Rechercher :


Mise en ligne le 21/06/2018 17:45:18 Référence : 46773

Volkswagen Truck & Bus va devenir Traton

La division poids lourds Volkswagen est rebaptisée Traton ! Drôle de nom pour la branche camions cars et bus du groupe allemand (qui intègre notamment Man et Scania et VW do Brasil). Serait-ce le signe du chemin vers l'autonomie totale vis-à-vis des autres branches du groupe, afin de mieux vendre cette division ? Car il faut trouver l'argent pour régler les « dommages » du dieselgate. Certains journaux chinois avancent que cette future vente pourrait intéresser l'Empire du milieu, qui a déjà mis la main sur Volvo Trucks et Renault Trucks. - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 21/06/2018 08:58:29 Référence : 46767

Conception de pneus poids lourds : deux ingénieurs de Michelin lauréats du prix de l'inventeur européen

Lors de la cérémonie de remise du prix de l'inventeur européen 2018, qui a eu lieu à Saint-Germain-en-Laye, près de Paris, deux ingénieurs de Michelin ont été récompensés. Agnès Poulbot, ainsi que son collègue Jacques Barraud (décédé en 2016) ont obtenu le trophée dans la catégorie « Industrie » pour avoir mis au point une bande de roulement de pneu poids lourd auto-régénérante. Agnès Pulbot, mathématicienne spécialisée en modélisation 3D au centre R&D de Michelin, a conçu ce pneu avec Jacques Barraud avec l'objectif de diminuer la conso, tout en conservant une adhérence et des performances constantes tout au long de la vie du pneu. Au fil des kilomètres, la bande de roulement s'use et révèle une seconde bande pourvue d'arêtes et de sculptures... Puis, une troisième apparaît, d'où le terme « auto-régénérant ». - FG

Agnès Poulbot, ingénieur chez Michelin, est parmi les quatre femmes récipiendaires du prix de l'inventeur européen 2018. Elle obtient ce prix avec feu son collègue Jacques Barraud, expert senior en conception et production de pneus pour poids lourds.

Agnès Poulbot, ingénieur chez Michelin, est parmi les quatre femmes récipiendaires du prix de l'inventeur européen 2018. Elle obtient ce prix avec feu son collègue Jacques Barraud, expert senior en conception et production de pneus pour poids lourds.

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 21/06/2018 08:34:03 Référence : 46766

Une caméra nouvelle génération qui élimine les angles morts

Stoneridge lance la caméra Famos, développée par sa filiale néerlandaise Orlaco, rachetée en janvier 2017. Robuste et compacte, elle convient particulièrement aux équipements spécifiques (comme les citernes pétrolières) et aux véhicules de chantier (bennes ou toupies béton), qui offrent d'importants angles morts. Cela concerne aussi les Bom ou véhicules d'entretien des espaces verts, très proches des piétons. Dotée d'un capteur CMOS de nouvelle génération résistant aux chocs et aux vibrations, elle est parfaitement étanche est ses ouvertures d'angles vont de 20° à 170°, selon le modèle choisi en fonction des besoins. A noter qu'une version de Famos existe avec une lentille adaptée pour la vision nocturne. - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 21/06/2018 08:32:33 Référence : 46765

Le directeur international des guides Michelin quitte ses fonctions

Michael Ellis, qui dirigeait le Guide Michelin (gastronomie) depuis 2011, quittera le groupe en septembre prochain. Il avait impulsé une stratégie d'internationalisation qui a bien marché puisque le guide compte aujourd'hui 31 éditions réparties dans 30 pays. - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 21/06/2018 08:31:52 Référence : 46764

Un routier mortellement écrasé entre deux camions

Le métier de routier est décidément dangereux. Dans la carrière de granulats Vicat, le long de la D1090 sur la commune de Barraux, deux conducteurs routiers étaient apparemment en train de stationner leur poids lourd respectif. Selon notre confrère Le Dauphiné Libéré, il semble que le premier soit descendu de son camion après l'avoir garé alors que le second poursuivait sa manœuvre de recul sans le voir. L'homme, âgé de 53 ans, s'est retrouvé coincé entre sa cabine et la remorque de l'autre poids lourd. Les tentatives de réanimation se sont révélées vaines et l'homme est décédé sur les lieux de l'accident. Une enquête a été ouverte par les gendarmes de la compagnie de Meylan. - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 20/06/2018 11:02:56 Référence : 46760

Vaste opération de communication pour les 80 km/h uniquement pour les automobilistes...

L'Etat ne lâche rien. Alors que la limitation de la vitesse à 80 km/h sur les routes secondaires entre en vigueur le 1er juillet, le gouvernement a décidé de passer à l'offensive pour faire de la pédagogie. C'est à coup de pub qu'il va le faire selon notre confrère franceinfo. La campagne de communication se fera en quatre volets. Elle comprend d'abord un clip de la sécurité routière diffusé à la télévision à partir de dimanche prochain qui portera sur la distance de freinage en passant de 90 à 80 km/h, mais elle concernera, à priori, que les automobiles. Cette vidéo sera diffusée également sur internet, notamment YouTube, Facebook ainsi qu'au cinéma. Un prospectus sera tiré à un million d'exemplaire. On pourra y lire qu'en roulant moins vite, 350 à 400 vies sont potentiellement sauvées chaque année. L'opération va s'intensifier autour du 1er juillet, au moment des départs en vacances, lors des contrôles routiers ou aux barrières de péage. Il y aura aussi une implication des responsables départementaux de la gendarmerie qui vont communiquer dans la presse quotidienne régionale. Le Premier ministre Edouard Philippe, qui a porté la mesure, va beaucoup s'engager en se déplaçant sur le terrain, en accordant aux médias une série d'interviews ou encore en communiquant sur les réseaux sociaux. Aucune info concernant les poids lourds qui seront très affectés et même pénalisés par cette mesure (voir 46731) - FG

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 20/06/2018 10:49:06 Référence : 46759

Vul : Volkswagen et Ford discutent d'une alliance

Plusieurs sources concordantes semblent indiquer que Ford et Volkswagen seraient amenés à concevoir et produire ensemble des utilitaires. Cette annonce sera vraisemblablement faite mardi, une fois que le conseil de surveillance de VW aura donné son accord pour cette alliance. Officiellement, Volkswagen a juste déclaré: « En tant que constructeur automobile de premier plan, nous étudions diverses coentreprises avec d'autres sociétés de par le monde ». VW Vul étant aujourd'hui seul, car son nouveau Crafter n'est plus partagé avec Mercedes, il pourrait ainsi trouver un allié de poids. Ceci dit, rien n'est fait. Souvenons-nous que, l'année dernière, en mars 2017, le groupe VW avait entamé une réflexion en Inde, avec Tata, sans que cela aboutisse. La seule chose de sûre pour l'heure est que ces travaux communs n'entraîneront pas de participation croisée entre les deux constructeurs. - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 20/06/2018 10:36:46 Référence : 46757

