Rechercher :

Mise en ligne le 11/04/2016 07:58:47 Référence : 41427
Un appareil à récupérer les particules

Au moment où l'on parle des particules émises par les moteurs diesel, une jeune start-up française vient de présenter un « aspirateur de particules de freinage ». La chose peut paraitre insignifiante, voire anecdotique, mais lorsqu'on sait qu'un véhicule émet six fois plus de particules avec ses garnitures de frein qu'avec son pot d'échappement, la chose mérite de l'attention. L'émanation des particules des dispositifs de freinage n'est pas une nouveauté. D'ailleurs, quand l'amiante a enfin été interdite, elle l'a tout d'abord été sur les surfaces de friction automobiles ! Les particules d'amiante étaient déjà très dangereuses pour la santé, mais les particules « métalliques » issues des garnitures et des disques de frein ne le sont guère moins. D'après la start-up française qui a inventé l'aspirateur à particules de freinage, ce dispositif pourrait être adopté très vite sur des nouveaux modèles de voiture. Etant facilement adaptable sur tous les dispositifs de freinage, on pourrait s'attendre à ce que les véhicules industriels en bénéficient. Il semblerait cependant que ce système ne déchaine pas l'enthousiasme des ingénieurs des bureaux d'étude. Il parait par contre que des essais seraient en cours avec un producteur de semi-remorque... - JR

 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com

 

Afficher + de brèves