Rechercher :


Mise en ligne le 24/09/2018 18:49:50 Référence : 47175

Vignette : François de Rugy ne connaît pas ses dossiers

François de Rugy et d'autres ministres ont annoncé aujourd'hui réfléchir à une nouvelle vignette en France pour taxer les camions étrangers. La fédé patronale OTRE martèle en réaction que le transport routier n'acceptera «aucune contribution financière supplémentaire », et surtout elle rappelle que dans l'état actuel du droit européen, il est impossible d'imposer une vignette aux seuls poids lourds étrangers. Cette mesure s'appliquerait également et obligatoirement aux véhicules français. Or il est déjà prévu dans la loi de finances 2018 une hausse supplémentaire de la TICPE qui générera une augmentation considérable des rentrées fiscales dans les années à venir.

Autre réaction, du terrain cette fois : parmi les conducteurs interviewés ce midi sur RTL à 13h15 sur Les Auditeurs ont la parole, Christian Fletcher, par ailleurs journaliste pour notre confrère Les Routiers, estime que si l'écotaxe finit par être imposée, elle pourrait augmenter les prix finaux supportés par les consommateurs de 0,1 à 0,4 %, si on en croit l'étude menée par France Nature Environnement en 2013. Et comme tous les professionnels, il pense que l'instauration d'une vignette pourrait fragiliser une profession déjà mal en point.

De son côté, la délégation socialiste française au Parlement européen remet en cause la déclaration de Rugy : « Cette annonce démontre s'il en était besoin que la France ne s'implique pas à Bruxelles. En fait, nous sommes en train de réviser la directive dite eurovignette pour interdire les vignettes à l'échelle européenne et instaurer à la place des péages routiers ! Cette proposition était d'ailleurs soutenue par Nicolas Hulot ». Il semble que la différence soit capitale : avec une vignette, on utilise un réseau routier tant qu'on veut, « donc le tarif ne fait aucune différence entre un petit usager et un grand pollueur », soulignent ceux qui défendent l'eurovignette, qui consiste dont à remplacer les vignettes par des péages pour tous les véhicules lourds (dont les bus et les fourgons de moins de 3,5 t) dès 2023 sur tout le réseau routier transeuropéen. Il est prévu que les tarifs des péages varieront selon les performances environnementales. L'objectif final est de financer la rénovation du réseau routier européen et d'accélérer la transition vers une mobilité propre. - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 24/09/2018 18:32:37 Référence : 47174

Téléphoner au volant, c'est mortel... et c'est la prison direct

Jeudi dernier, une voiture s'est retrouvée prise en sandwich sur l'A1 entre deux poids lourds, peu avant la sortie Carvin (dans le sens Lille-Paris), et son conducteur (un homme de 60 ans) a été tué sur le coup. D'après des témoins, le chauffeur du camion qui se trouvait derrière était au téléphone quand il percuté la voiture par l'arrière, relate La Voix du Nord. Mis en examen, ce Français des Transports Chatelot a été placé en détention provisoire. Une information a été ouverte pour comprendre pourquoi la voiture était ainsi à l'arrêt, derrière un camion portugais, au moment du choc. - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 24/09/2018 17:49:44 Référence : 47173

L'Europe encouragera-t-elle la France à imposer le principe de pollueur-payeur ?

Invitée de France Inter ce matin, Karima Delli, eurodéputée Europe-Écologie-Les Verts et présidente de la commission des transports et tourisme au Parlement européen... Elle réagissait aux propos du ministre français de la Transition écologique, François de Rugy, qui a évoqué sur BFMTV ce week-end une vignette visant à taxer les camions étrangers traversant la France... Or, selon l'eurodéputée, la France ne peut pas imposer une telle taxe, car discriminatoire et violant ainsi une règle européenne. Les camions français devraient être aussi concernés, ainsi que les autocars. Aujourd'hui, elle attend des gestes de la France : « J'attends de François de Rugy qu'il tape du poing sur la table pour que le dispositif européen de redevance poids lourd soit mis à l'ordre du jour du Conseil des ministres des Transports ». Un dispositif qui serait basé sur le nombre de kilomètres parcourus et qui ne concernerait que les poids lourds circulant sur les autoroutes, pas le réseau secondaire... L'Europe estime qu'elle imposerait alors le principe de pollueur-payeur. - FG

Lors du dieselgate, Karima Delli a demandé qu'une commission d'enquête du Parlement européen se penche sur les fraudes aux tests anti-pollution. Elle en a été la vice-présidente.

Lors du dieselgate, Karima Delli a demandé qu'une commission d'enquête du Parlement européen se penche sur les fraudes aux tests anti-pollution. Elle en a été la vice-présidente.

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 24/09/2018 17:39:21 Référence : 47172

Elisabeth Borne présente son budget 2019 des transports en hausse

Priorité aux déplacement et aux infrastructures, précise la ministre chargée des Transports Elisabeth Borne sur son compte Twitter. Le budget 2019 des transports est en augmentation de 1 milliard d'euros selon elle, 300 millions d'euros supplémentaires étant destinés à l'amélioration des déplacements au quotidien et à l'entretien des réseaux existants... Le budget global du ministère de la Transition écologique (qui englobe les transports) passe ainsi de 33,2 à 34,2 milliards d'euros l'an prochain... Notons tout de même qu'une grande partie de l'argent servira aussi aux primes à la conversion des véhicules et aux chèques-énergie. - FG

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 24/09/2018 12:32:28 Référence : 47164

