Rechercher :

Mise en ligne le 17/01/2018 11:45:32 Référence : 45961
Affaire de Fourvière : un jugement « scandaleusement clément »

Dès le lendemain de la condamnation du chauffeur du convoi exceptionnel qui s'était encastré sous le tunnel de Fourvière (voir 45952), le parquet, qui estime que la sanction prononcée n'est pas assez sévère, a décidé de faire appel du jugement. En effet, le procureur qui avait requis la peine maximale pour le seul délit visé (la conduite d'un véhicule avec un permis de conduire d'une catégorie n'autorisant pas sa conduite) n'a pas été suivi. La peine correspondante d'un an de prison avec sursis et cinq ans d'interdiction de conduire un poids lourd a été ramenée par le tribunal à trois mois avec sursis, et un an d'interdiction de conduite. Le patron responsable sera donc rejugé. - MF

 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com

 

Afficher + de brèves