presentationequipeabonnementboutiquepubContact

Rechercher dans nos brèves :


Mise en ligne le 12/09/2017 08:50:49 Référence : 45295

Il roulait 125 heures par semaine !

Lors d'un contrôle renforcé au niveau du péage de Limas, le peloton autoroutier de Villefranche-sur-Saône a eu affaire à un cas d'école. Notre confrère Le Progrès rapporte que le conducteur routier, un Italien, a commis 20 infractions en 28 jours (dont 17 de cinquième classe, le plus haut niveau de contravention), toutes relatives au temps de conduite et de repos. Il avait par exemple 125 heures par semaine au lieu de 56 maxi, avec parfois plus de 16 heures dans la journée au lieu de 10. En attendant le règlement de l'amende (13 155 euros), le camion a été immobilisé pendant 45 heures. - MF

 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com

 Envoyer cette brève   Recevoir notre Newsletter

Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail
A quoi sert-il ?
Le comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) a pour but d’améliorer les conditions de travail et de contribuer à la ... +

Vu à Solutrans
Dans le sens du progrès
Les avancées sur tous les fronts observées chez les exposants de Solutrans ont rempli notre panier pour plusieurs mois... Dernier épisode du ... +

Les tendances du TRM
Des camions VO sur les bras
Deux tendances se distinguent dans le monde du transport routier de marchandises aujourd’hui : d’une part les camions d’occasion ont du mal à ... +

Le Bulgare vainqueur de l’Optifuel Challenge
Il est reparti en Renault T
Comme Renault Trucks fait bien les choses, les trois meilleurs conducteurs sélectionnés parmi 29 concurrents à l’issue du concours Optifuel ... +

Vers le déploiement du gaz
C’est la fête à Bourbon-Lancy
Pour un fabricant de moteurs, recevoir un ministre est toujours un événement, surtout lorsqu’il s’agit de celui des transports. C’est l’honneur qu’a ... +

Limitation de vitesse à 80 km/h
Généralisée envers et contre tout
A partir du 1er juillet 2018, la limitation de vitesse sera abaissée de 90 à 80 km/h sur les routes bidirectionnelles du réseau secondaire non ... +

Année