Wielton fait l'acquisition de Lawrence David

Certains constructeurs et autres acteurs du TRM profitent opportunément de la grande visibilité que leur donne l'IAA pour faire des annonces. Ainsi, le groupe Wielton vient de déclarer sur le salon d'Hanovre avoir acquis, le troisième constructeur britannique. Une nouvelle étape de croissance externe pour ce constructeur polonais de semi-remorques, remorques et carrosseries sur porteurs auquel appartiennent aussi depuis mai 2017 la société allemande Langendorf (véhicules de transport de verre et de préfabriqués en béton) et depuis le dernier trimestre 2017 le français Fruehauf. En ce qui concerne l'acquisition de Lawrence David, Wielton commence par en reprendre 75 % (pour 26 millions de livres, soit près de 30 millions d'euros), et prévoit d'acquérir les 25 % restants en 2022. Cette société britannique a plus de 45 ans d'expérience en semi-remorques, remorques, carrosseries sur porteurs. Le groupe Wielton compte ainsi faire passer sa production à environ 20 000 véhicules par an. - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 24/09/2018 08:16:25 Référence : 47166

IAA : Kögel lauréat du Trailer Innovation 2019 pour sa gamme Novum

A Hanovre, la nouvelle génération de véhicules Novum du fabricant de semi-remorques Kögel s'est vue aujourd'hui remettre le prix international Trailer Innovation 2019 dans la catégorie Concept par un jury composé de 16 magazines de transport européens. Novum désigne notamment un nouveau cadre extérieur et une nouvelle carrosserie, dont Kögel équipe peu à peu ses véhicules à plateau Cargo, Mega et Light, alors que sa Lightplus les a déjà adoptés. Ce concept permet un degré de personnalisation plus élevé, qui permet à Kögel de répondre aux exigences les plus diverses du marché. Le nouveau cadre soudé résiste à la torsion et ses barres transversales emboîtées sont capables de supporter des charges utiles et ponctuelles élevées. La version de base de la nouvelle carrosserie a une paroi avant, des montants d'angle avant et arrière et une porte de panneau arrière en aluminium. - MF

Thomas Eschey, le patron de Kögel et Ulrich Humbaur, le propriétaire de la société.

Thomas Eschey, le patron de Kögel et Ulrich Humbaur, le propriétaire de la société.

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 24/09/2018 08:03:54 Référence : 47165

L'Optifuel Lab 3 de Renault Trucks vise 13 % d'économies de carburant

Nom de code : Falcon. Ce n'est pas une opération mise en place par les services secrets, mais un projet de véhicule très réaliste, l'Optifuel Lab 3 de Renault Trucks, un grand-routier qui vise 13 % d'économies de carburant par rapport à un attelage standard tracté par un Renault T (voir 45061). « Il sera en cours d'assemblage fin 2018, avec les éléments mis en commun par les 13 partenaires Falcon, et sera mis en circulation en grandeur réelle à la mi-2019... On évaluera à ce moment-là ce qui s'avère le plus pertinent », explique le responsable du projet chez Renault Trucks, Georges d'Aviau de Ternay. Par rapport au projet précédent, l'Urban Lab 2, qui était un véhicule de distribution, il s'agit toujours d'un convoi complet, mais avec une semi-remorque à géométrie variable signée Fruehauf (et non plus une semi frigo Lamberet) ainsi qu'une extension plus poussée de la face avant et un positionnement des caméras sur les portières (et non plus sur le toit). Les portes vont plus bas et les bavettes ont été élargies. Concernant le prototype de la remorque, « le volume de la remorque va s'adapter automatiquement à la hauteur du chargement : elle adopte le profil aérodynamique le plus adéquat en fonction de l'espace vide. Le toit partira de sa positon haute max et viendra s'abaisser à l'arrière pour donner le moins de résistance possible à l'air, tout en gardant à l'avant son alignement avec la hauteur maxi du tracteur. Parallèlement, la face arrière offrira aussi une moindre résistance par réduction de l'effet de dépression », souligne Gérard Buard, directeur commercial de Fruehauf. A l'optimisation de l'aérodynamique s'ajoutent notamment des pneumatiques (Michelin) à faible résistance au roulement et connectés, ainsi qu'une gestion optimale de l'énergie (système Rankine) et des fonctionnalités prédictives d'aide à l'écoconduite prenant en compte les données météo (grâce à la start-up Wezzoo) et trafic (avec Benomad). « Car la force du vent et sa direction peuvent vraiment influencer la conduite », explique Georges d'Aviau. Falcon (un acronyme de Flexible & Aerodynamic Truck for Low CONsumption) a fait évoluer le dispositif de récupération d'énergie Rankine avec des fluides innovants et des turbines plus performantes. Pour cela, il fait intervenir l'équipementier Faurecia, Enogia (turbines) et l'Ifpen (ex-institut français du pétrole). Total optimise les lubrifiants en affaiblissant encore davantage leur viscosité. Styl'Monde et Polyrim (matériaux souples) ont planché sur les carénages, l'École centrale de Lyon sur l'aérodynamisme de la cabine) et l'Ifsttar sur de nouvelles fonctionnalités prédictives d'aide à la conduite. Comme sur le nouveau Mercedes Actros, les rétroviseurs sont remplacés par des caméras, mais celles-ci sont positionnées plus bas, pour un meilleur aérodynamisme. Petit détail qui a son importance : le projet Falcon est lauréat d'un appel à projet lancé par la BPI (Banque publique d'investissement), et en tant que tel financé en partie par les régions dans lesquelles les différents partenaires sont basés. - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 21/09/2018 11:37:50 Référence : 47160

