presentationequipeabonnementboutiquepubContact

   

Rechercher dans nos brèves :


Mise en ligne le 08/02/2019 10:01:23 Référence : 48031

Les transporteurs de béton se sentent exploités

Lundi 11 février dès 8 h, les transporteurs de béton prêt à l'emploi (BPE) d'Île-de-France exprimeront leur ras le bol en manifestant avec leurs camions toupies à béton à proximité du ministère des transports, boulevard saint-germain. En effet, selon la fédé patronale OTRE, les petites et moyennes entreprises de ce secteur d'activité, dernier maillon de la chaine des chantiers du Grand Paris, ont le sentiment de se faire exploiter et imposer toujours plus de contraintes depuis des mois, voire des années. Quelques gros donneurs d'ordres imposent des conditions de travail ne permettant pas aux transporteurs de vivre dignement de leur activité. Le secteur est victime de dumping social conduisant de plus en plus de transporteurs à la faillite alors que l'activité est là ! En conséquence, les transporteurs de béton prêt à l'emploi demandent à leur ministère de tutelle plusieurs choses : de veiller à ce que les lois de protection des transporteurs sur la clause gazole et sur le pied de facture soient réellement appliquées ; de lancer rapidement (comme cela a pu être fait en Martinique) une étude auprès du Comité national routier (CNR) pour que soit élaboré un indice des coûts de revient spécifique au transport de béton afin que les donneurs d'ordre ne puissent plus faire référence à des indices qui n'ont rien à voir avec la profession ; d'instaurer le principe d'un terme fixe permettant de couvrir a minima les charges fixes quand les véhicules ne roulent pas pour diverses raisons, indépendantes des transporteurs de béton ; de mettre fin à la rémunération « au tour », qui incite à la productivité au détriment de la sécurité ; d'associer les professionnels du transport de béton à toutes décision concernant le transport de béton (normes, sécurité...) ; de prendre exemple sur les métiers du BTP pour mettre en place une indemnisation des transporteurs de béton en cas d'intempéries (gel, neige...) impliquant une impossibilité de travailler ; d'interdire et de sanctionner les prix abusivement bas fixés par les donneurs d'ordre ; de bénéficier d'aménagements et de dérogations à la transition énergétique compte-tenu de l'absence de véhicules adaptés au transport de béton pour Paris et sa petite couronne, à compter du 1er juillet 2019. - MF

 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com

 Envoyer cette brève   Recevoir notre Newsletter

3e génération de camion laboratoire Renault Trucks
L’Optifuel Lab 3 en phase de roulage
Dans la lignée des projets Optifuel Lab 1 et Optifuel Lab 2, Renault Trucks a développé un nouvel ensemble tracteur+remorque expérimental. Issu du ... +

24 Heures du Mans
Une fête qui rassemble
Qui n’était pas aux 24 Heures du Mans camions ? C’est presque la question qu’on pourrait se poser au vu de la foule très dense drainée par cet ... +

Daniel Huillier, 91 ans
Un grand monsieur du transport
Sa société de transport, les Transports Bouchet, a déposé le bilan en 1994, mais Daniel Huillier, dit « Tonton », retrouve chaque année ses anciens ... +

Contrôle du repos hebdomadaire normal en cabine
Une opération devenue impossible !
Une simple note émise par la Commission européenne juste avant les élections européennes du 26 mai compromet sérieusement la légitimité des agents de ... +

Sorry we missed you, de Ken Loach
La spirale infernale des chauffeurs livreurs
Un conseil : courez voir le film Sorry we missed you, qui sortira en salles le 23 octobre... Le réalisateur, Ken Loach, a 83 ans, mais le talent avec ... +

Route de la Soie Chine-Europe
Le camion plutôt que l’avion
Pour approvisionner l’Europe en produits chinois ou l’inverse, de plus en plus de transporteurs de l’Empire du Milieu prennent conscience de la ... +

Le Rebel Pin’Up
Un camion fait pour les femmes !
Pendant une journée d'échanges à Lyon, sept femmes conviées par Renault Trucks ont contribué à l'élaboration d'un tracteur adapté à leurs besoins et ... +

Paulo en truck en Amérique du Nord
« Que du bonheur ! »
Notre Paulo Morard national, qui fut un prof adulé en CAP de conducteur routier à Andrésy entre 1972 et 2004 (voir LR n°944 de juin 2016), a eu ... +

Quelques sigles souvent lus ou entendus
Pour mieux comprendre...
Dès qu’on aborde nouvelles technologies ou autres systèmes de gestion de flotte, notamment, on a affaire à des sigles souvent anglicisés qui méritent ... +

Challenge Optifuel de Renault Trucks
Une finale France bien animée
Tous les deux ans, Renault Trucks organise son concours Optifuel Challenge entièrement dédié à l’écoconduite. Son objectif : montrer qu’il est ... +

Douches sur les autoroutes
Elles doivent être gratuites !
Depuis des mois et des mois, Sylvie Thomas (dite Famounette) se démène depuis 2017 pour obtenir auprès des gérants de stations-service, pétroliers et ... +

La famille Rivals
Une réussite basée sur l’humain
Pour récompenser et fidéliser ses chauffeurs, l’entreprise familiale de transport Rivals (81) a déjà fait l’acquisition de 10 séries spéciales ... +

Lutte contre le vol de gazole
Quelles solutions ?
Tous les conducteurs routiers le constatent : la hausse du prix à la pompe du gazole entraîne une recrudescence des siphonages organisés. En mettant ... +

Année