Rechercher :

Mise en ligne le 30/01/2018 08:46:31 Référence : 46023
Le radar de Bessamorel flashe à partir de 80 km/h : un test ou une erreur ?

Depuis plus d'une semaine, des usagers de la RN88 ont remarqué que le radar de chantier de Bessamorel (43 - Haute-Loire), situé le long de la RN88 et censé flasher dans les deux sens au-delà de 90 km/h, s'était mis à fonctionner dès 80 km/h, apprend-on sur le site lacommère43. « Moi et mes collègues avons été flashés dans les deux sens dès qu'on passe les 84 km/h au compteur », témoigne Claude, livreur d'Yssingeaux au volant d'un utilitaire, qui n'a pour l'instant reçu aucun PV, pas plus que les autres livreurs de sa société. Il s'agit peut-être d'un test avant l'arrivée des 80 km/h en juillet prochain. L'explication de la préfecture est différente : selon elle, les radars autonomes, qui ont la capacité d'être discriminants, vérifient (dans les deux sens) la vitesse selon le type de gabarit : la vitesse est limitée à 90 km/h pour les véhicules légers et 80 km/h pour les PL de plus de 3,5 t. Comme leur champ de vision est large (entre 10 et 75 m), il se peut, toujours selon la préfecture, que l'infraction concerne « un véhicule circulant en amont ou en aval du conducteur percevant le flash ou un véhicule progressant en sens opposé ». Un autre élément de sa réponse est intéressant : « Par ailleurs, dans le cas des véhicules utilitaires (PTAC inférieur ou égal à 3,5 t), la distinction avec un poids lourd peut s'avérer erronée. Après analyse par le Centre automatisé de constatation des infractions routières (CACIR), le propriétaire du véhicule ne recevra pas d'avis de contravention ». Comme quoi même les radars peuvent se tromper... - MF

 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com

 

Afficher + de brèves