Rechercher :

Mise en ligne le 16/10/2017 08:16:33 Référence : 45464
Les camions plus rapidement chargés avec les préparateurs OPX de Still

Avec sa nouvelle gamme de préparateurs de commandes, Still vise une part de 20 % du marché européen du magasinage (en France, l'allemand est 4e sur le marché du chariot après Fenwick, Young et Toyota). Sans surcoût, la gamme CX laissera donc la place dès janvier prochain à l'OPX dans les entrepôts logistiques ou autres centres de distribution où viennent charger les camions. Neuf modèles de préparateurs et un tracteur s'adaptent à davantage d'applications que le CX. Ils intègrent des avancées ergonomiques qui vont bien sûr dans le sens de la productivité et d'une moindre pénibilité.

Pour les longs trajets, les versions OPX 20 Plus et OPX 25 Plus vont jusqu'à 14 km/h (au lieu de 12 maxi auparavant et sur les autres modèles OPX) grâce à un 5e point d'appui. En lieu et place d'un guidon, on trouve désormais un volant qui intègre aussi les commandes, tire moins sur le dos et s'adapte bien à la marche arrière. Sur les 20 et 25, il peut s'élever avec la plateforme pour pouvoir avancer tout en restant en hauteur, jusqu'à 2,80 m. L'espace de travail s'est élargi de 45 ch, ce qui évite les contorsions pour sortir d'un côté ou de l'autre et de faire le tour du chariot par devant ou derrière. La marche est un peu plus basse. Enfin, à part sur l'OPX 20 et 25, destinés aux charges lourdes, la fourche peut s'élever... Autre avantage par rapport au CX : la batterie lithium-ion en option (chère), qui se recharge en une demi-heure sur un simple poste de charge près du quai, contre huit heures pour une batterie au plomb.

Le leader du discount en Italie, Eurospin (1500 points de vente dans ce pays), a permis à Still d'approuver la présérie en adoptant la gammme OPX de Still pendant quatre mois de test en conditions réelles. L'OPX a séduit Eurospin par ses performances en termes de vitesse, de stabilité et de fiabilité et lui a permis d'améliorer ses processus logistiques, si on en croit ce géant du discount parti d'une petite épicerie en 1993. Il externalise son transport auprès de deux grosses sociétés et quelques tractionnaires. L'entrepôt de Vérone, par exemple, reçoit 120 camions par jour, qui ne repartent qu'une fois complets pour fournir 163 points de vente. Un routier qui arrive à vide donne les clés de son camion, obtient un numéro d'attente, prend un café et au bout de 8 à 10 minutes, il est appelé en se voyant indiquer un numéro de porte. Il doit alors passer au scanner tous les colis alignés face à son quai pour vérifier la correspondance bordereau et référence marchandise (auquel cas la facture de transport est envoyée automatiquement à Eurospin), avant d'embarquer lui-même les 33 palettes en chariot et de mettre les plombs.. - MF

La gamme OPX de Still succède à la CX, avec notamment une meilleure ergonomie.

La gamme OPX de Still succède à la CX, avec notamment une meilleure ergonomie.

 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com

 

Afficher + de brèves