Oranges, pastèques et cannabis

Près de 400 kg de cannabis ont été découverts par les douaniers de Lons-le-Saunier sur l'A39 dans un camion bulgare dont la remorque frigorifique était chargée d'oranges et de pastèques, apprend-on par notre confrère Ouest-France. Le conducteur était en transit : il rentrait d'Espagne et se rendait en Allemagne. La cargaison « annexe » se composait de 252 sachets d'herbe de cannabis (312 kg), et de 16 paquets de résine (86 kg). Soit une valeur de la marchandise de près de 4 millions d'euros sur le marché illicite de revente des stupéfiants, selon les douaniers. Le Parquet de Lons-le-Saunier a ouvert une information judiciaire pour trafic de stupéfiants. Plus largement, la brigade de Lons-le-Saunier a saisi plus de deux tonnes de cannabis (herbe et résine confondues) depuis le début de l'année 2018. Et au niveau national, la douane française a saisi 46,1 t de cannabis en 2017, dont 11,85 t d'herbe et 34,27 t de résine. - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 20/06/2018 08:34:05 Référence : 46753

Le Volvo FH a 25 ans

Lancé sur le marché en 1993, le Volvo FH était doté de la technologie « la plus avancée à l'époque », selon le constructeur suédois. « Nous arrivions à la fin d'une période de récession mais nous avions pris la décision de faire un gros coup à une époque où la société et le secteur du transport sortaient juste la tête de l'eau », se souvient Claes Nilsson, le président actuel de Volvo Trucks. La première version était basée sur un nouveau châssis dont la conception dynamique facilitait les solutions flexibles pour différentes applications de transport. Ses lignes aérodynamiques visaient déjà l'économie de carburant, il disposait du frein moteur Volvo Engine Brake et sa cabine a été conçue en consultant 1 500 conducteurs. Depuis, cette cabine a subi trois liftings, entre 1993 et 2008, avant d'être complètement renouvelée en 2012 et d'intégrer un système de climatisation I-Park Cool. - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 20/06/2018 08:30:09 Référence : 46752

Transport d'animaux vivants en Actros

Pour sa spécialité, le transport d'animaux vivants, Stéphane Idais, installé à Venansault (Vendée), dispose de trois Mercedes : un Axor 1824 porteur 6x2, un Actros 3244 « MP3 » Tridem 6x4/2 (premier du genre en France à l'époque) et, dernier arrivé dans la cour, un Actros 2558 6x2/4 porteur-remorqueur, qui peut accueillir 72 broutards ou laitonnes... - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 20/06/2018 08:26:40 Référence : 46754

Le Stralis au gaz arrive sur le marché japonais

Premier grand-routier au gaz à être commercialisé au Japon, un exemplaire du Stralis NP 400 (au GNL) se trouve aujourd'hui dans la flotte de Fuji Transport. Il sera exploité pour des clients spécifiques, et en collaboration avec le groupe de travail sur le GNL mis en place par le gouvernement. - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 20/06/2018 08:01:24 Référence : 46751

Alerte sécurité : un hayon élévateur sur deux n'est pas contrôlé

En France plus de 220 000 véhicules professionnels sont équipés d'un hayon élévateur, manipulé plus de dix fois par jour. Par méconnaissance sur la règlementation, manque de temps et préjugés sur le coût d'un contrôle, il semble que la moitié du parc concerné ne soit pas contrôlée régulièrement. L'expert du hayon élévateur Hydroparts rappelle que la règlementation impose le contrôle obligatoire des appareils de levage au minimum tous les 6 mois (pour un coût d'environ 90 euros). Non seulement l'infraction s'élève à 3 750 euros, mais un entretien deux fois par an permet de garantir un service client dans les temps, fait valoir Hydroparts, qui dispose d'ateliers mobiles équipés de plusieurs centaines de pièces pour intervenir directement chez les transporteurs et leur évite le déplacement. Le contrôle est réalisé via le système hydrotest et ses 58 points de contrôles obligatoires. - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 19/06/2018 17:38:50 Référence : 46755

Léger recul du prix du gazole

Les prix moyens des carburants à la pompe ont très légèrement reculé la semaine dernière pour la troisième semaine consécutive. Cela concerne notamment le gazole, qui atteint 1,465 euro le litre de gazole, soit -0,2 centime par rapport à la semaine précédente.

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 19/06/2018 08:40:11 Référence : 46739

Le Daf XF élu Camion de l'année 2018 en Pologne

Le Daf XF, déjà Camion de l'année 2018 en France, vient aussi de se voir attribuer ce titre par les lecteurs de Polski Traker, le plus important magazine sur les transports en Pologne, qui ont apprécié « son design élégant, sa technologie et ses fonctionnalités de sécurité avancées, ainsi que son excellent confort de conduite ». C'est la sixième fois que Daf remporte le titre en Pologne. - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 19/06/2018 08:36:55 Référence : 46738

L'Allemagne subventionne l'achat de PL GNC et GNL

Le ministère allemand du Transport a annoncé vouloir accorder une subvention pour l'acquisition de plus de 7,5 t « propres ». Elle s'élèvera à 8 000 euros pour le GNC et 12 000 euros pour le GNL, avec un plafond de 500 000 euros par entreprise. Ce montant maximal de financement vaut donc pour l'achat de 40 à 60 véhicules au gaz naturel et devrait permettre le développement d'une infrastructure de ravitaillement en carburant. Iveco, avec sa gamme complète de camions au GNC et au GNL, se positionne bien sûr sur ce marché. Le constructeur organise dans ce but une tournée « Natural Power », qui débute à Dortmund puis fera étape dans différentes villes d'Allemagne jusqu'en octobre, en proposant des démonstrations et des essais de conduite sur toute la gamme de ses véhicules au GNC et GNL. - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 19/06/2018 08:34:06 Référence : 46737

La perche Multi-Stick de L-EX sécurise l'arrimage

Grâce aux trois têtes interchangeables de sa perche multifonction Multi-Stick, L-EX sécurise les opérations d'arrimage. Son innovation réside dans sa capacité à proposer trois fonctions en une : pose et dépose de ridelles en hauteur jusqu'à 3,50 m en restant au sol ; lancer de la sangle pour arrimer le chargement depuis le sol ; pose et dépose facile les cornières de protection de 1,20 à 2,40 m de longueur.
Grâce à des pinces au revêtement anti-glissement, les cornières sont mises en place en toute sécurité. tout en assurant la sécurité du conducteur ou de l'opérateur opérant depuis le sol. Légère et facile à manipuler, elle limite les risques de TMS, et permet un gain de temps pour toutes les opérations de chargement et déchargement. - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 19/06/2018 08:32:14 Référence : 46736

Jost : nouveau moteur de recherche en ligne de pièces

Avec son nouveau système de recherche en ligne Part Finder, le fabricant d'essieux de remorque Jost permet aux ateliers de réparation, aux fournisseurs de pièces et aux clients de trouver plus rapidement des pièces de rechange originales pour les essieux des remorques Mercedes et Jost. Et bien sûr, l'outil est réactualisé régulièrement.