L'IAA, une belle vitrine pour les futurs acheteurs

En attendant le week-end qui sera résolument orienté conducteurs routiers, les portes de l'IAA se sont ouvertes hier à un public très divers. Parmi les visiteurs, Huguette Durand, des Transports Durand-Lémi (38), qui profitait d'un tour Grenoble-Hanovre (en remplacement d'un de ses conducteurs) pour venir découvrir de visu le Renault T Sport Racing (voir 46898) que sa société va acquérir. Elle en a profité pour discuter avec Bruno Blin, le patron de Renault Trucks, notamment à propos de la grande évolution qu'elle venait d'observer sur le salon : l'autonomisation des camions. « Face à cette tendance, on se pose la question du libre arbitre : quel ordinateur prend la bonne décision quand il faut choisir entre deux options : heurter un groupe de personnes sur la route ou un bus en panne ? Et si l'ordi de bord arrive à éviter les deux, comment échapper au ravin ? ». - MF

La routière Huguette Durand en conversation avec Bruno Blin, le patron de Renault Trucks (photo Fréor)

La routière Huguette Durand en conversation avec Bruno Blin, le patron de Renault Trucks (photo Fréor)

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 21/09/2018 11:16:05 Référence : 47159

IAA : Daf sous le signe du camion électrique

On connaît l'attachement de Daf aux vertus du diesel. Mais comme la tendance globale tient en un mot : « rouler propre », le constructeur néerlandais a choisi de donner à son stand sur l'IAA une tonalité électrique. Il y présentait trois camions de distribution ainsi propulsés, dont deux nouveautés : le LF Electric à batteries et le CF Hybrid (électrique-diesel). Le troisième, un CF électrique, est commercialisé depuis avril dernier (avec une autonomie de 100 km)... Le LF Electric (un 19-tonnes) dispose d'un moteur électrique de 250 kW (340 ch), de batteries lithium-ion modulaires jusqu'à 222 kWh et d'une autonomie jusqu'à 220 km. De son côté, le CF Hybrid a un moteur diesel MX-11 et un moteur électrique ZF de 130 kW/177 ch qui lui octroie une autonomie en fonctionnement électrique de 30 à 50 km. Pour ces deux « Innovation Trucks », des essais vont être lancés chez quelques clients d'ici la fin de l'année et en 2019. Mais Daf a aussi un grand attachement à son passé. Plus loin sur le stand, Renaud Dehillotte, le directeur (français !) marketing de Daf Trucks, souligne le succès de la série limitée vintage XF Édition 90e anniversaire. Ce tracteur 4x2 avec Super Space Cab en 530 ch, avec notamment intérieur cuir et micro-ondes intégré, est produit pour l'instant à 90 exemplaires, dont presque tous ont trouvé preneur (20 à 25 ont été achetés en France). - MF

Renaud Dehillotte, le directeur marketing de Daf Trucks, devant deux nouveautés : le LF Electric et le CF Hybrid (photo Fréor)

Renaud Dehillotte, le directeur marketing de Daf Trucks, devant deux nouveautés : le LF Electric et le CF Hybrid (photo Fréor)

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 21/09/2018 10:48:36 Référence : 47161

La collection Maqmadon s'étoffe d'une série Citroën U23

Après une attente de plus de deux ans, voici enfin la série Citroen U23 signée Maqmadon ! Ce camion léger (3,5 t au début) a connu une longévité légendaire. Maqmadon nous avait habitués à de nombreuses variantes du Berliet GLR 8R, ainsi que l'Unic ZU122 Izoard. Le Citroen U23 vient aujourd'hui enrichir cette magnifique collection. Ce petit camion, qui a démarré à 3,5 t, a été construit de 1935 à 1969, avec successivement ou simultanément plusieurs cabines, tout en conservant le même châssis et presque le même moteur.
Cinq modèles réduits Maqmadon différents vont sortir d'ici la fin de l'année, dont trois dès ce mois d'octobre dans la version initiale du Citroen U23, c'est-à-dire dotés de la cabine dite « Ailes Plates », produite de 1935 à 1952, dans une configuration plateau ridelles. Le premier est vert foncé et présenté avec un dosseret avant. Le deuxième est rouge bordeaux, livré avec un chargement de 12 tonneaux. Le troisième est gris avec des ailes avant noires, doté d'un chargement de 10 caisses. Les deux suivants, dont la sortie est prévue en novembre 2018, sont dans la version dite « cabine Levallois » produite à partir de 1953. L'un est en benne vert, l'autre en plateau ridelles gris-bleu, livré avec un chargement de 10 caisses.
Il faudra attendre un peu pour voir la dernière version du Citroen U23, c'est-à-dire une cabine semi-avancée dite « nez de cochon » produite à partir de 1958...
Il en coûte entre 205 et 230 euros selon les modèles (et les chargements correspondants). On peut commander par téléphone au 03 83 25 38 16 ou sur le site www.maqmadon.com. - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 21/09/2018 10:39:53 Référence : 47158

Le Camion de l'année élu à l'IAA ne roulera pas en France avant 2021

Face au choix réduit qui s'offrait à lui pour cette dernière cuvée, le jury du Truck of the year 2018 a voté à la quasi unanimité pour le grand-routier Ford F-Max, qu'on pourrait bien voir arriver sur nos routes en 2021. Ses challengers, la gamme distribution de Scania et le Dual Fuel de Volvo, n'ont semble-t-il pas fait le poids puisque le camion américano-turc l'a remporté de 60 points. Sa cabine, produite en Turquie, est purement Ford, et contrairement au Ford Cargo low cost, son confort de conduite, sa tenue de route, la qualité de ses matériaux et même le silence de son habitacle ont séduit les jurés. Distribué dans 33 pays du monde, dont tous les pays de l'Est et de l'Europe centrale, le Ford F-Max ne peut pas l'être en France pour l'instant puisque la marque n'y dispose que de cinq points de service VI. Et sa capacité de production n'est pas illimitée... On peut imaginer que d'ici 2020 ou 2021, des concessionnaires indépendants auront proposé d'ouvrir leurs portes à Ford. Car le constructeur, détenu à parts égales (41 %) par la Turquie et les Etats-Unis (le reste étant des investisseurs privés), est bien décidé à appliquer des tarifs très agressifs sur notre territoire. - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 18/09/2018 06:00:24 Référence : 47150

