Rechercher :

Mise en ligne le 05/01/2018 19:52:29 Référence : 45910
Africa Eco Race : de Rooy finit 5e (auto/camion) et Jacinto forcée à l'abandon

Aujourd'hui, la 4e étape de l'Africa Eco Race a relié Assa à Fort Chacal, au Maroc, soit la plus longue spéciale avec 499 km. Les concurrents ont dû faire preuve de concentration, entre oueds, pistes en partie ensablées et en partie rocailleuses, grandes étendues sans relief (ce qui complique beaucoup la navigation), des dépressions, du hors-piste total, des dunes à franchir, etc. Après avoir été contraint d'abandonner la course sur la 2e et la 3e étape, Van Ginkel a carrément dû la sauter pour se rendre dès la nuit dernière au bivouac suivant pour prendre la journée afin de réparer son moteur et repartir d'un bon pied... « Les organes mécaniques sont davantage sollicités au Maroc que par exemple sur la Route de la soie, ce qui entraîne des fuites d'huile et des pannes des réservoirs de dilatation, donc des moteurs qui chauffent de trop. Et puis il faut aussi redresser la direction », a expliqué le chef d'équipe, Gerard de Rooy, qui a aujourd'hui perdu 20 minutes à cause d'une erreur de navigation et a maintenu malgré tout sa 5e place au général et sur l'étape. Quant à Elisabeth Jacinto, qui était 2e sur les 17 camions hier matin au départ de la 3e étape, elle a fini hier 10e sur un Man TGS dont le différentiel avant a cassé, rendant très difficile sa progression dans les dunes. Elle était 9e au classement général des camions et a décidé de continuer malgré tout, en deux roues motrices, donc lentement ! Aujourd'hui cependant, elle a déclaré forfait définitivement, n'ayant pu trouver de solution au problème, la pièce ne pouvant être acheminer de Casablanca avant quatre jours ! Son team va donc rejoindre Dakar par la route. « Pour une fois que j'avais d'excellentes suspensions me permettant de filer rapidement, c'est vraiment désolant. En plus, mon navigateur est hors pair ! », a dit Jacinto, bonne perdante. - MF

Privée de différentiel, la Portugaise Elisabeth Jacinto a dû se résoudre à abandonner, alors qu'elle était bien partie !

Privée de différentiel, la Portugaise Elisabeth Jacinto a dû se résoudre à abandonner, alors qu'elle était bien partie !

 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com

 

Afficher + de brèves