La recherche de pièces de rechange se fait soit par le biais d'une arborescence claire, divisée par type de modèle et d'essieux, soit en renseignant le numéro de série de l'essieu (on le trouve sur la plaque d'identification) ou de la pièce voulue. Part Finder reconnaît automatiquement les spécificités de l'essieu concerné et affiche les pièces originales Jost correspondantes. - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 18/06/2018 10:02:01 Référence : 46731

Routes secondaires à 80 km/h : le décret publié au JO

Après des mois de controverse, le décret d'application abaissant de 90 km/h à 80 km/h la vitesse maximale autorisée sur 400 000 km de routes secondaires à partir du 1er juillet a été publié dans la nuit de samedi à dimanche au Journal officiel. Il reste donc peu de temps pour implanter les panneaux dans les nombreux endroits où cela n'a pas encore été fait ! Et la question des conséquences de la non-différence de vitesse entre les voitures et les camions n'a pas même été prise en compte par le gouvernement... - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 18/06/2018 09:15:12 Référence : 46730

Service petit-déj dans la cabine

Joli coup de pub ! Hier matin dimanche, Daf a dépêché sur plusieurs parkings des hôtesses pour porter le petit-déj aux routiers bloqués pour le week-end. Cette opération destinée à leur fêter une bonne fête des pères a été diffusée sur Facebook, sans toutefois préciser les parkings ayant bénéficié de ce service très spécial. On peut gager que l'opération s'est concentrée sur les Pays-Bas... - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 18/06/2018 09:07:10 Référence : 46729

Championnat d'Europe en Hongrie : Iveco place ses deux pilotes en tête

En l'absence de représentants français, la deuxième manche du championnat d'Europe s'est disputée sur le circuit du Hungaroring à une date inhabituelle : jusqu'à présent, la course avait lieu en fin d'année. Arrivé en leader, Jochen Hahn a imposé son Iveco Stralis dans les deux manches les plus importantes, dotés du maximum de points. Son équipière Steffi Halm (Iveco) l'a rejoint sur le premier podium avant de récidiver dans la course, malgré un départ avec une grille de départ inversée, remportée par Lacko. Hahn s'est imposé le dimanche aussi, avant de renoncer dans la course remportée par le revenant René Reinert (Man). Au classement par équipes, l'écurie Die Bullen Iveco-Magirus occupe tout naturellement la première place.

Classement au championnat :

1 J. Hahn Iveco 95 pts

2 S. Halm Iveco 64 pts

3 N. Kiss Mercedes 64 pts

4 A. Lacko Freightliner pts

7 A. Albacete 39 Man pts

Iveco, avec Steffi Halm (photo) et Jochen Hahn, caracole en tête

Iveco, avec Steffi Halm (photo) et Jochen Hahn, caracole en tête

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 18/06/2018 08:48:45 Référence : 46728

Thermo King alimente ses groupes avec des panneaux solaires plus puissants

Les groupes frigo de Thermo King pourront désormais fonctionner avec des panneaux solaires ThermoLite de 110 W, qui aident à maintenir leur batterie complètement chargée même dans des conditions de faible luminosité et évitent d'avoir à utiliser le moteur. La baisse de conso de carburant qui en résulte peut atteindre 23 %, selon l'équipementier basé en Irlande. - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 18/06/2018 08:46:59 Référence : 46727

500 camions Daf XF pour Girteka Logistics

Séduit par la fiabilité, le niveau de sécurité et le rendement énergétique des Daf XF, Girteka Logistics en a commandé 500 exemplaires en 480 ch pour ses opérations en Full Truck Load (FTL) à l'international. Venant compléter une flotte de plus de 4 400 camions et 4 700 remorques, ils devraient contribuer au plan d'expansion du transporteur-logisticien lituanien dans toute l'Europe. Pour satisfaire ses conducteurs (Girteka en compte plus de 9 000), la société a opté pour les versions Space Cab et Super Space Cab. Pour un maximum de disponibilité, Les intervalles de service choisis sont d'au moins 200 000 km. - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 18/06/2018 08:45:31 Référence : 46726

DKV étend son réseau en Italie et en Suisse

Le réseau DKV se densifie en Italie et en Suisse. En Italie, les possesseurs de la DKV Card peuvent payer leur carburant dans 200 stations Eni supplémentaires, soit 7 407 stations-service au total. En Suisse, 241 stations-service TamOil s'ajoutent, soit 521 stations au total. - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 18/06/2018 08:42:18 Référence : 46725

Beepiz, une appli d'alerte en cas de chute ou d'agression

Suivideflotte.net, actif dans la géolocalisation et la gestion de flotte, lance, une appli de protection des travailleurs isolés tels que les conducteurs routiers. L'application utilise les capteurs intégrés au smartphone et est capable de détecter une immobilité prolongée, une perte de verticalité ou une chute. Beepiz est en outre capable de géolocaliser la victime en extérieur comme en intérieur.
Une touche SOS permet par ailleurs l'envoi d'alertes volontaires, et une touche Agression d'envoyer une alerte silencieuse en cas de violence. Le portail d'accès du patron géolocalise les balises émettrices d'alertes et fournit les données dont ont besoin les services d'intervention (position extérieure, localisation intérieure, plan d'accès au bâtiment, étage, dossier médical du porteur, etc.).
Pour la version standard qui convient aux conducteurs, il en coûte 5,99 euros par mois avec 5 modes de détection, géolocalisation extérieure et accès au portail web de gestion. - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 15/06/2018 09:56:01 Référence : 46724

Contrôlé avec 1,64 g d'alcool et sans permis !

Un contrôle routier opéré cette semaine par des gendarmes de la brigade motorisée de Montbrison (42), à Feurs, leur a réservé une petite surprise, nous rapporte notre confrère Le Progrès : un chauffeur totalement ivre. Au volant d'un 40-tonnes dont le taux d'alcoolémie s'est avéré atteindre 1,64 g par litre de sang (la limite maxi étant, rappelons-le, de 0,5 g). Cerise sur le gâteau, son permis de conduire n'était par ailleurs plus valide, faute de visite médicale satisfaisante. Mais ce n'est pas tout : l'homme (dont la nationalité n'est pas précisée) n'a pas été en mesure de présenter les documents indispensables à l'exercice de son métier. Sa licence de transport n'était pas non plus en règle. Enfin, selon les premières constatations des gendarmes, il pourrait potentiellement avoir été embauché illégalement par son employeur. Le véhicule a été immobilisé sur le champ. Les gendarmes poursuivent leur enquête. - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 15/06/2018 08:28:59 Référence : 46720

Une subvention GRDF pour booster les PL au gaz

Les transporteurs de Bretagne, de Poitou-Charentes et de Pays-de-Loire qui hésitent encore à acheter des PL ou des Vul au gaz seront peut-être tentés de franchir le pas s'ils peuvent bénéficier d'une aide par véhicule allant jusqu'à 3 000 euros, allouée par GRDF Ouest. Attention, l'offre est réservée aux 30 premières conventions signées avec GRDF avant le 01/12/2018, limitée à 2 véhicules par entreprise et par station raccordée au réseau GRDF. Le montant de l'aide varie en fonction du tonnage du véhicule et son versement est soumis à la présentation d'un bon de commande signé avant le 01/12/2018. Plus d'infos en s'adressant à thierry.tallec@grdf.fr. - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 15/06/2018 08:06:08 Référence : 46723

