Rechercher :

Mise en ligne le 11/01/2018 09:07:03 Référence : 45930
La limitation de vitesse à 80 km/h généralisée envers et contre tout

A partir du 1er juillet 2018, la limitation de vitesse sera abaissée de 90 à 80 km/h sur les routes bidirectionnelles du réseau secondaire non équipées d'un séparateur central. C'est ce que le Premier ministre Édouard Philippe a annoncé sans surprise mardi à l'issue du Conseil interministériel de Sécurité routière à Matignon. Une mesure « absurde » selon son ferme opposant, l'association 40 millions d'automobilistes, qui n'en espère aucune amélioration en termes de sécurité routière. « Le seul pseudo-argument avancé par les défenseurs de cette mesure est un théorème mathématique élaborée par un chercheur suédois dans les années 1980 ! », explique l'association. Du propre aveux d'Édouard Philippe dans une lettre adressée au Sénat, même l'expérimentation menée depuis 2 ans sur 3 portions de routes nationales n'a pas permis de démontrer l'efficacité d'un abaissement généralisé de la vitesse sur l'accidentalité routière. Lors de son allocution, le Premier ministre a précisé qu'un rendez-vous était fixé au 1er juillet 2020, lors duquel les conséquences de la mesure d'abaissement de la vitesse seront analysées.
D'autres mesures adoptées par la même occasion sont d'une portée assez lourde : la généralisation de l'éthylotest anti-démarrage pour les récidivistes à l'alcool au volant ; le placement en fourrière systématique pour 7 jours des véhicules en cas de conduite sous l'emprise de stupéfiants, de conduite sans permis ou de conduite avec un taux d'alcool dans le sang supérieur à 0,8 g ; l'aggravation des sanctions pour l'usage du téléphone au volant lorsqu'il se cumule à une infraction au Code de la route mettant en danger sa propre sécurité ou celles des autres usagers. Le permis de conduire pourra alors faire l'objet d'une rétention ou d'une suspension ; enfin, la possibilité d'avoir recours à la vidéo-verbalisation à l'encontre des conducteurs ne respectant pas la priorité aux abords des passages pour piétons. - MF

 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com

 

Afficher + de brèves