Le Lynx, plus gros véhicule électrique au monde

C'est dans une cimenterie de la Suisse qu'a été mis en exploitation le plus gros véhicule électrique au monde. Cette performance technique est en effet l'œuvre du cimentier Vicat. Il n'a pas fallu plus de 20 mois pour concevoir et tester ce monstre baptisé Le Lynx, grâce à la vélocité des Hautes écoles suisses et bernoises ainsi que de quelques entreprises privées de la région, qui s'étaient vu confier la transformation d'un véritable mastodonte de chantier roulant au diesel en un véhicule plus respectueux de l'environnement. Capable de générer lui-même de l'énergie grâce à un système de récupération énergétique intégré, le Lynx doit ainsi permettre d'économiser 50 000 à 100 000 l de diesel par an. Il peut transporter sur des pentes importantes des charges de plus de 60 t et gravir jusqu'à 20 fois par jour les pentes de la carrière, inclinées jusqu'à 13 %. - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 18/09/2018 05:58:44 Référence : 47149

Un centre de distribution futuriste en GB

XPO Logistics et Nestlé se sont mis ensemble pour créer un centre de distribution futuriste de près de 60 000 m² carrés au sein du East Midlands Gateway Logistics Park, dans le Leicestershire au Royaume-Uni. L'installation, au fonctionnement numérique (données prédictives et machines intelligentes), sera principalement occupée par Nestlé pour ses produits de consommation emballés. Le site permettra également de tester en conditions réelles des prototypes technologiques de XPO avant leur déploiement mondial. L'ouverture est prévue en 2020. Ce centre intègrera des systèmes de tri avancés, des robots ainsi qu'un système d'automatisation de pointe. - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 18/09/2018 05:55:27 Référence : 47148

Audio et nav PL : Renault sort son Roadpad

Véritable assistant embarqué, le Roadpad de Renault Trucks permet au conducteur d'écouter de la musique, d'accéder à son téléphone en conservant les mains libres, de manœuvrer en toute sécurité ou encore d'être guidé dans son itinéraire. Tout nouveau T, C et K en est désormais doté.
L'écran de 7' tactile « drag and drop » haute résolution facilite la mission du chauffeur en intégrant un GPS poids lourds précis, doté d'un système de navigation Tom Tom avec de nombreuses fonctionnalités, comme le visionnage de son trajet en 2D ou en 3D ou encore les infos trafic en temps réel.
Il peut aussi appairer deux téléphones simultanément. Le conducteur dispose ainsi d'un accès mains libres à son téléphone professionnel, mais également à son téléphone personnel. Si le conducteur doit choisir un téléphone prioritaire pour consulter son répertoire ou passer un appel, la réception d'un appel ou d'un SMS peut provenir des deux téléphones de manière indifférente.

Avec Roadpad, le conducteur peut accéder à sa bibliothèque musicale sans quitter la route des yeux (via un accès à la plateforme de streaming Deezer) ou écouter ses programmes radio favoris en DAB+ (Digital Audio Broadcasting) pour bénéficier d'une qualité sonore optimale. Une prédisposition pour quatre caméras latérales donne la possibilité d'avoir une visibilité parfaite et arrière. Pratique pour les manœuvres ! - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 17/09/2018 16:52:42 Référence : 47147

Nouvelle usine Mercedes-Benz Vans aux USA : Amazon commande 20 000 Sprinter

Mercedes-Benz Vans a inauguré aux Etats-Unis sa nouvelle usine de Sprinter, l'Amérique du Nord étant le second marché pour ce modèle utilitaire. L'annonce du lancement de ce méga projet remonte à 2015. Situé à North Charleston, en Caroline du Sud, il a mis deux ans à voir le jour. Mercedes-Benz y a investi 500 millions dollars (429 M d'euros) la nouvelle usine employant 900 personnes, nombre qui sera porté 1 300 à la fin 2020, le site de North Charleston misant sur la flexibilité et la rapidité... L'idée du constructeur à l'étoile est de réduire fortement les délais de livraison et de répondre au plus près à la demande de ses clients... Ainsi, dans le cadre de son programme Delivery Service Partner, il réalisera les Sprinter badgé Amazon, le géant de l'e-commerce ayant commandé 20 000 Sprinter. Le constructeur souhaite également se renforcer dans la customisation. - FG

Mercedes-Benz continue de remporter un vif succès en Amérique du Nord avec son Sprinter.

Mercedes-Benz continue de remporter un vif succès en Amérique du Nord avec son Sprinter.

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 17/09/2018 12:48:32 Référence : 47145

Le salon IAA à Hanovre ouvre ses portes ce jeudi

Le plus grand salon de véhicules industriels en Europe ouvre ses portes dans deux jours au parc des expos de Hanovre. IAA occupera pratiquement tous les halls avec des camions, vans, autocars, autobus, minibus et minicars, remorques, équipements de BTP... Le salon présentera de nombreux matériels. Il sera aussi possible de les tester, et il y aura aussi de nombreuses démonstrations comme c'était déjà le cas en 2016. Conférences, table-rondes, une expo de camions américains, de véhicules anciens et le mini-salon Automania de modèles réduits sont au programme. Plusieurs trophées seront également remis. Le programme complet en cliquant sur le lien ci-dessous. - FG

Détails du plan de l'IAA édition 2018.

Détails du plan de l'IAA édition 2018.