Un nouveau centre Daimler Trucks dédié à l'électromobilité

Daimler Trucks a annoncé qu'il allait établir une nouvelle entité mondiale dédiée à l'électromobilité (voir 46692). Dès le 1er juillet, Gesa Reimelt sera à la tête de cette nouvelle entité baptisée e-Mobility qui aura notamment pour mission de définir la stratégie de Daimler Trucks pour toutes ses marques dans les domaines des composants électriques et des véhicules électriques. L'entité, active à Portland (Etats-Unis), Stuttgart (Allemagne) et Kawasaki (Japon), devra également développer une architecture standardisée et internationale pour les futurs modèles électriques... - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 15/06/2018 08:04:26 Référence : 46722

La 11e Traversée de Paris, ce sera le 22 juillet

Comme chaque année, la Traversée de Paris partira de l'Esplanade du Château de Vincennes (vers 8h30) pour arriver sur la Terrasse de l'Observatoire de Meudon. Organisée par l'association "Vincennes en Anciennes", elle accueillera plus de 700 véhicules de plus de 30 ans (autos, motos, tracteurs, vélos, utilitaires légers et bus). Un pique-nique géant réunira tous les participants sur la Terrasse de l'Observatoire de Meudon (le public pourra venir avec son pique-nique pour voir les véhicules), un campement avec des véhicules militaires sera mis en place par l'Univem. - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 15/06/2018 08:03:01 Référence : 46721

20 Stralis au gaz de 400 ch pour Altrans

Le groupe Altrans, basé à Hambach en Moselle, a pris livraison de quinze tracteurs et cinq porteurs Stralis NP de 400 ch qui seront affectés aux différentes filiales du groupe, et notamment aux agences de saint Quentin-Fallavier dans le Rhône, à Lens dans le Pas-de-Calais ainsi qu'à Hambach. - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 14/06/2018 14:26:42 Référence : 46717

Paquet mobilité : une "première victoire" pour les conducteurs routiers

Le Parlement européen vient de rejeter les mandats de négociations sur les trois textes du volet social du Paquet Mobilité. Dès le vote en commission des transports, la délégation d'eurodéputés socialistes, soutenue par les syndicats européens et français, a mené la bataille contre les deux textes les plus problématiques à ses yeux : directive sur l'application des règles de détachement et règlement sur les temps de repos. Ces textes prévoyaient notamment d'autoriser à nouveau les repos hebdomadaires en cabine des chauffeurs routiers, remettant par là-même en cause la jurisprudence de l'Union européenne visant à interdire le repos en cabine. Par ailleurs, il était prévu une flexibilisation des temps de conduite et de repos se traduisant par une réduction du temps de repos hebdomadaire en cabine à 24 heures sur trois semaines consécutives (et non plus deux comme le prévoit la réglementation actuelle). Texte qui a aussi été rejeté.

Un autre rapport visait à exclure de la directive travailleurs détachés toutes les opérations de transport international de marchandise (ainsi que les opérations de transport international de passagers par bus et autocar). Les eurodéputés socialistes disent s'opposer catégoriquement à toute discrimination dans l'application des règles de détachement et dans l'application du principe « à travail égal, salaire égal sur un même lieu de travail ». Ils ont donc également refusé ce mandat de négociation. La prochaine étape est la plénière en juillet. - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 14/06/2018 09:14:01 Référence : 46710

Vignette : pourquoi cette perspective n'est pas acceptable pour le TRM

La ministre des Transports Élisabeth Borne évoque de façon de plus en plus affirmée la perspective d'intégrer à la loi orientation mobilité une « vignette temporelle ». Cette option avancée pour « l'entretien des infrastructures » (et certainement aussi pour éponger la dette de la SNCF) fait se dresser les cheveux des organisations syndicales, dont la FNTR. La fédé patronale rappelle ce que le gouvernement français semble oublier : les transporteurs participent déjà largement au financement des infrastructures par divers biais : l'augmentation de 4 cts par litre de carburant de la TICPE pour les PL, en compensation de l'abandon de l'écotaxe ; la taxe à l'essieu ; les péages. Le tout se traduit par le fait que les camions couvrent déjà 214 % des coûts des infrastructures sur autoroutes et 122 % sur l'ensemble des routes. En outre, la route, tous usagers confondus, rapporte déjà 39 milliards d'euros en taxes diverses. Reste à savoir à quoi exactement sont consacrés ces 39 milliards d'euros de recettes dans leur totalité. - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 14/06/2018 08:18:40 Référence : 46712

Le Daily Utilitaire de l'année 2018 au Danemark

Le Daily Blue Power, dernière génération du best-seller d'Iveco qui fête ses 40 ans, a été couronné Utilitaire de l'année 2018 au Danemark pour « ses performances environnementales, l'excellent environnement de travail qu'il apporte et son fonctionnement des plus silencieux ». - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 14/06/2018 08:15:48 Référence : 46711

Un Actros « 20 ans » pour marquer le coup

Basé à non loin d'Avesnes-sur-Helpe (59), Bruno Dumesnil s'est spécialisé dans le transport de bière avec 5 camions, dont 4 Actros. Dernier arrivé dans cette flotte, un tracteur Actros 1863 série spéciale « 20 ans », justement acquis pour fêter les 20 ans de l'entreprise... Commercialisé depuis fin 2016 à 200 exemplaires, cette série intègre notamment du chrome sur la face avant, des inserts chromés sur les rétroviseurs extérieurs, des phares bi-xénon, des déflecteurs latéraux avec ouïes chromées, un système éclairage de cabine à 138 Led, un toit ouvrant relevable en verre, un éclairage intérieur aux coloris modulables, un refrigérateur, un climatiseur automatique, l'Active Brake Assist 4, le système de conduite prédictive (PPC), etc. - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 14/06/2018 08:10:02 Référence : 46713

David S. Graziosi prend la tête d'Allison Transmission

David S. Graziosi, qui avait rejoint Allison Transmission en 2007 et était président et directeur financier depuis janvier 2016, vient d'accéder à la fonction de CEO de l'entreprise, sur décision du conseil d'administration. Il succède à Lawrence E. Dewey, aujourd'hui en retraite. D. Graziosi conserve parallèlement son rôle de président. Il a suivi l'entreprise dans une grosse période d'évolution : l'année de son arrivée, la vente d'Allison par General Motors à Carlyle Group et Onex Corp venait d'avoir lieu... - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 13/06/2018 13:16:50 Référence : 46706

Les eurodéputés mis en garde contre le dumping social

Comme l'OTRE (voir 46705), divers syndicalistes se mobilisent pour que les eurodéputés rejettent en plénière des décisions prises le 4 juin dernier par certains d'entre eux au sein de la commission Transport du Parlement européen. « Le risque c'est que nous perdions en France encore des emplois dans le transport routier de marchandises », a averti Alain Sutour, responsable international du transport routier pour le syndicat français CGT, lors d'un point presse au parlement européen à Strasbourg. « Car le travail sera fait par nos collègues d'Europe centrale et orientale avec la complicité d'un certain nombre de parlementaires européens et des gouvernements d'Europe de l'est », a-t-il poursuivi. Notre confrère Le Figaro rappelle les grandes lignes du dossier : depuis que la Commission européenne a proposé le 31 mai 2017 de réformer les règles sociales de ce secteur, deux blocs s'affrontent : d'une part les pays de l'Est, auxquels se sont alliés le Portugal et l'Espagne, et de l'autre les pays de transit, la France, l'Allemagne et le Benelux. Les premiers accusent les seconds de protectionnisme, qui eux leur reprochent de favoriser le dumping social. Les gouvernements bulgare, polonais et hongrois « sont en train de vendre leur main-d'œuvre en quelque sorte comme esclaves », a affirmé M. Sutour. Le Figaro rapporte aussi les propos de son confrère de la Fédération européenne des travailleurs des transports, Roberto Parrillo, qui vont dans le même sens : « En Roumanie, ils ont un salaire minimum brut de 350 euros, plus 45 euros au noir par jour. Quand vous ne travaillez pas, vous n'avez rien, quand vous êtes malade, vous n'avez rien, quand vous êtes en vacances, vous n'avez rien. C'est de l'esclavagisme moderne ! ». A suivre demain... - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 13/06/2018 13:07:50 Référence : 46705

