presentationequipeabonnementboutiquepubContact

Advertisement

Advertisement

Advertisement

Rechercher dans nos brèves :


Mise en ligne le 04/12/2018 09:56:46 Référence : 47590

Paquet mobilité : un compromis pour la réforme du transport routier international a été trouvé

On apprend par un communiqué du ministère des Transports français qu'au terme de 18 mois de négociation, un accord a enfin été trouvé hier soir en Conseil des ministres européens des Transports pour une réforme du paquet mobilité dans le transport routier. « Cet accord constitue une avancée majeure pour harmoniser par le haut les droits sociaux des salariés du secteur, pour créer les conditions d'une concurrence plus équitable au sein du marché européen, et pour s'assurer enfin du bon respect des règles. C'est la traduction concrète du combat porté par la France depuis de longs mois pour que le droit du détachement s'applique pleinement au transport routier », a commenté Elisabeth Borne, qui précise que l'application du droit du détachement au secteur du transport routier est clairement reconnue et consacrée en Europe, alors que seuls la France et trois autres Etats membres appliquaient déjà ce droit sur leur propre territoire. L'exemption d'application du droit du détachement sera strictement limitée aux opérations bilatérales consistant en un aller et retour d'un Etat membre à un autre.
De même, l'interdiction du repos normal des chauffeurs dans leur cabine est consacrée, un an après l'arrêt de la Cour de justice de l'Union européenne qui confirmait déjà cette approche partagée par de nombreux Etats membres. La France avait indiqué dès le début de cette négociation qu'il serait inacceptable pour elle d'imaginer que les cabines, lieux de travail, puissent être considérées comme des lieux de repos.
Les chauffeurs routiers bénéficieront par ailleurs de nouveaux droits. Alors que cela ne figurait pas dans le droit européen existant, ils pourront disposer d'un droit de retour régulier dans leur pays d'origine, toutes les 3 à 4 semaines. Précision du communiqué : « Pour tenir compte de ce droit de retour au pays, en conservant la flexibilité nécessaire à la compétitivité des entreprises, les cycles de travail seront aménagés en autorisant la possibilité de deux repos hebdomadaires réduits consécutifs pour les trafics internationaux, suivis obligatoirement d'un repos hebdomadaire normal compensé pris au pays ». Cela ne concerne pas les chauffeurs français, qui sont mieux protégés par les règles nationales.
Enfin, aucune modification n'est apportée sur les règles de temps de conduite, qui resteront limitées comme actuellement afin de préserver la sécurité routière et les droits des travailleurs.
Le renforcement de l'encadrement du cabotage est acté dans l'accord, avec l'introduction d'une période de carence de 5 jours, contraignant les camions étrangers à quitter la France après une période autorisée de cabotage. Quant à la lutte contre les entreprises boîtes aux lettres, la condition d'établissement des entreprises en lien avec leur activité est « renforcée », se contente de souligner la ministre. Et pour le transport en Vul (+ de 2,5 t !), des conditions d'accès à la profession sont introduites à l'échelle de l'UE.

Pour garantir l'application de ces règles, les moyens de contrôle sont sensiblement renforcés avec l'accélération du déploiement des tachygraphes intelligents dès 2022 dans tous les nouveaux véhicules, et d'ici 2024 dans tous les véhicules de plus de 3,5 t (alors que les premières propositions évoquaient l'échéance de 2034). La fraude au détachement et aux règles du cabotage devraient ainsi être mieux décelées, la géolocalisation des véhicules étant plus précise et les passages de frontière enregistrés automatiquement. - MF

 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com

 Envoyer cette brève   Recevoir notre Newsletter

Sorry we missed you, de Ken Loach
La spirale infernale des chauffeurs livreurs
Un conseil : courez voir le film Sorry we missed you, qui sortira en salles le 23 octobre... Le réalisateur, Ken Loach, a 83 ans, mais le talent avec ... +

Route de la Soie Chine-Europe
Le camion plutôt que l’avion
Pour approvisionner l’Europe en produits chinois ou l’inverse, de plus en plus de transporteurs de l’Empire du Milieu prennent conscience de la ... +

Le Rebel Pin’Up
Un camion fait pour les femmes !
Pendant une journée d'échanges à Lyon, sept femmes conviées par Renault Trucks ont contribué à l'élaboration d'un tracteur adapté à leurs besoins et ... +

Paulo en truck en Amérique du Nord
« Que du bonheur ! »
Notre Paulo Morard national, qui fut un prof adulé en CAP de conducteur routier à Andrésy entre 1972 et 2004 (voir LR n°944 de juin 2016), a eu ... +

Quelques sigles souvent lus ou entendus
Pour mieux comprendre...
Dès qu’on aborde nouvelles technologies ou autres systèmes de gestion de flotte, notamment, on a affaire à des sigles souvent anglicisés qui méritent ... +

Challenge Optifuel de Renault Trucks
Une finale France bien animée
Tous les deux ans, Renault Trucks organise son concours Optifuel Challenge entièrement dédié à l’écoconduite. Son objectif : montrer qu’il est ... +

Douches sur les autoroutes
Elles doivent être gratuites !
Depuis des mois et des mois, Sylvie Thomas (dite Famounette) se démène depuis 2017 pour obtenir auprès des gérants de stations-service, pétroliers et ... +

La famille Rivals
Une réussite basée sur l’humain
Pour récompenser et fidéliser ses chauffeurs, l’entreprise familiale de transport Rivals (81) a déjà fait l’acquisition de 10 séries spéciales ... +

Lutte contre le vol de gazole
Quelles solutions ?
Tous les conducteurs routiers le constatent : la hausse du prix à la pompe du gazole entraîne une recrudescence des siphonages organisés. En mettant ... +

Renault Trucks a 125 ans !
Une histoire riche en rebondissements
Pour les 125 ans de la marque Berliet (créée en 1894), Renault Trucks, devenu en 2002 une entité du groupe suédois Volvo, a décidé de fêter la ... +

Sylvie Crouzille, 39 ans
Conductrice et grutière à la fois
Les femmes sont peu nombreuses au volant des poids lourds... Elles le sont encore moins aux manettes d’un camion-remorque grumier et de sa grue ! ... +

Le TRM vu de l’extérieur
Essentiel, et pourtant cloué au pilori
Mais quand le grand public et les médias comprendront-ils combien la vie quotidienne doit aux camions et au transport routier en général ? Sans eux, ... +

Année
 

 

 

Advertisement

Advertisement