 
Pour plus d'infos, cliquez-ici
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 17/09/2018 12:19:04 Référence : 47144

Aftral invite les futurs candidats au salon de l'emploi

Le 20 septembre aura lieu le salon de l'emploi. Il se tiendra au stade de France à la Plaine St-Denis de 10 h à 17 h. L'organisme de formation Aftral tiendra un stand et y présentera l'ensemble de ses offres. Plus d'une centaine d'entreprises seront présentes avec des dizaines d'offres d'emploi, chacune dans divers secteurs d'activités et autant d'offres de contrats, CDI, CDD, alternances, stages... De nombreux professionnels qui seront présents pour donner des conférences et vous présenter leurs métiers. Infos en cliquant sur le lien ci-dessous. - FG

 
Pour plus d'infos, cliquez-ici
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 17/09/2018 09:02:40 Référence : 47136

Le proto de camion à hydrogène Hyundai sera visible à l'IAA

Au salon IAA (qui ouvre ses portes au public ce jeudi 20 septembre à Hanovre), Hyundai Motor va exposer son prototype de camion Xcient « Fuel Cell Electric Truck » doté d'un groupe motopropulseur avec pile à combustible. Visuellement, on note qu'il est plus aérodynamique qu'un Xcient classique. Son lancement est prévu en 2019, et le coréen annonce qu'il sera vendu en Europe.
Ce sera le tout premier camion à groupe motopropulseur électrique avec pile à combustible commercialisé dans le monde. Il sera talonné par Nikola, qui a prévu de présenter la version hydrogène de son Nikola One en avril prochain aux USA. Soulignons au passage que le constructeur Nikola a changé son fusil d'épaule car il avait annoncé en 2016 une version hybride gaz-électrique. A suivre... - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 17/09/2018 09:00:21 Référence : 47135

Man livre ses premiers camions électriques

Le constructeur Man a annoncé avoir livré ses 9 premiers camions électriques à des entreprises autrichiennes ; ces camions circuleront dans un premier temps en phase de test. - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 17/09/2018 08:58:15 Référence : 47134

Volkswagen Utilitaires a vendu 336 000 véhicules

La marque Volkswagen-Nfz (utilitaires) a vendu 336 000 véhicules dans le monde sur la période de janvier à août (soit une hausse de 3,9 % par rapport à la même période de l'année précédente). Comme quoi le scandale des magouilles sur les moteurs ne semble pas dissuader les acheteurs...

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 16/09/2018 19:18:17 Référence : 47138

Championnat d'Europe à Zolder (B) : un week-end (presque) parfait pour Iveco

Alors qu'il s'attendait à une lutte serrée avec le Freightliner de Lacko et le Mercedes de Kiss, Jochen Hahn a finalement dû lutter avec deux pilotes Man : le revenant Albacete et l'opportuniste José Rodriguez. Samedi matin, c'est l'Espagnol Albacete qui se montre le plus rapide aux essais et qui contrôle la course 1. Lacko (2e) et Kiss (4e) encadrent le leader du championnat, mais le départ avec la grille inversée place deux équipiers Iveco en tête : Steffi Halm et Kursim. A l'issue d'une course rêvée, les trois pilotes Iveco réalisent le triplé pour un podium historique. Cette manche ne rapporte que la moitié des points, mais l'abandon de Lacko permet à Hahn de mieux respirer. Dimanche matin, on retrouve la même hiérarchie que la veille, mais cette fois Hahn s'impose sur Albacete et Lacko. Ses équipiers Kursim et Halm, classés 5e et 6e, pensaient reproduire la même course avec le départ inversé pour les huit premiers. Mais après l'abandon du Man de Reinert, restait à surprendre l'autre Man du Portugais José Rodriguez. Malgré quatre derniers tours de folle pression, le pilote amateur a résisté aux deux vedettes Iveco. Avec une modeste 5e place pour Kiss et une décevante 7e place pour Lacko, les comptes étaient favorables pour Hahn. Le leader ajoute 18 points de plus que Lacko, ce qui porte son avance à 66 points alors que 120 points restent à attribuer lors des deux dernières manches. Le Team Iveco conforte sa première place au classement par équipes. Rendez-vous dans 15 jours aux 24 Heures du Mans et dans trois semaines pour la finale à Jarama en Espagne. - CF
Classement en Europe :
1 J. Hahn Iveco 280 pts
2 A. Lacko Freightliner 214 pts
3 A Alnacete Man 179 pts
4 N. Kiss Mercedes 175 pts
6/ S. Halm Iveco 152 pts
12/ Janiec Man 31 pts

Triplé Iveco avec Halm, Hahn et Kursim (photo Iveco)

Triplé Iveco avec Halm, Hahn et Kursim (photo Iveco)

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 16/09/2018 19:02:09 Référence : 47137

Le concept-truck Vera de Volvo Trucks, électrique et... sans cabine !

Annoncé en avril dernier, le Volvo FL Electric de 16 t offrant une autonomie de 300 km devrait être commercialisé dès 2019. Mais Volvo Trucks voit plus loin en travaillant sur un concept de poids lourd électrique et intégralement autonome qui aura la particularité de ne pas intégrer de cabine. Le constructeur cherche des partenaires intéressés pour faire évoluer ce proto baptisé Vera vers une réalisation concrète. Vera se compose d'un train roulant avec motorisation électrique et capteurs de conduite autonome sur lequel vient s'enchâsser directement la remorque. L'absence de cabine allègera la structure et améliorera l'aérodynamisme. Le poids lourd pourrait être utilisé notamment pour faire la liaison entre deux sites d'une entreprise avec la possibilité de fonctionner jour et nuit, proprement et silencieusement. - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 14/09/2018 08:47:32 Référence : 47122