Paquet mobilité : l'OTRE appelle le Parlement européen à ne pas céder sur le cabotage

La commission Transports du Parlement européen a adopté, le 4 juin les trois rapports et mandats de négociation avec le Conseil de l'UE sur le temps de repos des chauffeurs, le détachement en transport international et le cabotage. « Les mesures votées sont inadmissibles, proteste l'OTRE. Elles seront dramatiques pour le pavillon français si elles venaient à être définitivement adoptées par le Parlement européen ». Le 11 juin, l'organisation patronale a adressé aux députés français un courrier afin qu'ils s'opposent fermement aux propositions de la commission transport lors de la prochaine séance plénière du Parlement européen. « Si la majorité des députés semblent convaincus de la nécessité de s'opposer aux propositions de la commission Transports sur les questions du détachement en transport international et les temps de repos, certains sont enclins à ne pas le faire sur le dossier du cabotage, estimant la proposition de la commission transport recevable », souligne l'OTRE. Or, selon elle, proposer un nombre d'opérations illimités durant 48 heures glissant sur une période de sept jours n'est pas acceptable, quand bien même cette proposition est assortie d'une obligation de retour au pays d'origine et l'instauration d'une période de carence de 72 heures. Car les fraudes sont aujourd'hui permanentes et leurs conséquences dramatiques. « Elles conduisent à subir la captation du marché national et régional, principalement par les transporteurs de l'Est. La règle des 48 heures proposée sera à n'en pas douter source de fraudes car trop complexe et très difficilement contrôlable ». L'OTRE demande donc aux députés européens de s'opposer, « sans exception », à toutes les propositions de la commission Transports arrêtées le 4 juin dernier. Elle maintient ses propositions sur le cabotage : instauration d'une période de cinq jours autorisant une seule opération de cabotage assortie d'une carence de sept jours entre deux périodes de cabotage, avec retour au pays d'origine. - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 13/06/2018 08:26:47 Référence : 46702

Premiers retours d'expérience sur l'entretien sur mesure Scania

Depuis un an, Scania a mis en place la possibilité d'effectuer l'entretien des véhicules en s'appuyant sur des plans de maintenance flexibles. Un nouveau mode de maintenance qui commence à porter ses fruits, avec les premiers retours d'expérience. Le principe est simple : les véhicules sont révisés lorsque les données d'exploitation générées par les véhicules et recueillies via la connectivité indiquent au point de service Scania qu'un entretien est nécessaire, et non pas lorsqu'ils atteignent un kilométrage défini. Le point prend alors directement contact avec le transporteur. Pour info, 25 000 Scania sont actuellement connectés en France, l'accès aux principales données liées à la connectivité étant gratuite durant 10 ans via la Box Monitoring : conso moyenne, temps au ralenti, survitesse, suivi de quelques pièces d'usure, qualité de conduite. À ce jour, quelque 300 véhicules Scania en France bénéficient de la maintenance flexible. - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 13/06/2018 08:18:27 Référence : 46703

Deux nouvelles fonctions d'assistance pour les camions Volvo

Le constructeur suédois Volvo Trucks, féru de sécurité, associe désormais son VDS (Volvo Dynamic Steering, qui compense automatiquement les irrégularités de la route et élimine les vibrations) avec l'assistance à la stabilité et/ou avec l'assistance au maintien de la trajectoire. Le premier détecte avant le conducteur tout risque de dérapage sur chaussée glissante, mouillée, et braque à sa place dans le sens opposé jusqu'à ce que le danger soit écarté. Pour cela, le VDS fonctionne avec le système de régulation électronique du comportement dynamique (ESP) grâce à des capteurs dans le châssis.
Le second donne un coup de pouce au conducteur lorsque le système détecte que le véhicule présente des signes de franchissement du marquage de sa voie. Un léger mouvement du volant dans le bon sens et une légère vibration insufflée dans le volant avertissent le conducteur, qui n'a plus qu'à redresser le véhicule dans sa voie. Pour cela, la position du véhicule est surveillée à l'aide de caméras.
Par ailleurs, chaque conducteur ayant une perception différente du degré de souplesse que doit adopter le système de direction, Volvo leur permet d'ajuster la résistance du volant de façon personnalisée (à condition que leur camion soit équipé du Volvo Dynamic Steering). - MF

Le Volvo Dynamic Steering avec assistance au maintien de la trajectoire aide à suivre le marquage des voies au sol. Avec l'assistance à la stabilité, dès qu'un dérapage est détecté, la technologie réagit instantanément et contrebraque doucement.

Le Volvo Dynamic Steering avec assistance au maintien de la trajectoire aide à suivre le marquage des voies au sol. Avec l'assistance à la stabilité, dès qu'un dérapage est détecté, la technologie réagit instantanément et contrebraque doucement.

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 13/06/2018 08:00:56 Référence : 46701

Les Etablissements Bogey repris par Man

Le 7 mai dernier, Man a repris la partie vente de véhicules sur les départements de Savoie et Haute-Savoie, qui était auparavant confiée aux Etablissements Bogey. Ceux-ci se concentreront désormais sur le service. Le 7 juin, le constructeur a par ailleurs récupéré les activités de service sur le site de Chignin (Chambéry). Celles-ci seront confiées à Philippe Berne, directeur de Man Savoie, sous la responsabilité de Nelson Leao, directeur de la zone sud qui regroupe déjà les Service Centers du Sud de la France (Genas, Villefranche, Bourg en Bresse, Vitrolles, Albi et Toulouse). L'objectif de Man est de doubler ses volumes de ventes sur ces deux départements en trois ans. - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 12/06/2018 18:42:08 Référence : 46704

Blocage des dépôts de carburant : ce n'est pas fini !

Le blocus des raffineries et dépôts de carburant entamé dimanche par des agriculteurs va se poursuivre, si on en croit la déclaration de la présidente de la FNSEA, Christiane Lambert, à l'issue d'une réunion avec le ministre de l'Agriculture.

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 12/06/2018 11:45:43 Référence : 46697

Baisse du gazole

Les prix moyens des carburants à la pompe ont baissé la semaine dernière pour la deuxième semaine consécutive. Ainsi, le litre de gazole s'établit à 1,467 euro (-1,2 centime).

