Rechercher :

Mise en ligne le 17/11/2017 12:08:04 Référence : 45651
Le poids lourd électrique de Tesla enfin dévoilé

Après moult reports, Tesla a dévoilé le prototype d'un gros camion électrique censé entrer en production en 2019 (voir 45430). Le constructeur américain, en but à des difficultés industrielles dans le secteur des voitures électriques (sa spécialité), se lance donc dans un nouveau segment de marché, en s'appuyant sur son expertise dans les batteries lithium ion. Le « papa » de ce proto est le Français Jérôme Guillen, qui connaît bien le monde de l'auto et du camion puisque qu'avant il a planché sur les véhicules électriques pour Tesla, et travaillé pour le groupe Daimler (notamment chez Mercedes).
Elon Musk, fondateur et directeur général de l'entreprise a fait une démonstration de son « Tesla Semi » en le faisant entrer dans un hangar d'aéroport près de Los Angeles devant une foule de propriétaires de Tesla et d'acheteurs potentiels. Cerise sur le gâteau, il a fait sortir de la remorque un nouveau Roadster électrique.
Sur ce camion destiné à une navigation en convoi en utilisant les technologies de conduite autonome, l'aménagement de cabine est quelque peu futuriste : le siège conducteur du Tesla Semi est au centre de la cabine et deux écrans tactiles permettant de visualiser les angles morts.
Etant prévu pour le platooning il est bien sûr doté d'un pilote automatique et, plus classiquement, du dispositif de maintien de voie et de freinage d'urgence. Une autonomie en charge complète de 800 km est annoncée (soit 450 de plus que pour le proto Mercedes), ainsi que des coûts de fonctionnement moins élevés que pour un poids lourd au diesel. Par contre, aucun prix de vente n'a été mentionné ! - MF

 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com

 

Afficher + de brèves