presentationequipeabonnementboutiquepubContact

voici : SELECT * FROM [dbo].[PubSitesWeb] WHERE (pubsitemobile is null or pubsitemobile like '') AND magazine like 'routiers' AND typebandeau like 'Bandeau_droite' AND datedebut <= '23/03/2017' AND datefin >= '23/03/2017' order by ordrebandeau desc

Rechercher dans nos brèves :


Mise en ligne le 17/02/2017 08:56:45 Référence : 44331

Michelin augmente ses prix pour améliorer sa marge

Malgré un chiffre d'affaires qui marque cette année un petit retrait (-1,4 % en 2016 par rapport à 2015), de Michelin a encore réussi à améliorer sa marge opérationnelle, à 12,9 %. Au cours de la réunion où sont donnés les résultats du groupe, le manufacturier clermontois a expliqué : « Le marché mondial des pneus poids lourd neufs a diminué de 1 % en 2016 en raison notamment d'un recul des ventes des camions de 19 % en Amérique du Nord. Une situation qui est légèrement contre6balancée par le marché de remplacement, bien portant en Europe de l'Ouest avec une progression de +6 % ». D'autre part, les responsables de la marque ont expliqué : « Les grands manufacturiers sont durement mis à l'épreuve par la croissance des pneus à bas coût d'origine asiatique qui, outre la concurrence, posent un gros problème au secteur du rechapage, car ils entraînent un manque d'enveloppes de qualité ». Ce panorama du marché mondial des pneumatiques a par ailleurs mis en avant une croissance globale de 3 % en volume en 2016 pour le secteur des pneus « tourisme et camionnettes ». Dans ce contexte compliqué, les ventes de pneus Michelin ont toutefois progressé de 2,1 % en volume. Pour continuer à générer des bon retours pour les investisseurs et les actionnaires, le groupe, sous le prétexte d'une instabilité des régions productrices de matières premières entraînant des augmentations, a décidé de faire grimper le prix de ses produits finis, comme nous vous l'annoncions la semaine dernière (voir 44286). Des augmentations qui pourront paraît-il flirter avec 10 % sur certains types de pneumatiques. Pour ce qui est de l'année 2017, le manufacturier clermontois espère arriver à tenir une progression de ses ventes en fonction de l'évolution du marché mondial. - JR

 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com

 Envoyer cette brève   Recevoir notre Newsletter

Le Nouveau Stralis
Le verra-t-on en 2017 ?
Chez Iveco, on aime le secret, mais le constructeur est bien conscient qu’il faut lâcher des os à ronger. C’est pourquoi depuis quelques années, il a ... +

Nouveau drame sur la RCEA
La Route de la mort a encore tué
Toutes les fois, c’est la même chose : après un accident sur la RCEA, les pouvoirs publics rappellent que des travaux sont en cours pour réduire la ... +

Transport d’animaux vivants
Attention, fragile !
Le transport d’animaux vivants nécessite du doigté, que ce soit lors des transhumances ou simplement pour conduire les bêtes à l’abattoir... ... +

Pollutec
Le gaz en vedette
Le transport d’animaux vivants nécessite du doigté, que ce soit lors des transhumances ou simplement pour conduire les bêtes à l’abattoir... ... +

Portable au volant 
Prendre conscience des risques
Utiliser le téléphone en conduisant provoque quatre fois plus de morts qu’en 2010... Pas étonnant quand on sait qu’un usager sur trois lit ... +

Péages autoroutiers
Encore une hausse scandaleuse
Depuis des années, on nous répète que les tarifs des autoroutes sont encadrés par une haute autorité qui veille à ce que ces augmentations ne ... +

Année