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 12/06/2018 09:25:01 Référence : 46694

Attention : routes inondées en Ile-de-France

Les inondations à cause des orages des dernières heures provoquent des perturbations en Ile-de-France. La circulation a été coupée sur l'A13 et sur les N6 et N4. Des voies sont complètement inondées. Plusieurs départements sont encore en alerte orange : Aisne, Ardennes, Eure, Eure-et-Loir, Ille-et-Vilaine, Landes, Marne, Mayenne, Meuse, Oise, Orne, Pyrénées-Atlantiques, Hautes-Pyrénées, Sarthe, Paris et petite couronne (75-92-93-94), Seine-et-Marne, Yvelines, Essonne et Val-d'Oise. Plus d'infos en cliquant sur le lien ci-dessous. - FG

 
Pour plus d'infos, cliquez-ici
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 12/06/2018 09:20:19 Référence : 46693

Deux nouveaux camions électriques Freightliner

Daimler Trucks a présenté aux Etats-Unis deux poids lourds électriques, un plus de 15 t baptisé Freightliner eCascadia et un 9 à 12 t baptisé Freightliner eM2 106. Le Freightliner eCascadia affichera une autonomie de 400 km, tandis que l'eM2 106 pourra parcourir 370 km avec ses batteries entièrement chargées. Une flotte pilote de 30 camions électriques de ces deux modèles devrait rouler chez des clients tests dès cette année. Comme c'est déjà le cas avec le Fuso eCanter et le Mercedes-Benz eActros, le constructeur veut apprendre du retour d'expérience de ses clients, pour développer des camions électriques qui pourront être efficacement déployés. - MF

Pour ses eCascadia et eM2 106, Freightliner annonce une autonomie de respectivement 400 et 370 km.

Pour ses eCascadia et eM2 106, Freightliner annonce une autonomie de respectivement 400 et 370 km.

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 12/06/2018 09:15:21 Référence : 46692

Daimler Trucks a le vent en poupe

Daimler Trucks prévoit des investissements de plus de 2,5 milliards d'euros dans le recherche et le développement sur les années 2018 et 2019, dont 500 millions d'euros seront consacrés à l'électrification, la connectivité et l'automatisation via un nouveau centre de recherche et développement à Portland, dans l'Oregon. Ce centre travaillera en étroite collaboration avec d'autres centres de développement dédiés à la conduite autonome à Stuttgart et à Bangalore (Inde). Plus d'un demi-million de camions sont déjà connectés via ses plateformes FleetBoard et Detroit Connect. Les ventes de camions du groupe Daimler ont cru de 21 % au premier trimestre, dont 11 % en Europe. - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 12/06/2018 09:03:11 Référence : 46690

De nouvelles places PL sur le réseau Sanef

Dans le cadre de la mise en œuvre de son plan de relance autoroutier engagé en 2016, le groupe Sanef poursuit son objectif de création de 500 places de stationnement poids lourds d'ici la fin 2019. Objectif qu'il compte bien atteindre avec un an d'avance, soit fin 2018. Depuis un an, le rythme s'est accéléré avec la création de 219 nouvelles places. Soit un doublement de leur nombre sur l'A26 et l'A4 en un an. A ce jour, 356 nouvelles places de stationnement PL sont disponibles. Le programme entre maintenant dans sa dernière phase avec la construction des 144 dernières places actuellement en cours de réalisation sur les aires de Rely (A26), Metz Saint-Privat (A4), Wancourt Est (A1) et Jules Verne (A29). Les travaux d'aménagement de places PL supplémentaires démarreront en juin sur l'aire de Longeville les Saint-Avold Sud (A4) et en août sur l'aire de la Baie de Somme (A16). On peut voir ci-dessous (lien en rouge) la répartition des nouvelles places de stationnement PL, par axe. - MF

  Places PL créées depuis 2016_visuel CP.png
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 12/06/2018 08:13:14 Référence : 46691

Les tarifs du nouveau Berlingo

Le nouveau Berlingo de Citroën sera commercialisé au mois de septembre en trois finitions (Live, Feel et Shine), deux dimensions (taille M de 4,40 m et taille XL de 4,75 m) et trois motorisations (de 70 à 130 ch). Les prix s'échelonnent de 21 850 à 30 150 euros. Dès le premier niveau de finition Live, le combispace reçoit les deux portes arrière coulissantes et le « pack safety », qui regroupe le freinage d'urgence, l'alerte active de franchissement involontaire de ligne ou encore le système de reconnaissance des panneaux. Mais aussi la climatisation et le régulateur de vitesse sont aussi de la partie. Notons l'affichage tête haute du plus haut niveau de finition. A quand la même chose dans les camions ? - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 11/06/2018 15:27:09 Référence : 46689

13 raffineries et dépôts bientôt bloqués

Pour dénoncer les importations non réglementaires d'huile de palme et d'éthanol notamment, la FNSEA et les Jeunes Agriculteurs ont annoncé le blocage de 13 raffineries et dépôts de carburant à travers la France. Cela concerne Donges (Loire-Atlantique), Gonfreville-l'Orcher (Seine-Maritime), Dunkerque (Nord), Coignières (Yvelines), Gennevilliers (Hauts-de-Seine), Grandpuits (Seine-et-Marne), Vatry (Marne), Strasbourg, Cournon (Puy-de-Dôme), Lyon et Feyzin (Rhône), La Mède (Bouches-du-Rhône) et Toulouse. Voir aussi 46682. - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 11/06/2018 11:37:21 Référence : 46686

Saint-Cyr/Menthon : Lamberet investit dans une cantine ultra-moderne

Les investissements de 10 millions d'euros que le carrossier Lamberet (groupe Avic) a réalisés ces trois dernières années dans son site de Saint-Cyr/Menthon, dans l'Ain, se sont traduits par une croissance de 50 % de sa capacité de production de véhicules industriels frigorifiques (multi-températures, « pharma », zéro émission...), celle-ci étant passée de 14 véhicules fin 2014 à 21 véhicules en 2018. Il s'agit essentiellement de porteurs et semi-remorques, car les Vul sont désormais tous regroupés sur le site de Saint-Eusèbe (71), près du Creusot, qui a lui-même bénéficié de 10 millions d'euros d'investissements. Avec 4 400 porteurs et semi-remorques produits en 2017, l'usine (qui est aussi le siège social de l'entreprise reprise en 2015 des mains de Caravelle par le groupe chinois Avic) a conforté son statut de 1er site français de fabrication de PL frigorifiques. Le restaurant d'entreprise flambant neuf destiné aux 850 collaborateurs du site vient de clore ce cycle de rénovation, sous le parrainage du chef Georges Blanc. Pour 2,40 euros, il accueille aussi les conducteurs routiers venus livrer des équipements ou récupérer un véhicule. - MF

Le DG de Lamberet, Erick Méjean, qui s'assume comme patron «&nbsplibéral », a apporté une touche sociale à l'entreprise en faisant construire un resto d'entreprise ultra moderne (photo Perrin)

Le DG de Lamberet, Erick Méjean, qui s'assume comme patron « libéral », a apporté une touche sociale à l'entreprise en faisant construire un resto d'entreprise ultra moderne (photo Perrin)

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 11/06/2018 11:01:30 Référence : 46685

