presentationequipeabonnementboutiquepubContact

Rechercher dans nos brèves :


Mise en ligne le 08/11/2018 08:20:14 Référence : 47408

La FNTR plaide pour la bonne utilisation de l'augmentation de 4 cts du litre

Le congrès de la FNTR a réuni fin octobre à Montrouge 1 000 personnes, représentant les 36 000 entreprises du transport et leurs 400 000 salariés. L'occasion pour le président de l'organisation patronale, Jean-Christophe Pic de faire appel à la responsabilité de l'État pour « ne pas adopter de nouvelle mesure fiscale susceptible de freiner la dynamique et les efforts consentis par la profession depuis la crise économique de 2008 ». Selon lui, dix ans après la crise économique de 2008, les entreprises du transport ont réussi à relever de nombreux défis liés aux mutations économiques, sociales et technologiques. « Le secteur est fatigué d'être quotidiennement pointé du doigt au motif qu'il serait pollueur, destructeur de route, voire même un danger public en matière de sécurité routière. Tout cela est faux et contribue à entretenir une image négative de notre secteur alors que nous rencontrons de sérieuses difficultés à recruter. Qui acheminera les 99 % de biens de consommation quotidiens demain ? ». Jean-Christophe Pic a surtout réaffirmé la stricte opposition à toute fiscalité supplémentaire : « Les écotaxes régionales, c'est non. Le rabot ou la suppression de la ristourne, c'est non. Et la vignette c'est toujours non. Nous avons fait la proposition simple et non coûteuse pour l'État que les 4cts consentis en abandon de l'écotaxe en 2014 soient identifiés comme la contribution aux infrastructures. Quand on sait en outre que la fiscalité sur le litre de carburant va encore augmenter de 7 cts au 1er janvier prochain, sur tous les usagers de la route, hors carburant professionnel, on se dit qu'il y a forcément là de quoi financer la régénération et la modernisation de nos routes et ouvrages d'art », suggère le président de la FNTR. - MF

 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com

 Envoyer cette brève   Recevoir notre Newsletter

Anne Pugnet
Spécialité : transport de chevaux
Basée dans le Pays de Gex, dans l’Ain, Anne Pugnet combine trois passions : le voyage, les camions et les chevaux... Même si, à 62 ans, elle commence ... +

Volvo Connect
Tous les services en un coup d'œil
Volvo Connect est une base sur laquelle les clients de Volvo Trucks (dont les patrons chauffeurs) peuvent souscrire aux services (payants) qui leur ... +

L’Optifuel Lab 3
Objectif : 13 % d’économies de carburant
Nom de code : Falcon. Ce n’est pas une opération mise en place par les services secrets, mais un projet de véhicule très réaliste, l’Optifuel Lab ... +

Transparence dans la consommation des camions
C’est parti pour Vecto !
Depuis le 1er janvier 2019, les constructeurs doivent passer à la moulinette du logiciel Vecto tous les poids lourds neufs de 16 t et plus qui ... +

Transport d’œuvres d’art
Un travail d’orfèvre
C’est une branche très spéciale du transport routier, puisque la marchandise elle-même a en général une valeur qui dépasse celle de l’ensemble ... +

Evénements et nouveautés en 2018
Une année dans le rétro
En 2018, le transport routier a connu une croissance importante, malgré des règles de travail très strictes et des événements perturbateurs... Nous ... +

Taxes PL en Europe
Pour mieux s’y retrouver
En attendant que l’Europe adopte une directive excluant tous les systèmes de taxation des camions basés sur le temps, c’est-à-dire ceux qui imposent ... +

Dans Les Routiers de décembre 1987
Plus de 30 ans déjà...
Se pencher sur le contenu des numéros des Routiers datant de 20, 30 ou 40 ans permet de mieux mesurer les progrès accomplis en matière de transport ... +

Le tachygraphe intelligent
Ce qu’il nous prépare
Qu’il s’appelle SE5000 Connekt chez Stoneridge ou DTCO 4.0 chez Continental VDO, un tachygraphe dernière génération devra être installé à bord des ... +

Année