. Contrôlé avec un taux de 2,86 g d'alcool par litre de sang, son camion immatriculé en Pologne a été immobilisé par les militaires de l'escadron départemental de sécurité routière. Pour le récupérer, il faudra aligner 6 735 euros : 4 500 euros pour l'alcoolémie, plus une vingtaine d'autres infractions. Par ailleurs, le conducteur a interdiction de conduire sur le territoire français d'ici sa prochaine convocation devant la justice française, explique notre confrère ledauphine.com.

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 14/11/2018 16:52:59 Référence : 47442

Les nouveaux camions devront bien émettre 35 % de CO2 en moins en 2030

Ça y est, le Parlement européen a voté pour une réduction de 35 % pour les nouveaux camions d'ici 2030, avec un objectif intermédiaire de 20 % d'ici 2025 (voir 47424). Les constructeurs, pour lesquels arriver à de tels exploits va être un défi de taille, devront également garantir que les camions à zéro ou faibles émissions représentent 20 % de la part de marché des ventes d'ici 2030. Par contre, certains eurodéputés (dont la délégation socialiste et radicale) déplorent le rejet des amendements visant à inclure les bus urbains dans le champ d'application du règlement, et à garantir que 50 % des nouveaux bus urbains soient électriques d'ici 2025, et 75 % d'ici 2030. « Ce vote est encore une fois de plus la démonstration de la connivence coupable entre le lobby automobile et la droite européenne qui défend les intérêts économiques des grands constructeurs au détriment de mesures d'intérêt général pour lutter contre le fléau de la pollution de l'air qui frappe nos concitoyens », s'insurge l'eurodéputé socialiste Christine Revault d'Allonnes Bonnefoy. - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 14/11/2018 09:47:44 Référence : 47441

Nouvel acte de bravoure d'un routier

Hier après-midi, sur la RD386, une voiture circulant dans le sens Sainte-Colombe-Condrieu s'est déportée sur la voie opposée et est venue percuter un poids lourd dans le hameau de Vernay. Le jeune automobiliste s'était assoupi au volant. Le routier est descendu de son camion, a sorti le conducteur de son véhicule avant de reculer son poids lourd d'une vingtaine de mètres. Ça lui a sauvé la vie, car quelques minutes plus tard, la voiture s'est embrasée. Les contrôles d'alcoolémie se sont avérés négatifs. Seule une habitation jouxtant la route a été légèrement touchée par les flammes. - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 14/11/2018 08:55:43 Référence : 47439

Un carburant 100 % colza pour les poids lourds

Le groupe français Avril (industriel de la filière oléagineuse) commence à distribuer pour les camions, les bus et les autocars des collectivités un diesel fabriqué uniquement à partir de colza. C'est ce qu'on appelle un « ester-carburant » (biodiesel produit à partir d'huile végétale), destiné à n'être utilisé que sous forme pure. Baptisé Oléo 100 (Oléo comme oléagineux, et 100 comme 100 %), il est produit à Grand-Couronne (Rouen) pour commencer. Avril part du principe que la France est largement excédentaire dans sa production de colza, même si la sécheresse de cette année l'a amputée d'un tiers. Le prix de ce biodiesel pur devrait être le même que celui du gazole fossile pour les transporteurs et les collectivités. Les éventuels réglages de véhicules seront pris en charge par Avril. - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 14/11/2018 08:54:32 Référence : 47437

Un nouveau point de service Scania à Déols

Scania France vient d'ouvrir un nouveau point de service à Déols, près de Châteauroux, dans l'Indre. Y sont traités depuis début novembre l'entretien et les réparations des produits Scania : camions, cars et bus, moteurs industriels, ainsi que les remorques, semi-remorques et poids lourds toutes marques. Sur un terrain de 15 000 m², des bâtiments entièrement neufs abritent un atelier de 1 205 m² doté de 2,5 travées et d'une demi-travée dédiée aux réfections d'organes, le tout adossé à un local environnemental de 98 m². L'adresse de ce nouveau point de service Scania : rue Louis Malbète - PA du Grandéols - 36130 Déols - Tél. 02 54 07 21 21 - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 14/11/2018 08:22:25 Référence : 47438

Hausse de 8,8 % de la mortalité routière en septembre : les 80 km/h n'ont pas l'effet escompté !

Les chiffres de l'accidentalité routière pour le mois de septembre 2018 communiqués par la Sécurité routière font provisoirement état d'une hausse de 8,8 % du nombre de personnes tuées sur les routes par rapport à septembre 2017, soit la plus forte augmentation de l'année et, excepté 2016, le plus mauvais mois de septembre depuis 2012. Le Comité indépendant d'évaluation des 80 km/h juge cette hausse préoccupante au regard des objectifs gouvernementaux. La hausse constatée au regard de ces estimations provisoires concerne également le nombre d'accidents corporels (+5,6 %) et le nombre de victimes de la route (+4,5 %). Les usagers les plus touchés par cette hausse sont les automobilistes, les motocyclistes et les camionneurs, soit les catégories les plus directement concernées par l'abaissement de la limitation de vitesse à 80 m/h sur les routes bidirectionnelles sans séparateur central du réseau secondaire. - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 13/11/2018 10:06:17 Référence : 47433

Voilà Snowkill, un chasse-neige à double voie !