Un nouveau scenario rallye-raid pour l'appli Simulator

Le nouveau scénario inclus dans l'appli gratuite de simulation de conduite Renault Trucks Simulator permet au grand public de vivre l'expérience rallye-raid dans le désert au volant du Renault Trucks K520, camion qui participe chaque année aux prestigieux Dakar et Silk Way Rallye. Cinq niveaux, de plus en plus difficiles, se débloquent tour à tour. Une fois les virages négociés et les dunes franchies, le joueur peut concourir aux cotés de quatre autres concurrents. On peut soit regarder de l'extérieur, soit de l'intérieur. Côté conduite, deux modes sont également proposés : le joueur peut, selon ses préférences, utiliser le joystick ou conduire son véhicule avec son smartphone ou sa tablette en guise de volant. - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 14/09/2018 08:44:29 Référence : 47121

Des remorques connectées pour les clients de Total

Total, en collaboration avec le groupe français Sigfox, a mis au point un boîtier autonome en énergie que ses clients transporteurs peuvent installer (de façon très simple) sur leurs remorques pour les identifier et les retrouver en cas de perte ou de vol. Des alertes peuvent être paramétrées. Les messages sont restitués sur le portail client sécurisé, accessible via les sites stela.fr et as24.com. Une cartographie et des tableaux de bord donnent l'historique des temps d'arrêts des remorques, des infos sur l'appairage tracteur-remorque et sur l'accrochage-décrochage, mais aussi sur la maintenance (passage aux mines, réparations)... Cette solution de géolocalisation baptisée « Où est ma remorque », testée depuis un an, est « une première étape dans les objets connectés au service des transporteurs », a annoncé Total. - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 14/09/2018 08:42:40 Référence : 47120

Gruau veut réaliser 40 % de son chiffre d'affaires à l'international en 2022

Dans un entretien accordé à L'Argus, Patrick Gruau, président du groupe éponyme, explique que, dans le cadre de son projet 2022, l'entreprise souhaite être perçue « comme un acteur mondial reconnu de la mobilité des professionnels ». L'idée, à l'horizon de 2022, est « de réaliser 40 % de notre chiffre d'affaires à l'international, ce qui devrait représenter environ 160 millions d'euros », indique-t-il. - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 13/09/2018 08:35:23 Référence : 47119

VO : les T de Renault bénéficient d'un contrat d'entretien spécifique

Avec son contrat d'entretien Start&Drive, spécifiquement dédié à ses camions commercialisés en 2014, 2015 et 2016, Renault Trucks France assure jusqu'à 48 mois de pleine productivité et la même qualité de service qu'avec un contrat dédié à ses véhicule neuf. Il est disponible en deux niveaux (performance maxi et excellence), et deux durées (36 ou 48 mois), avec un coût mensuel fixe. Ce contrat comprend des prestations de maintenance préventive (vidange, remplacement des filtres, réglage des culbuteurs, préparation au contrôle technique, etc.), de remplacement de pièces d'usure (disques et plaquettes de frein, embrayage, etc.) et d'intervention sur la chaîne cinématique ou le châssis. - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 13/09/2018 08:32:28 Référence : 47118

Éborgné par un pommeau de douche, le routier obtient réparation

Un routier macédonien, résident espagnol de 38 ans, a perdu son œil dans un hôtel à Lyon en 2011. Ayant perdu son emploi de chauffeur routier international à cause de ce handicap, il a obtenu cet été 412 000 euros de dommages et intérêts en faisant condamner l'hôtel où s'est produit son accident (ainsi que son assureur). En 2011, il était en route vers Paris lors d'un voyage d'agrément quand le pommeau de la douche a été violemment propulsé sur son œil droit du fait de la pression de l'eau. Des experts ont jugé son récit compatible avec sa blessure. Notre confrère sudouest.fr nous apprend que le tribunal de grande instance de Paris avait débouté le plaignant en 2016, mais que la cour d'appel a au contraire pointé des « présomptions suffisamment graves, précises et concordantes, de nature à établir l'existence d'un manquement fautif de la part de l'hôtelier, qui n'a pas apporté la preuve d'un dispositif de sécurité efficace concernant les installations de douche ». - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 13/09/2018 08:30:19 Référence : 47117

Bonne année pour Kamaz

Kamaz a produit 1 724 véhicules au mois d'août, portant le volume de production de ses camions à 23 261 unités pour les huit premiers mois de 2018, soit une progression de 2,9 % par rapport à la même période 2017. Le constructeur a par ailleurs fixé à 43 100 unités son objectif de ventes pour l'ensemble de l'année 2018, soit une croissance de 13 %.

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 12/09/2018 15:01:29 Référence : 47116

Elisabeth Borne présente son plan de sauvegarde pour les routes et la mobilité

La ministre chargée des Transports, Elisabeth Borne, a présenté un plan de sauvegarde pour remettre en état le réseau routier et les transports. L'Etat va investir 13,4 milliards d'euros dans les voies ferrées, routes et équipements de transport français entre 2018 et 2022. Ce chiffrage a été présenté le 11 septembre par la ministre chargée des Transports, au Conseil d'orientation des infrastructures (COI), un collège d'experts présidé par l'ancien député socialiste et spécialiste des transports, Philippe Duron. Il est question de 9MdEuros, +31% de crédits sur 10 ans. Dès 2018 précise-y-elle, nous avions sans attendre augmenté les moyens de +100MEuros . Dans une entrevue accordée au Monde, Elisabeth Borne à tranché en ce que qui concerne les grands projets : « Nous sommes partis d'un constat, la politique des transports s'était focalisée ces dernières années sur les grandes infrastructures. Or cette politique mène à une impasse financière et elle ne répond pas complètement aux besoins des citoyens ». A suivre. - FG

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 12/09/2018 10:37:48 Référence : 47113

Des coureuses Iveco à La Parisienne

Dimanche, Iveco a participé à La Parisienne, course 100 % féminine, pour la 6e année. Parmi les 25 000 participants, 16 portaient les couleurs de la marque italienne, et elles ont terminé cette course de 7 km dans la joie et la bonne humeur...

