presentationequipeabonnementboutiquepubContact

Nouveauté - 64 - N°951 - Février 2017 Le Nouveau Stralis Le verra-t-on en 2017 ? Chez Iveco, on aime le secret, mais le constructeur est bien conscient qu'il faut lâcher des os à ronger. C'est pourquoi depuis quelques années, il a pris l'initiative (contrairement aux autres) de lever un coin du voile, notamment en révélant les dates de sortie des nouveaux modèles. Reste à savoir si le nouveau Stralis, annoncé pour 2017, sera bien au rendez vous... En 2013, Iveco avait annoncé que 2017 serait l'année du nouveau Stralis. Quatre ans plus tard, de l'eau a coulé sous les ponts, et on peut douter du respect de ce planning par le constructeur italien. Il semble que l'arrivée de ce grand-routier entièrement renouvelé (châssis et cabine) sera décalée d'au moins un an, à 2018. Le premier président d'Iveco à avoir indiqué en avance les dates de sortie de ses nouveaux modèles fut Paolo Monferino, en 2010. On se rappellera que les annonces qu'il avait faites n'étaient pas tout à fait exactes, le nouveau Daily annoncé pour 2013 n'étant arrivé qu'un an plus tard. En 2013 rebelote, on nous donne le plan du renouvellement des gammes de Vul et camions (Daily, Stralis, Trakker), et même celui du Genlyon (un Stralis mâtiné de Trakker produit en Chine par Naveco). On remarquera que pour le Stralis XP (voir LR n°945/946), les dates ont été tenues à six mois près. Cela devrait crédibiliser les prévisions de 2013, qui annonçaient le futur grand-routier de la marque italienne pour cette année. Aussi étonnant que cela puisse paraitre, l'autre point qui crédibilise cette date est la présentation du prototype futuriste Z Truck. En effet, par une habitude quasi immuable, les nouveaux modèles commerciaux sont toujours précédés par la sortie d'un proto, histoire comme on dit « d'occuper le terrain » face à la concurrence. Mais, amoureux d'Iveco, ne rêvez pas : le Z Truck restera un dream Truck (on dit en français un prototype de rêve) et si l'on en croit les bruits qui courent ici et là, le futur Stralis reprendra la silhouette de l'ancien, tout comme l'a fait Scania pour ses R/S. Les améliorations sur la cabine du nouveau grand-routier pourraient être davantage influencées par le proto Engage présenté en 2010 (qui avait occupé le terrain en attendant le New Actros) que par le Z et son poste de conduite révolutionnaire à emplacement central. Une solution déjà imaginée par Mercedes sur son EXT 92 en 1993 (voir LR n°689)... Les vrais changements seront à chercher dans la partie liaison avec la route, le châssis (élargi) et les ponts (toujours réalisés avec Meritor), ainsi (peut-être) que l'hypothétique arrivée du Cursor 16... de CNH. En attendant, Pierre Lahutte, l'actuel patron d'Iveco, ne confirme ni n'infirme l'annonce du nouveau Stralis par son prédécesseur Lorenzo Sistino à l'occasion de la présentation du nouveau Daily en 2014 (LR n°923). Sistino étant lui-même le successeur de Monferino. • Jean BLANC Lorenzo Sistino, patron d'Iveco de 2012 à 2014, a repris la coutume instaurée par son prédécesseur Monferino qui est d'annoncer largement à l'avance les nouveaux modèles. D'année en année, le Stralis s'est fiabilisé. Le championnat d'Europe et le Dakar sont là pour lui donner une meilleure image de marque. Photos X D.R. Les nouveaux Iveco prévus pour 2017 roulent déjà, mais camouflés et sous bonne escorte. Ce dessin est l'un des rares à nous être parvenus sur la future silhouette des Stralis. Le Cursor 13 restera le moteur vedette du Stralis. Le 16-litres, c'est semble-t-il pour plus tard. N°951 - Février 2017 - 65 -