Rechercher :

Mise en ligne le 21/12/2017 10:41:47 Référence : 45843
C'est reparti pour les négos salariales...

Les NAO (négociations annuelles obligatoires) pour les prochaines revalorisations salariales ont vu leur première session s'achever mardi 19 décembre . Les organisations professionnelles sont arrivées avec des propositions non linéaires (c'est-à-dire en fonction des coef.). En ce qui concerne les routiers, cela se traduit par des taux horaires qui passeraient de 9,77 Euros à 9,89 Euros (+1,23 %)‎ pour les coefficients 110M-115M-118M‎ et 120M, de 9,8 Euros à 9,90 Euros (+1,12 %) pour le 128M, de 9,8 Euros à 9,91 Euros (+1,12 %) pour le 138M, de 10,06 Euros à 10,15 Euros(+0,9 %) pour le 150M. L'ensemble des organisations syndicales ont refusé ces propositions « indécentes et indignes, malheureusement à la hauteur du respect que certains employeurs ont pour leurs salariés ». En effet, pour les représentants syndicaux, la conjoncture est plutôt favorable aux entreprises, et ce n'est ‎pas avec ces propositions que la profession va devenir attractive et parer la pénurie actuelle de conducteurs. Ils revendiquent +2,5 % sur les taux horaires en linéaire (donc tous coef. confondus)  l'alignement de la grille d'ancienneté sur le plus favorable (c'est-à-dire jusqu'à 15 % au bout de 15 ans pour les routiers, et non 8 % seulement)  la suppression de la carence maladie  un 13e mois conventionnel (modalité à définir). La prochaine rencontre a été fixée au 24 janvier, jour où devrait aussi être traitée la revalorisation des frais de déplacement. - MF

 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com

 

Afficher + de brèves