presentationequipeabonnementboutiquepubContact

Rechercher dans nos brèves :


Mise en ligne le 16/11/2017 08:52:18 Référence : 45642

Fin du libre échange avec la GB : retour des douanes à craindre

Le Brexit devrait engendrer des coûts supplémentaires pour le transport routier français. Avec la sortie des Anglais de l'UE fixée au 30 mars 2019, les sociétés du TRM peuvent craindre le retour des douanes, ce qui obligera à embaucher des personnes qualifiées pour effectuer les déclarations import/export. Une délégation FNTR (Fédération nationale des transporteurs routiers) a pris les devants et rencontré la « Task Force 50 » dirigée par Michel Barnier, chargée des négociations avec le Royaume-Uni concernant le Brexit. La FNTR a sollicité un report de trois ans (à 2022) du retour des douanes entre l'UE et le Royaume-Uni. - MF

 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com

 Envoyer cette brève   Recevoir notre Newsletter

Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail
A quoi sert-il ?
Le comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) a pour but d’améliorer les conditions de travail et de contribuer à la ... +

Vu à Solutrans
Dans le sens du progrès
Les avancées sur tous les fronts observées chez les exposants de Solutrans ont rempli notre panier pour plusieurs mois... Dernier épisode du ... +

Les tendances du TRM
Des camions VO sur les bras
Deux tendances se distinguent dans le monde du transport routier de marchandises aujourd’hui : d’une part les camions d’occasion ont du mal à ... +

Le Bulgare vainqueur de l’Optifuel Challenge
Il est reparti en Renault T
Comme Renault Trucks fait bien les choses, les trois meilleurs conducteurs sélectionnés parmi 29 concurrents à l’issue du concours Optifuel ... +

Vers le déploiement du gaz
C’est la fête à Bourbon-Lancy
Pour un fabricant de moteurs, recevoir un ministre est toujours un événement, surtout lorsqu’il s’agit de celui des transports. C’est l’honneur qu’a ... +

Limitation de vitesse à 80 km/h
Généralisée envers et contre tout
A partir du 1er juillet 2018, la limitation de vitesse sera abaissée de 90 à 80 km/h sur les routes bidirectionnelles du réseau secondaire non ... +

Année