presentationequipeabonnementboutiquepubContact

Rechercher dans nos brèves :


Mise en ligne le 08/11/2018 08:20:14 Référence : 47408

La FNTR plaide pour la bonne utilisation de l'augmentation de 4 cts du litre

Le congrès de la FNTR a réuni fin octobre à Montrouge 1 000 personnes, représentant les 36 000 entreprises du transport et leurs 400 000 salariés. L'occasion pour le président de l'organisation patronale, Jean-Christophe Pic de faire appel à la responsabilité de l'État pour « ne pas adopter de nouvelle mesure fiscale susceptible de freiner la dynamique et les efforts consentis par la profession depuis la crise économique de 2008 ». Selon lui, dix ans après la crise économique de 2008, les entreprises du transport ont réussi à relever de nombreux défis liés aux mutations économiques, sociales et technologiques. « Le secteur est fatigué d'être quotidiennement pointé du doigt au motif qu'il serait pollueur, destructeur de route, voire même un danger public en matière de sécurité routière. Tout cela est faux et contribue à entretenir une image négative de notre secteur alors que nous rencontrons de sérieuses difficultés à recruter. Qui acheminera les 99 % de biens de consommation quotidiens demain ? ». Jean-Christophe Pic a surtout réaffirmé la stricte opposition à toute fiscalité supplémentaire : « Les écotaxes régionales, c'est non. Le rabot ou la suppression de la ristourne, c'est non. Et la vignette c'est toujours non. Nous avons fait la proposition simple et non coûteuse pour l'État que les 4cts consentis en abandon de l'écotaxe en 2014 soient identifiés comme la contribution aux infrastructures. Quand on sait en outre que la fiscalité sur le litre de carburant va encore augmenter de 7 cts au 1er janvier prochain, sur tous les usagers de la route, hors carburant professionnel, on se dit qu'il y a forcément là de quoi financer la régénération et la modernisation de nos routes et ouvrages d'art », suggère le président de la FNTR. - MF

 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com

 Envoyer cette brève   Recevoir notre Newsletter

Audrey Florenceau, 29 ans, routière sourde
Envers et contre tout
La Snat, entreprise de transports organisée en coopérative, a donné sa chance à Audrey, une jeune routière qui souffre de surdité. Un handicap ... +

Dans Les Routiers d’octobre 1987
A la une il y a 31 ans
Et si on faisait un bond de 31 ans en arrière ? Retour sur les principaux sujets traités dans le journal d’octobre 1987, alors que la puissance ... +

IAA 2018
Une ère nouvelle se profile
Pour cette nouvelle édition de l’IAA, la grand-messe mondiale du camion qui se déroule à Hanovre fin septembre, la rédaction des Routiers est ... +

Le camping-car X-Truck
Un Renault pour aller au bout du monde
Il y a des gens qui sont faits pour se rencontrer. Quand Frédéric et Sylvia ont croisé la route de Renault Trucks, ils ont eu envie de donner ... +

Des Man sur le port de Dunkerque
Beau terrain de jeu pour l’Hydrodrive
C’est naturellement à des Man Hydrodrive que le tentaculaire groupe ardennais Urano a choisi de confier une mission délicate : creuser, déblayer et ... +

Série spéciale chez Renault Trucks
Le Tattoo, bel ambassadeur
Le Tattoo est le dernier-né des show-trucks de Renault. Destiné à séduire l’œil en marge des courses camions ou autres manifestations publiques ... +

Le transport au Botswana
Le pays au temps figé
En Afrique australe, les routiers doivent faire preuve de beaucoup de patience. Aux frontières, il leur arrive d’attendre des semaines pour ... +

A la coopérative Biocoop
Des Scania en boîte Allison
Le site Biocoop à Sainte-Geneviève-des-Bois (91) a réceptionné son 2e Scania GNC équipé en Allison. Une expérience que la coopérative va mettre à ... +

XF Convenient
Daf se lance dans l’hybride
Daf, qui habituellement ne jure que par les vertus des véhicules diesel, a tout de même fait des expérimentations en hybridation ... +

Année