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 12/09/2018 10:09:05 Référence : 47112

Les premiers tracteurs lourds Mercedes SLT français livrés

Ils tirent du lourd, et même du très lourd... Capables de tracter jusqu'à 250 t, les tracteurs Arocs et Actros SLT de Mercedes se reconnaissent facilement à leurs imposantes tours de refroidissement collées à l'arrière de leurs cabines. Une nécessité tant la chaleur dégagée par l'utilisation en charge de ces tracteurs dans leur quotidien de transport exceptionnel oblige à un refroidissement exceptionnel. Les SLT (3 ou 4 essieux, du 6x4 au 8x8) sont aussi équipés du TRC (Turbo Retarder Clutch), qui sert de ralentisseur et remplace très efficacement l'embrayage, souvent mis à mal lors de ces exercices de transports lourds. En outre, il permet des démarrages en douceur et sans usure. Leur 15,6-litres développe 625 ch et un couple de 3 000 Nm à seulement 1 100 tr/mn. Il est associé à une boîte de vitesses PowerShift à 16 rapports doté d'un mode « heavy ». Outre une calandre « à dents » et une robe rouge, il est équipé de longerons de 9 mm. Les deux premiers exemplaires vendus en France l'ont été pour l'un à la filiale française de l'entreprise néerlandaise Westdijk, dans le Nord de la France, pour l'autre en Martinique, à GDM (Groupe David Moutoussamy). - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 12/09/2018 10:06:56 Référence : 47109

RSE : Renault Trucks récompensé pour son engagement

Renault Trucks vient de recevoir la plus haute distinction d'Ecovadis pour son engagement en matière de responsabilité sociétale d'entreprise (RSE). L'analyse de l'organisme indépendant couvre 190 catégories d'achat, 150 pays et fonde sa méthodologie sur 21 indicateurs répartis en quatre catégories : environnement, conditions de travail équitables, éthique des affaires et chaîne d'approvisionnement. - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 12/09/2018 10:05:24 Référence : 47105

Volkswagen n'exclut pas d'introduire en bourse sa division luxe

Après avoir laissé courir le bruit que sa division moto (Ducati) était à vendre, puis sa branche camions (Man, Scania et VW do Brésil), le groupe Volkswagen envisage désormais d'introduire en bourse une nouvelle division dédiée au luxe, qui inclurait notamment les marques Bugatti, Porsche, Lamborghini, Bentley... Toutes ces ventes sont envisagées en fonction des amendes infligées pour ses magouilles sur les moteurs et son refus de collaborer avec la justice des différents pays. - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 12/09/2018 10:03:29 Référence : 47104

Man organise le 22 septembre un job dating pour trouver des mécanos

Comme tous ses concurrents, Man est confronté à un manque de personnel pour les ateliers de son réseau. Le constructeur allemand organise donc une journée de job dating dans 12 centres de services français pour recruter près de 200 nouveaux collaborateurs. Le samedi 22 septembre 2018, de 10h à 15h, ceux-ci accueilleront simultanément les candidats intéressés par un poste de mécanicien PL, car, bus ou utilitaire près de chez eux. Ce sera pour eux l'opportunité est d'avoir un premier contact physique avec le recruteur et de poser toutes leurs questions, voire de décrocher le poste. Pour présenter votre candidature, prenez rendez-vous directement en vous connectant sur ce site.

Lieux du job dating : Man Angers, Nantes, Rouen, Bresse (Viriat), Lyon (Genas), Paris Nord-Est (Le Blanc-Mesnil), Paris Sud (Courcouronnes), Metz (Woippy), Strasbourg (Bischheim), Arras (Saint-Laurent-Blangy), Saint-Omer (Campagne-Les-Wardrecques) et Lille (Lesquin) - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 11/09/2018 12:51:16 Référence : 47102

La hausse du gazole continue

Les prix moyens des carburants à la pompe ont encore progressé la semaine dernière, dont celui du gazole, qui s'affiche à 1,477 euro le litre, soit une hausse de 1,9 centime...

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 11/09/2018 09:31:22 Référence : 47101

Huguette, une routière à l'honneur sur le mag de TF1 hier

Sur le mag du 20-Heures de TF1 hier, présenté par Gilles Bouleau, notre célèbre routière en international Huguette Durand a fait l'objet d'un reportage de plus de 5 minutes à l'occasion de son départ en retraite. Il faut dire qu'après 40 ans de route, elle vient d'effectuer son dernier Grenoble-Hanovre au volant d'un magnifique Renault T. Un parcours qu'elle couvrait depuis sept ans pour le compte de sa propre société, les transports Durand-Lémi, qu'elle a créée en 1984, tout d'abord avec sa sœur, puis en 1994 avec son mari, Christian. Dans ce sympathique reportage, on voit ses rites, ses restos routiers préférés, dont les Hirondelles, près de Mulhouse... Elle évoque les dangers du métier quand les règles étaient moins respectées, les difficultés qu'elle et ses consœurs pouvaient rencontrer en tant que femmes. « C'est très intimidant quand tu rentres dans un resto routier et que 60 bonhommes se taisent et te fixent du regard ! ». Un petit détour pour dire merci à son premier patron, Daniel Huiller (par ailleurs grande figure de la Résistance), qui a bien voulu lui donner sa chance dans ce monde de machos, et avoue du bout des lèvres que c'était une « fille bien ». Pour visualiser la video, rendez-vous sur notre page facebook Les Routiers. - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 11/09/2018 09:03:45 Référence : 47100

