Rechercher :

Mise en ligne le 17/11/2017 08:32:58 Référence : 45646
Comment AB Volvo veut rebondir avec Renault Trucks Défense

Comment rebondir maintenant que le groupe Volvo a écarté deux acheteurs potentiels pour RTD (Renault Trucks Défense) - voir 45541 ? Pendant près d'un an, les 1 300 salariés et le management de cette entité de Renault Trucks se sont préparés à voir leur société vendue à l'un de leurs concurrents directs, comme le souhaitait la maison-mère, le groupe Volvo. Mais en octobre dernier, le géant suédois a décidé de faire machine arrière, refusant de brader cet actif au « carnet de commandes solide ».

Les deux acheteurs en lice, le groupe KNDS (né de la fusion entre le français Nexter et l'allemand KMW) et le belge CMI ont fait des offres trop faibles pour entamer véritablement des négociations, de l'ordre de 400 millions d'euros contre les 700 millions d'euros attendus. « Les offres proposées n'ont pris en compte ni les niveaux de synergie possibles ni notre potentiel à capter de nouveaux de marchés », estime Emmanuel Levacher, PDG de RTD. - MF

 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com

 

Afficher + de brèves