presentationequipeabonnementboutiquepubContact

Rechercher dans nos brèves :


Mise en ligne le 11/01/2018 09:07:03 Référence : 45930

La limitation de vitesse à 80 km/h généralisée envers et contre tout

A partir du 1er juillet 2018, la limitation de vitesse sera abaissée de 90 à 80 km/h sur les routes bidirectionnelles du réseau secondaire non équipées d'un séparateur central. C'est ce que le Premier ministre Édouard Philippe a annoncé sans surprise mardi à l'issue du Conseil interministériel de Sécurité routière à Matignon. Une mesure « absurde » selon son ferme opposant, l'association 40 millions d'automobilistes, qui n'en espère aucune amélioration en termes de sécurité routière. « Le seul pseudo-argument avancé par les défenseurs de cette mesure est un théorème mathématique élaborée par un chercheur suédois dans les années 1980 ! », explique l'association. Du propre aveux d'Édouard Philippe dans une lettre adressée au Sénat, même l'expérimentation menée depuis 2 ans sur 3 portions de routes nationales n'a pas permis de démontrer l'efficacité d'un abaissement généralisé de la vitesse sur l'accidentalité routière. Lors de son allocution, le Premier ministre a précisé qu'un rendez-vous était fixé au 1er juillet 2020, lors duquel les conséquences de la mesure d'abaissement de la vitesse seront analysées.
D'autres mesures adoptées par la même occasion sont d'une portée assez lourde : la généralisation de l'éthylotest anti-démarrage pour les récidivistes à l'alcool au volant ; le placement en fourrière systématique pour 7 jours des véhicules en cas de conduite sous l'emprise de stupéfiants, de conduite sans permis ou de conduite avec un taux d'alcool dans le sang supérieur à 0,8 g ; l'aggravation des sanctions pour l'usage du téléphone au volant lorsqu'il se cumule à une infraction au Code de la route mettant en danger sa propre sécurité ou celles des autres usagers. Le permis de conduire pourra alors faire l'objet d'une rétention ou d'une suspension ; enfin, la possibilité d'avoir recours à la vidéo-verbalisation à l'encontre des conducteurs ne respectant pas la priorité aux abords des passages pour piétons. - MF

 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com

 Envoyer cette brève   Recevoir notre Newsletter

Taxes PL en Europe
Pour mieux s’y retrouver
En attendant que l’Europe adopte une directive excluant tous les systèmes de taxation des camions basés sur le temps, c’est-à-dire ceux qui imposent ... +

Dans Les Routiers de décembre 1987
Plus de 30 ans déjà...
Se pencher sur le contenu des numéros des Routiers datant de 20, 30 ou 40 ans permet de mieux mesurer les progrès accomplis en matière de transport ... +

Le tachygraphe intelligent
Ce qu’il nous prépare
Qu’il s’appelle SE5000 Connekt chez Stoneridge ou DTCO 4.0 chez Continental VDO, un tachygraphe dernière génération devra être installé à bord des ... +

Sébastien Gauthier, petit patron
Il a pu rebondir
Personne n’est égal devant l’épreuve. Alors que Pierre Audet (voir LR n°965) commence tout juste à reprendre la route à plein temps sous surveillance ... +

Suite au drame de Gênes
Le serpent de mer de l’écotaxe
Le drame de l’effondrement du viaduc de Gênes oblige l’Etat français, comme les autres pays de l’UE, à faire face à la vétusté de ses propres ... +

Audrey Florenceau, 29 ans, routière sourde
Envers et contre tout
La Snat, entreprise de transports organisée en coopérative, a donné sa chance à Audrey, une jeune routière qui souffre de surdité. Un handicap ... +

Dans Les Routiers d’octobre 1987
A la une il y a 31 ans
Et si on faisait un bond de 31 ans en arrière ? Retour sur les principaux sujets traités dans le journal d’octobre 1987, alors que la puissance ... +

IAA 2018
Une ère nouvelle se profile
Pour cette nouvelle édition de l’IAA, la grand-messe mondiale du camion qui se déroule à Hanovre fin septembre, la rédaction des Routiers est ... +

Année