Rechercher :

Mise en ligne le 04/01/2018 11:54:30 Référence : 45889
80 km/h : 40 millions d'automobilistes expose ses arguments au Premier ministre

Aujourd'hui (à 17 h), l'association 40 millions d'automobilistes sera reçue à Matignon dans le cadre de la préparation du Comité interministériel pour la Sécurité routière du 9 janvier. Elle compte bien faire comprendre clairement à Édouard Philippe ses arguments contre la mesure qui se prépare : la baisse de la limitation de vitesse à 80 km/h sur le réseau secondaire, plus précisément sur les routes bidirectionnelles sans séparateur central. En décembre dernier, l'association et le sénateur de la Vienne Alain Fouché avaient déjà donné une conférence de presse au Sénat pour exposer les résultats d'une étude menée au Danemark : ce pays avait expérimenté en juillet 2015 la hausse de la limitation de vitesse de 80 à 90 km/h sur les routes du réseau secondaire, et il en est ressorti un constat tendant à prouver que la baisse à 80 km/h ne permettrait pas d'améliorer la sécurité routière : « Non seulement les vitesses moyennes constatées étaient restées les mêmes malgré la hausse de la limitation de vitesse, mais aussi cela avait permis de réduire le différentiel de vitesse entre les automobilistes qui roulaient le plus vite et ceux qui se déplaçaient le plus lentement, de telle sorte que le nombre de manœuvres dangereuses de dépassement liées à ces écarts a fortement diminué, de même que les chocs frontaux. Finalement, ce sont des baisses de 11 % de l'accidentalité et de 13 % de la mortalité qui ont été constatées », souligne l'étude danoise. - MF

 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com

 

Afficher + de brèves