La société d'autoroute Paris-Rhin-Rhône se prépare pour l'hiver... Avec son chasse-neige à double voies, le Snowkill (tueur de neige), APRR pourra déneiger deux fois plus vite qu'un camion classique équipé d'une pelle à l'avant. Ce porteur doté d'une remorque a été réalisée par Michel Benedetti (Sovia), un spécialiste de l'équipement basé en Haute-Savoie. La remorque en biais sur la droite, qui se déploie en 9 secondes, occupe deux voies et déneige en un passage sur 7 à 8 m de largeur, soit 2,5 voies (y compris la bande d'arrêt d'urgence). Remorque repliée, l'engin n'a qu'une largeur de 2,50 m. Le chasse-neige à double voies existe déjà au Canada mais sa version française est différente car la France est plus exigeante, elle impose de racler la neige « jusqu'au noir », c'est-à-dire jusqu'au revêtement routier. D'où le développement d'un système adapté, qui peut tout de même rouler à 50 km/h (contre 80 km/h pour les engins canadiens). Bien qu'un prototype (il y en a 6 actuellement), le Snowkill est testé depuis plus d'un an et s'apprête à passer en fabrication industrielle. Une modification du Code de la route est prévue en février. APRR diposera alors d'une trentaine d'unités qui devraient être opérationnels dès 2019. Ils seraient déployés sur l'A48 de Grenoble vers Lyon ou encore l'A43 de Lyon à Chambéry. Cliquez ci-dessous pour voir la vidéo. - FG

 
Pour plus d'infos, cliquez-ici
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 13/11/2018 09:00:51 Référence : 47431

L'A10 à 4 voies au nord d'Orléans bientôt élargie à 2x4 voies

Vinci vient de lancer son chantier d'aménagement de l'autoroute A10 à 4 voies au nord d'Orléans, qui fait partie du Plan de relance autoroutier (PRA), représentant un investissement de 222 millions d'euros et intégralement financé par Vinci Autoroutes. L'élargissement à 2x4 se fait entre les bifurcations A10-A19 au nord, et A10-A71 au sud. - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 13/11/2018 08:54:06 Référence : 47430

Les carburants alternatifs compatibles avec les moteurs Mercedes OM 470 et OM 471

Les moteurs OM 470 (10,7 l) et OM 471 (12,8 l) de dernière génération acceptent désormais les carburants alternatifs répondant à la norme prEN, sans nécessiter de modification et sans perdre en puissance et en couple. Ils peuvent donc être nourrir avec de l'Hydrotreated Vegetable Oil (HVO), du Biomass To Liquid (BTL), du Gas To Liquid (GTL), ou encore du Coal To Liquid (CTL), issus de diverses ressources et transformés en carburant par des processus chimiques. - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 13/11/2018 08:50:03 Référence : 47429

Nikola annonce un camion autonome à l'hydrogène pour avril 2019

L'américain Nikola Motor a conçu le Nikola Tre, qui fonctionne à l'hydrogène et dont le niveau d'autonomie est de niveau 5 (donc sans les mains et sans les yeux). Son absence d'émissions en fera le concurrent du Tesla Semi électrique quand celui-ci aura fait son apparition. Nikola, qui en est à la phase de montage d'une ligne de production aux USA, annonce : « Un ensemble de batteries et une pile à combustible de 120 kW alimenteront des moteurs électriques disposés selon différents configurations et assurant des puissances de 500 à 1000 ch, et une autonomie variant de 500 à 1000 km ». Un premier prototype devrait être exposé lors de l'événement Nikola World en avril 2019. Si le constructeur américain parvient à mettre en place un site de production en Europe pour une version spécifiquement destinée à nos marchés, des tests pourraient démarrer en Norvège d'ici 2020. La production de ce « Nikola Tre 2 » est prévue vers 2022-2023, en même temps que la version initiale destinée aux Etats-Unis. Comme cette énergie de fonctionnement n'est envisageable qu'avec un réseau de stations de recharge adéquat, Nikola espère disposer de 700 stations d'ici 2028 aux USA et au Canada, et couvrir les principaux marchés européens à partir de 2030. - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 12/11/2018 11:55:19 Référence : 47426

Pétrole : les cours risquent-ils de monter ?

Au moment où une réunion se tenait à Matignon autour d'Edouard Philippe pour finaliser les mesures d'accompagnement de la hausse des prix et des taxes sur les carburants, l'Arabie Saoudite vient d'annoncer vouloir réduire sa production pour soutenir les cours du pétrole. Vendredi dernier, le prix du baril de Brent est passé sous la barre des 70 dollars pour la première fois depuis le mois d'avril. Une chute des prix qui s'explique en grande partie par la baisse de la demande de la Chine mais aussi par des sanctions américaines contre l'Iran moins sévères que prévu. Dans ce contexte, les grands producteurs de pétrole (Arabie Saoudite, Russie, Koweït et Irak) ont affirmé que l'offre mondiale de brut en 2019 surpasserait la demande, appelant à l'adoption de nouvelles stratégies. Reste à voir quelles seront les implications sur le marché d'une baisse de production... - FG

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com

 

Afficher + de brèves