presentationequipeabonnementboutiquepubContact

Rechercher dans nos brèves :


Mise en ligne le 31/08/2018 10:46:54 Référence : 47030

Cette nuit sur l'A7, encore un suraccident sur une BAU

Quelques jours après l'accident d'un autocar en panne percuté sur l'A4 par un camionneur belge distrait par une communication téléphonique, un nouveau drame identique s'est produit la nuit dernière. Peu après 21 h sur l'A7, dans la traversée de Valence dans le sens sud-nord, un semi frigo arrêté depuis quelques secondes sur l'étroite BAU a été percuté par un autre frigo. La radio trafic FM de Vinci ayant précisé qu'une voiture était aussi impliquée, on suppose que le Scania arrêté sur la BAU aurait pu être impliqué dans un accrochage, à moins qu'il ne soit en panne. A cet endroit précis, peu avant le pont aux trois radars, la BAU ne dépasse pas les 2,20 m. C'est à ce moment qu'a surgi un autre semi-remorque Iveco du groupe Jacky Perrenot (il s'agit de toute évidence d'un tout nouveau 460-chevaux au GNL suite à la commande record de 250 Stralis NP). Tout le côté droit de la cabine a été explosé sous la violence du choc (80 km/h d'écart de vitesse) et le camion a fini sa course incontrôlable 200 m plus loin, sur la voie de gauche. Les sapeurs-pompiers de Valence (Drôme) ont mis plus d'une heure pour désincarcérer et extraire le routier grièvement blessé. Cet accident qui implique l'un des 5 400 salariés du groupe Jacky Perrenot suscite ce matin une vive émotion, car le drame s'est produit à quelques kilomètres du siège national de St-Donat-sur-l'Herbasse (26) et du futur centre de perfectionnement à la conduite du groupe. Cet endroit est devenu une source de conflits et de risques d'accidents depuis que le maire de Valence a obtenu que la vitesse passe de 110 à 90 km/h. Les automobilistes y roulent entre 75 et 80 m/h devant les trois radars, alors que les camionneurs veulent maintenir leur moyenne avec une vitesse réelle affichée à leur compteur. - CF

 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com

 Envoyer cette brève   Recevoir notre Newsletter

Audrey Florenceau, 29 ans, routière sourde
Envers et contre tout
La Snat, entreprise de transports organisée en coopérative, a donné sa chance à Audrey, une jeune routière qui souffre de surdité. Un handicap ... +

Dans Les Routiers d’octobre 1987
A la une il y a 31 ans
Et si on faisait un bond de 31 ans en arrière ? Retour sur les principaux sujets traités dans le journal d’octobre 1987, alors que la puissance ... +

IAA 2018
Une ère nouvelle se profile
Pour cette nouvelle édition de l’IAA, la grand-messe mondiale du camion qui se déroule à Hanovre fin septembre, la rédaction des Routiers est ... +

Le camping-car X-Truck
Un Renault pour aller au bout du monde
Il y a des gens qui sont faits pour se rencontrer. Quand Frédéric et Sylvia ont croisé la route de Renault Trucks, ils ont eu envie de donner ... +

Des Man sur le port de Dunkerque
Beau terrain de jeu pour l’Hydrodrive
C’est naturellement à des Man Hydrodrive que le tentaculaire groupe ardennais Urano a choisi de confier une mission délicate : creuser, déblayer et ... +

Série spéciale chez Renault Trucks
Le Tattoo, bel ambassadeur
Le Tattoo est le dernier-né des show-trucks de Renault. Destiné à séduire l’œil en marge des courses camions ou autres manifestations publiques ... +

Le transport au Botswana
Le pays au temps figé
En Afrique australe, les routiers doivent faire preuve de beaucoup de patience. Aux frontières, il leur arrive d’attendre des semaines pour ... +

A la coopérative Biocoop
Des Scania en boîte Allison
Le site Biocoop à Sainte-Geneviève-des-Bois (91) a réceptionné son 2e Scania GNC équipé en Allison. Une expérience que la coopérative va mettre à ... +

XF Convenient
Daf se lance dans l’hybride
Daf, qui habituellement ne jure que par les vertus des véhicules diesel, a tout de même fait des expérimentations en hybridation ... +

Année