Starship de Shell : +248 % de l'efficacité du fret à la tonne

Avec son Starship, un camion futuriste qui fait office de laboratoire d'essais roulant, Shell a testé l'impact des technologies sur le rendement et les émissions du transport de fret (voir 46197). A l'issue du parcours de test Ouest-Est aux États-Unis, ce concept-truck (qui carbure au diesel) a permis d'enregistrer une « efficacité du fret à la tonne » de 68,9 tonne-kilomètres par litre de carburant. Soit 2,5 fois mieux que la moyenne nord-américaine. Cette mesure bien américaine permet d'évaluer l'énergie nécessaire au déplacement d'une cargaison d'un point A à un point B. Elle tient compte à la fois du poids des marchandises transportées et du volume de carburant consommé. Les chiffres repères aux États-Unis se situent dans la moyenne par rapport aux moyennes relevées en Asie et en Europe. - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 11/09/2018 09:02:11 Référence : 47099

Alltrucks noue un partenariat avec Total Lubrifiants

Le réseau d'ateliers multimarques Alltrucks vient de signer un partenariat de trois ans avec Total Lubrifiants. Le spécialiste des huiles et lubrifiants proposera bien sûr ses produits aux adhérents d'Alltrucks (570 ateliers en Europe, dont 100 en France), mais aussi des services sur mesure incluant formations et prestations développées par les constructeurs. Rappelons qu'Alltrucks Truck & Trailer Service a été créé par les équipementiers Bosch, Knorr-Bremse et ZF. Le réseau vise 150 à 160 ateliers dans l'Hexagone. - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 11/09/2018 09:00:00 Référence : 47098

Téléchargement de tachy à distance : Fleetgo fait évoluer sa solution

Le hollandais Fleetgo présente sa deuxième génération de solution de téléchargement de tachygraphe à distance. Sa spécificité est que le téléchargement, le stockage et l'analyse des données de tachygraphe se font en un seul fichier. Cette solution trois-en-un permet de réduire le coût des trois opérations. Pour l'instant présent dans une dizaine de pays Fleetgo travaille à la création d'un réseau de revendeurs en Europe. - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 10/09/2018 16:07:07 Référence : 47097

Disparition d'André Mariette, le héros de Chien Perdu en Arabie

André Mariette, qu'on connaît surtout pour son livre à succès Chien Perdu en Arabie, vient de décéder, à 77 ans... L'occasion de rappeler sa singulière histoire. Dans les années 70, son chien Louky l'accompagnait sur les routes du Moyen-Orient, plus précisément du Qatar, jusqu'à sa disparition. L'ouvrage qui a résulté de cette anecdote, rédigé en 1977, a si bien marché qu'il a été réédité en 2005. Né en 1941, André Mariette est rentré en 1966 chez le célèbre transporteur de Marseille Onatra, qui lui a confié un superbe Magirus Deutz 310 qui le changeait des Saviem SM 260, Berliet Relax ou autres Unic Izoard V8 dont il devait se contenter chez ses précédents employeurs. Mais c'est beaucoup plus tard, chez Chapuis, à Lyon, que commence son aventure du Moyen-Orient. En un an et demi, il enchaînera quatre voyages là-bas, qui marqueront sa vie dans tous les sens du terme. C'est pendant le quatrième voyage que prend place l'action du livre Chien perdu en Arabie (toujours vendu ici). Ce fut aussi le dernier périple d'André, qui a alors arrêté la grande route et s'est ensuite contenté de trajets dans l'Hexagone. Puis il est devenu grossiste en fruits et légumes, se contentant pour cela d'un 11-tonnes Mercedes, et a fini sa carrière comme... artisan taxi. Toutes nos condoléances à sa famille, dont son fils, Christophe, lui-même routier en national et international. - MF

A la cérémonie de réception de l'Ordre des routiers, avec Louky (son chien) et François de Saulieu, le créateur du magazine Les Routiers.

A la cérémonie de réception de l'Ordre des routiers, avec Louky (son chien) et François de Saulieu, le créateur du magazine Les Routiers.

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 10/09/2018 13:54:37 Référence : 47096

500 Iveco minibus Daily par an seront assemblés en Côte d'Ivoire

Iveco vient d'inaugurer un nouveau site d'assemblage de minibus Daily à Abidjan en Côte d'Ivoire. Installé sur le site de Sotra Industrie à Koumassi près d'Abidjan, ce site d'assemblage devrait produire à court terme quelque 500 minibus Daily par an et jouer un rôle clé pour l'ensemble du continent africain. Il constitue en effet une référence pour l'Afrique en terme de production de minibus, et permettra de répondre aux besoins de déplacements de proximité d'une population de plus en plus nombreuse et exigeante. Dans cet esprit de partenariat avec la Sotra, plusieurs mesures d'accompagnement ont été intégrées à cette unité d'assemblage, tels que la fourniture et l'installation d'un système de billettique moderne, la construction d'une station de remplissage gaz, la fourniture de pièces de rechange, d'outils de maintenance, des formations techniques... Rappelons que le gouvernement ivoirien s'est engagé depuis 2012 dans un vaste programme de renouvellement du parc automobile. Il a signé en janvier dernier un marché pour la fourniture de 450 autobus de la marque, dont 50 Bus à haut niveau de service Crealis articulés et alimentés au gaz naturel. - FG

Le site d'assemblage de Sotra Industrie est situé à Koumassi près d'Abidjan.

Le site d'assemblage de Sotra Industrie est situé à Koumassi près d'Abidjan.

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com

 

Afficher + de brèves