Une caravane de deux D Wide GNC dans le Sud-Ouest

Afin de faire découvrir à ses clients du Sud-Ouest la gamme de ses véhicules roulant au GNC, Renault Trucks a décidé d'aller à leur rencontre avec une caravane de deux véhicules à essayer en situation (une benne à ordures ménagères et un fourgon). Du 11 juin au 6 juillet, pour une vingtaine de dates dans neuf agglomérations : du 11 au 15 juin : Toulouse ; 18 et 19 Juin : Agen ; 20 juin : Auch ; 21 Juin : Pau ; 22 Juin : Tarbes ; Du 25 au 27 Juin : Bayonne ; 28 et 29 Juin : Dax ; 2 et 3 Juillet : Mont-de-Marsan ; Du 4 au 6 juillet : Bordeaux. - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 11/06/2018 09:39:40 Référence : 46683

Grand Prix de Nogaro en courses camions : Janiec (Man) a tout raflé

Sur un circuit où il s'est aussi imposé en championnat d'Europe, Anthony Janiec (Lion Truck) a livré un véritable récital lors de la deuxième manche du championnat de France. Plus rapide aux essais, il s'est imposé dans les courses 1 et 3 du samedi et du dimanche, devant Robineau et Calvet. Même avec un départ en grille inversée, Janiec est remonté sur Ostaszewski (MKT Team 14) avant que ce dernier n'explose son moteur et ne répande de l'huile sur la piste. La course 2 a été stoppée au 7e tour. Janiec s'est imposé encore devant Robineau (Man G-Truck) et Montagne (Renault), mais les points n'ont été attribués qu'à moitié. En course 4, puis en super finale, Janiec parachevait son œuvre devant Robineau et Ostaszewski. - CF

Classement au championnat après Nogaro
1 Robineau Man 116,5 pts
2 Janiec Man 101 pts
3 Calvet Man 86 pts
4 Ostaszewki MKR 72 pts
5 Montagne Renault 68,5 pts
7 Hergott Daf 36 pts
8 Conti Volvo 33,5 pts
9 F. Orsini Mercedes 34 pts
17 C. Miquel Scania 11 pts

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 11/06/2018 09:21:36 Référence : 46682

Protestations des agriculteurs : trois jours de bocage des raffineries

Des blocages sont signalés à Feyzin, Grandpuits... Depuis hier soir, les raffineries Total de Feyzin près de Lyon, de Gonfreville-l'Orcher près du Havre et de Grandpuits (Seine-et-Marne) sont bloquées, tout comme les dépôts pétroliers du port rhodanien Edouard Herriot, du port du Rhin, ainsi que ceux de Vatry (Marne), de Lespinasse près de Toulouse, Coignières (Yvelines) et de Cournon dans le Puy-de-Dôme. Les agriculteurs protestent contre la décision de Total d'importer de l'huile de palme pour l'ajouter dans les différents carburants (essence comme diesel). Pour l'instant, pas de pénurie de carburant dans les stations-service, mais la réaction du ministre de l'Agriculture, Stéphane Travert, de ne pas revenir sur l'autorisation donnée au groupe pétrolier Total d'importer de l'huile de palme pour faire tourner sa raffinerie de biocarburants de La Mède (Bouches-du-Rhône) pourrait déboucher sur un conflit plus long... - FG

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 08/06/2018 18:37:11 Référence : 46680

Ce que nous fait découvrir le numéro de juin des Routiers

Les Routiers de juin, tout juste en kiosque, touche une fois de plus les conducteurs de poids lourds dans leur quotidien, en se penchant par exemple sur la difficulté spécifique à ce métier de concilier vie professionnelle et vie sociale, voire familiale. On suit le parcours de Delphine, une ex-routière de 42 ans qui a trouvé son équilibre dans l'enseignement. La nouvelle rubrique « réseaux sociaux » du magazine répercute de façon plus générale les diverses réponses des internautes qui font écho à cette question. Pour les routiers qui se sont retrouvés plantés un jour à attendre la levée des interdictions à l'occasion d'un des nombreux jours fériés de mai, un reportage au Relais Routiers Le Guilberville, dans la Manche, raconte ce qu'eux-mêmes ont peut-être vécu s'ils ont la chance de n'être pas restés coincés sur un parking. Beaucoup voient la Suisse comme un Eldorado pour ceux qui, tout en habitant en France, s'y font embaucher. Un mythe qui a sa part d'ombre et de lumière, comme on peut le lire dans Les Routiers... Côté technique, on découvre que le monde du TP n'est pas en reste en termes de révolution numérique ! Et l'histoire de Daf nous est contée alors que le « petit hollandais » devenu grand fête ses 90 ans... En kiosque, 5,20 euros.

Pour répondre à la demande des lecteurs, le magazine Les Routiers a mis au point un dispositif super pratique pour savoir dans quel point de vente vous pouvez acheter le journal. Vous indiquez la ville souhaitée et le logiciel vous fournit en temps réel l'adresse où il est disponible, ses heures d'ouverture et une carte interactive de localisation.

  966_sommaire.pdf
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 08/06/2018 17:28:56 Référence : 46679

Cartes grises : simplification des démarches en vue ?

On le sait depuis des mois, l'édition de cartes grises depuis le site de l'Agence nationale des titres sécurisés (ANTS) est rendue très difficile par d'innombrables bugs provoquant des retards (voir 46297). Le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, a certes fait valoir que 3,5 millions de cartes grises ont été délivrées aux usagers depuis novembre 2017, mais il reconnaît que le stock de demandes de cartes grises en attente d'être traitées s'élève à 200 000, « dont des dossiers incomplets en attente de pièces », a-t-il précisé. Le travail à fournir pour l'écluser représente l'équivalent de neuf jours d'activité. Face à ce constat, le ministre préconise une simplification de ce qui est demandé à l'usager, « de manière à rendre plus lisible, plus efficace, plus simple l'ensemble de ce qui est demandé ». - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 08/06/2018 17:06:54 Référence : 46678

RCEA : 2 routiers morts dans un accident entre cinq poids lourds

La Route de la mort, qui traverse la France d'Est en Ouest, a encore une fois mérité son nom. Un accident impliquant cinq camions a fait au moins deux morts (parmi les routiers) et trois blessés hier en fin de journée dans l'Allier, à Pierrefitte-sur-Loire, sur la RCEA. Notre confrère jsl.com (Journal de la Saône-et-Loire) précise que les circonstances de l'accident n'ont pas encore été établies. La portion entre Allier et Saône-et-Loire compte plusieurs tronçons à deux voies qui rendent les dépassements excessivement dangereux. Mardi, le président du conseil départemental de Saône-et-Loire a promis une enveloppe d'au moins 30 millions d'euros jusqu'en 2022 ou 2023 pour l'aménagement de la route, dont le retard a été dénoncé par la Cour des Comptes fin mai. - MF

Cette photo de notre confrère JSL.com parle mieux que tous les discours pour dénoncer les retards d'aménagement de la RCEA, toujours aussi mortelle...

Cette photo de notre confrère JSL.com parle mieux que tous les discours pour dénoncer les retards d'aménagement de la RCEA, toujours aussi mortelle...

