Rechercher :

Mise en ligne le 23/02/2018 12:50:25 Référence : 46183
Revendications salariales : piétinement et claquement de porte

A l'issue de la troisième séance de NAO (négociations annuelles obligatoires) lundi dernier pour revoir les salaires du TRM, les syndicats représentatifs des salariés du transport routier de marchandises ont claqué la porte, en évoquant « des propositions inacceptables » du patronat dans les négociations salariales en cours, ne tenant compte « ni de la pénurie de salariés », « ni du manque d'attractivité du secteur ». La FNTR est arrivée sans changer un iota à sa proposition de hausse de 1,2 % (une proposition « inférieure à l'augmentation du Smic de 1,24 et inférieure à l'inflation » selon les syndicats), et l'OTRE est montée à 1,4% en linéaire. Il semble que FO se soit retiré de l'intersyndicale (par ailleurs formée auparavant des syndicats CFDT, CGT, CFTC et CFE-CGC) en ramenant ses revendications à une augmentation minimale de 1,5 %, tandis que les autres restent inflexibles sur leur revendication de 2,5 % en linéaire. - MF

 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com

 

Afficher + de brèves