presentationequipeabonnementboutiquepubContact

Rechercher dans nos brèves :


Mise en ligne le 10/09/2018 16:07:07 Référence : 47097

Disparition d'André Mariette, le héros de Chien Perdu en Arabie

André Mariette, qu'on connaît surtout pour son livre à succès Chien Perdu en Arabie, vient de décéder, à 77 ans... L'occasion de rappeler sa singulière histoire. Dans les années 70, son chien Louky l'accompagnait sur les routes du Moyen-Orient, plus précisément du Qatar, jusqu'à sa disparition. L'ouvrage qui a résulté de cette anecdote, rédigé en 1977, a si bien marché qu'il a été réédité en 2005. Né en 1941, André Mariette est rentré en 1966 chez le célèbre transporteur de Marseille Onatra, qui lui a confié un superbe Magirus Deutz 310 qui le changeait des Saviem SM 260, Berliet Relax ou autres Unic Izoard V8 dont il devait se contenter chez ses précédents employeurs. Mais c'est beaucoup plus tard, chez Chapuis, à Lyon, que commence son aventure du Moyen-Orient. En un an et demi, il enchaînera quatre voyages là-bas, qui marqueront sa vie dans tous les sens du terme. C'est pendant le quatrième voyage que prend place l'action du livre Chien perdu en Arabie (toujours vendu ici). Ce fut aussi le dernier périple d'André, qui a alors arrêté la grande route et s'est ensuite contenté de trajets dans l'Hexagone. Puis il est devenu grossiste en fruits et légumes, se contentant pour cela d'un 11-tonnes Mercedes, et a fini sa carrière comme... artisan taxi. Toutes nos condoléances à sa famille, dont son fils, Christophe, lui-même routier en national et international. - MF

A la cérémonie de réception de l'Ordre des routiers, avec Louky (son chien) et François de Saulieu, le créateur du magazine Les Routiers.

A la cérémonie de réception de l'Ordre des routiers, avec Louky (son chien) et François de Saulieu, le créateur du magazine Les Routiers.

 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com

 Envoyer cette brève   Recevoir notre Newsletter

Taxes PL en Europe
Pour mieux s’y retrouver
En attendant que l’Europe adopte une directive excluant tous les systèmes de taxation des camions basés sur le temps, c’est-à-dire ceux qui imposent ... +

Dans Les Routiers de décembre 1987
Plus de 30 ans déjà...
Se pencher sur le contenu des numéros des Routiers datant de 20, 30 ou 40 ans permet de mieux mesurer les progrès accomplis en matière de transport ... +

Le tachygraphe intelligent
Ce qu’il nous prépare
Qu’il s’appelle SE5000 Connekt chez Stoneridge ou DTCO 4.0 chez Continental VDO, un tachygraphe dernière génération devra être installé à bord des ... +

Sébastien Gauthier, petit patron
Il a pu rebondir
Personne n’est égal devant l’épreuve. Alors que Pierre Audet (voir LR n°965) commence tout juste à reprendre la route à plein temps sous surveillance ... +

Suite au drame de Gênes
Le serpent de mer de l’écotaxe
Le drame de l’effondrement du viaduc de Gênes oblige l’Etat français, comme les autres pays de l’UE, à faire face à la vétusté de ses propres ... +

Audrey Florenceau, 29 ans, routière sourde
Envers et contre tout
La Snat, entreprise de transports organisée en coopérative, a donné sa chance à Audrey, une jeune routière qui souffre de surdité. Un handicap ... +

Dans Les Routiers d’octobre 1987
A la une il y a 31 ans
Et si on faisait un bond de 31 ans en arrière ? Retour sur les principaux sujets traités dans le journal d’octobre 1987, alors que la puissance ... +

IAA 2018
Une ère nouvelle se profile
Pour cette nouvelle édition de l’IAA, la grand-messe mondiale du camion qui se déroule à Hanovre fin septembre, la rédaction des Routiers est ... +

Année