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 08/06/2018 08:59:47 Référence : 46677

Un chauffeur passeur de migrants a été relaxé à Caen

Notre confrère La Manche Libre nous apprend qu'un petit patron routier, chef de sa propre entreprise de transports à Murcie, en Espagne, a été jugé jeudi dernier par le tribunal correctionnel de Caen (Calvados) pour avoir tenté de faire passer des migrants jusqu'en Angleterre fin avril. Les trois Albanais, dont un mineur, avaient été découverts à Ouistreham par les agents de sécurité en fouillant la remorque réfrigérée à 8°C. Il faut dire que c'était la dixième fois que l'Espagnol se livrait à ce petit trafic jusqu'à Londres. Cette fois, il avait pris les hommes en charge à Poitiers Présenté en comparution immédiate le 30 avril 2018, il avait obtenu jusqu'au 31 mai 2018 pour préparer sa défense. Eh bien grâce à un avocat du barreau de Paris, qui a décrété nul l'ensemble de la procédure, il a été relaxé ! Selon l'avocat, la fouille du camion aurait en effet dû être faite par un officier de police judiciaire ou assistée par un agent de police judiciaire. Malgré les 18 mois de prison (dont 9 ferme) requis par le procureur, l'Espagnol est ressorti libre... et rentrera avec son camion. Le parquet a 10 jours pour interjeter appel.

Une autre nouvelle rappelle parallèlement que Calais est toujours un point très sensible pour les camions : un CRS vient d'être blessé par un projectile lancé par des migrants et hospitalisé. Dans une zone industrielle à l'entrée Est de la cité portuaire, sa brigade faisait face à une quarantaine de migrants qui voulaient monter dans des camions. - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 07/06/2018 11:15:41 Référence : 46667

Ne ratez pas la Loco en fête ce week-end

La Loco en fête vous donne rendez-vous ce week-end. L'incontournable rassemblement de véhicules anciens se déroulera sur l'aérodrome de Melun-Villaroche (77). Cet événement grandiose met à l'honneur des véhicules routiers de collectionneurs (camions, cars, bus, engins agricoles et militaires, autos...) faisant partie de notre patrimoine. Cette année, la Loco célèbre les 70 ans la Citroën 2 CV, ainsi que les 50 ans de la Peugeot 504. Infos, billetterie, etc. : cliquez sur le lien ci-dessous. - FG

 
Pour plus d'infos, cliquez-ici
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 07/06/2018 08:18:20 Référence : 46663

Une huile moteur performante peut faire baisser la conso

Deux transporteurs européens ont constaté des économies de carburant grâce à l'utilisation de l'huile moteur Mobil Delvac 1TM LE 5W-30, d'ExxonMobil. L'huile entièrement synthétique a notamment permis au français Joulié Groupe d'économiser en moyenne 3,2 % de carburant sur les deux camions de test, qui utilisaient auparavant une huile moteur SAE 10W-40, soit 6 221 Euros par an. - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 07/06/2018 08:14:34 Référence : 46662

Vul : l'Assifep lance une formation spéciale livreurs

L'organisme Assifep (réseau Ixio), spécialisé dans le transport routier, innove avec une formation qualifiante au titre professionnel de conducteur livreur sur Vul, en faisant un focus sur la livraison en milieu urbain à l'aide d'un triporteur ou directement à pied. Ceci répond à un besoin nouveau de qualité de service face à l'explosion de la distribution du dernier kilomètre et à l'essor des « Food Tech ». L'Assifep (le 3e acteur du marché de la formation TRM avec 5 centres à Lille, Valenciennes, Lens, Beauvais et Nogent-sur-Oise) a investi pour ce faire dans des triporteurs dernière génération et dans un logiciel professionnel spécialisé dans la préparation de commandes de ce type. L'objectif principal de la formation est de pouvoir organiser sa tournée, choisir son lieu de stationnement en centre-ville, définir son itinéraire en fonction du moyen de circulation et de circuler en milieu urbain de façon efficace. Les stagiaires apprennent notamment la saisie rapide des documents de transport (récépissé, bordereau d'émargement, constat d'avarie, courrier d'avisé, etc.). Le groupe La Poste, via le groupe Adecco, est le premier client de l'Assifep sur ce créneau en lui confiant près de 15 personnes. A noter que cet organisme propose toutes les formations possibles dans ce domaine : tous permis, titres professionnels, perfectionnement (matières dangereuses tous types, spécialisation écoconduite, Caces, convois exceptionnel etc.). - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 07/06/2018 08:09:30 Référence : 46664

Prévoté se développe à Soissons

L'entreprise Prévoté, qui fête ses 70 ans cette année, ouvre un nouvel entrepôt logistique à Soissons, dans l'Aisne. Baptisé Magelog, il servira entre autres à l'entreposage de Champagne. Ce nouveau site est la 9e entité du groupe, qui regroupe notamment les sociétés Prévoté Location, Magetrans et Sopamex. - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 06/06/2018 08:59:27 Référence : 46658

Vignette vs suppression de la surtaxation gazole

Auditionnée le 4 juin en Commission des finances de l'Assemblée nationale, la ministre des transports Élisabeth Borne a présenté le volet financier du projet de loi d'orientation des mobilités. L'occasion pour elle de rappeler qu'elle a bien l'intention de faire cracher le transport routier de marchandises au bassinet pour financer les infrastructures. Elle pense à une redevance temporaire ou à augmenter en partie la TICPE. Après une année d'études, de travaux et de concertations avec les organisations professionnelles sur l'option éventuelle d'une vignette, l'État a fait le choix de maintenir la surtaxation de quatre centimes du gazole mise en place initialement à titre provisoire. Or cette option a été contestée par l'OTRE dans la mesure où elle n'impactait pas les pavillons étrangers. De plus, l'organisation professionnelle rappelle que seulement 34 % de 39 milliard d'euros de taxes, redevances ou prélèvements divers déjà acquittés par les usagers de la route (soit 13,3 milliards) sont réinvestis par l'État dans l'entretien des routes. Sur ces 39 milliards d'euros de recettes (hors TVA et péages autoroutiers), 14 milliards proviennent des professionnels routiers du poids lourds et des Vul. Pour l'OTRE, les recettes supplémentaires envisagées ne peuvent donc en aucun cas se justifier, les 39 milliards n'étant pas consacrés dans leur intégralité à la rénovation et au développement du réseau routier. L'OTRE réaffirme sa totale opposition à l'instauration d'une vignette (qui viendrait se cumuler avec le maintien des quatre centimes de surtaxation gazole) et à la remise en cause partielle du remboursement de TICPE accordé aux transporteurs, « qui permet d'éviter les distorsions de concurrence ».  MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 06/06/2018 08:32:30 Référence : 46660

Une nouvelle plateforme XPO de messagerie palettisée à Ussac (19)

Pour gagner en flexibilité, le transporteur-logisticien XPO Logistics a inauguré à Ussac (19) un site qui remplace une ancienne installation dédiée à la messagerie palettisée et compte 3 100 m² (soit 1 500 de plus qu'avant) et 27 stations de cross-dock, ainsi qu'une agence de transport de lots complets adjacente. L'une des innovations est un système semi-automatique de calage des camions, pour davantage de sécurité. - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com

 

Afficher + de brèves