presentationequipeabonnementboutiquepubContact

Rechercher dans nos brèves :


Mise en ligne le 06/09/2018 10:48:30 Référence : 47072

80 au lieu de 90 km/h : le radar flashait à tort

Deux mois après l'instauration du 80 km/h, des centaines d'usagers de la route sont encore flashés à tort sur les routes départementales disposant d'un créneau de dépassement. Nous étions parmi les premiers début juillet à informer nos lecteurs que les axes départementaux disposant d'un créneau de dépassement n'étaient finalement pas concernés par la baisse de la vitesse à 80 km/h (voir 46901). Mais pour éviter la confusion durant la campagne de sensibilisation, l'Etat avait tardé à prévenir les préfectures, d'où une certaine confusion. Depuis 7 semaines, des centaines, voire des milliers d'usagers de la RD113 au passage du col du Télégraphe entre Marseille et Salon de Provence ont été verbalisés par un radar tronçon lorsqu'ils roulaient à plus de 80 km/h de moyenne (83 avec la marge) alors que les 90 km/h étaient autorisés. Un panneau indique encore le 90 et il est toujours d'actualité. Dans le doute, beaucoup ont payé mais des dizaines d'usagers ont légitiment contesté en envoyant une consignation de 68 euros. Alerté par des dizaines de courriers et de mails, le quotidien La Provence a consacré un article ce mercredi à ce scandale. La Préfecture indique que c'est la Délégation de la Sécurité Routière au niveau national qui aurait indiqué la mauvaise vitesse à retenir au sous-traitant qui a paramétré le radar-tronçon ! Depuis l'annonce de cette révélation, les usagers verbalisés à raison et certains camionneurs flashés à plus de 80 km/h espèrent que tous les PV seront invalidés... - CF

Voici le fameux radar tronçon de la RD 113 qui flashait à tort (photo Fletcher)

Voici le fameux radar tronçon de la RD 113 qui flashait à tort (photo Fletcher)

 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com

 Envoyer cette brève   Recevoir notre Newsletter

Taxes PL en Europe
Pour mieux s’y retrouver
En attendant que l’Europe adopte une directive excluant tous les systèmes de taxation des camions basés sur le temps, c’est-à-dire ceux qui imposent ... +

Dans Les Routiers de décembre 1987
Plus de 30 ans déjà...
Se pencher sur le contenu des numéros des Routiers datant de 20, 30 ou 40 ans permet de mieux mesurer les progrès accomplis en matière de transport ... +

Le tachygraphe intelligent
Ce qu’il nous prépare
Qu’il s’appelle SE5000 Connekt chez Stoneridge ou DTCO 4.0 chez Continental VDO, un tachygraphe dernière génération devra être installé à bord des ... +

Sébastien Gauthier, petit patron
Il a pu rebondir
Personne n’est égal devant l’épreuve. Alors que Pierre Audet (voir LR n°965) commence tout juste à reprendre la route à plein temps sous surveillance ... +

Suite au drame de Gênes
Le serpent de mer de l’écotaxe
Le drame de l’effondrement du viaduc de Gênes oblige l’Etat français, comme les autres pays de l’UE, à faire face à la vétusté de ses propres ... +

Audrey Florenceau, 29 ans, routière sourde
Envers et contre tout
La Snat, entreprise de transports organisée en coopérative, a donné sa chance à Audrey, une jeune routière qui souffre de surdité. Un handicap ... +

Dans Les Routiers d’octobre 1987
A la une il y a 31 ans
Et si on faisait un bond de 31 ans en arrière ? Retour sur les principaux sujets traités dans le journal d’octobre 1987, alors que la puissance ... +

IAA 2018
Une ère nouvelle se profile
Pour cette nouvelle édition de l’IAA, la grand-messe mondiale du camion qui se déroule à Hanovre fin septembre, la rédaction des Routiers est ... +

Année