presentationequipeabonnementboutiquepubContact

Rechercher dans nos brèves :


Mise en ligne le 05/12/2018 08:23:47 Référence : 47599

Live, un 7,5-tonnes électrique axé sur la rentabilité

Pour ce vendredi, les chercheurs en électromobilité de l'université RWTH (université technique d'Aix-la-Chapelle) ont annoncé la présentation publique d'un proto de 7,5 t électrique mis au point avec deux objectifs essentiels pour l'avènement de ce type de véhicule : un coût de possession rentable sur toute la durée de vie (y compris dans son entretien) et une charge utile intéressante. Conçu par BPW, l'arbre de transmission électrique, d'une compacité très poussée, produit un couple de 6 500 Nm. Ce petit camion conçu sur base Isuzu (gamme N) s'attaque donc au créneau du Fuso eCanter de Daimler : il est destiné aux services postaux, aux travaux de jardinage ou aux services de voirie. S'appuyant sur un système modulaire qui devrait assurer sa compétitivité en termes de coût de production, ce proto baptisé Live1 est décliné en quatre configurations différentes. Pour l'instant dans sa phase de présérie, la technique de propulsion BPW devrait entrer en période de test chez les premiers clients début 2019, via le transformateur Paul Nfz, qui convertit les véhicules spéciaux des services communaux du mode diesel en mode électrique. Cela donne d'autant plus de perspectives, selon BPW, que le marché manque cruellement de châssis de série qui supportent 7,5 t de PTAC et soient ainsi montables et modifiables. - MF

Le proto allemand est un Isuzu, avec arbre de transmission électrique BPW.

Le proto allemand est un Isuzu, avec arbre de transmission électrique BPW.

 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com

 Envoyer cette brève   Recevoir notre Newsletter

Taxes PL en Europe
Pour mieux s’y retrouver
En attendant que l’Europe adopte une directive excluant tous les systèmes de taxation des camions basés sur le temps, c’est-à-dire ceux qui imposent ... +

Dans Les Routiers de décembre 1987
Plus de 30 ans déjà...
Se pencher sur le contenu des numéros des Routiers datant de 20, 30 ou 40 ans permet de mieux mesurer les progrès accomplis en matière de transport ... +

Le tachygraphe intelligent
Ce qu’il nous prépare
Qu’il s’appelle SE5000 Connekt chez Stoneridge ou DTCO 4.0 chez Continental VDO, un tachygraphe dernière génération devra être installé à bord des ... +

Sébastien Gauthier, petit patron
Il a pu rebondir
Personne n’est égal devant l’épreuve. Alors que Pierre Audet (voir LR n°965) commence tout juste à reprendre la route à plein temps sous surveillance ... +

Suite au drame de Gênes
Le serpent de mer de l’écotaxe
Le drame de l’effondrement du viaduc de Gênes oblige l’Etat français, comme les autres pays de l’UE, à faire face à la vétusté de ses propres ... +

Audrey Florenceau, 29 ans, routière sourde
Envers et contre tout
La Snat, entreprise de transports organisée en coopérative, a donné sa chance à Audrey, une jeune routière qui souffre de surdité. Un handicap ... +

Dans Les Routiers d’octobre 1987
A la une il y a 31 ans
Et si on faisait un bond de 31 ans en arrière ? Retour sur les principaux sujets traités dans le journal d’octobre 1987, alors que la puissance ... +

IAA 2018
Une ère nouvelle se profile
Pour cette nouvelle édition de l’IAA, la grand-messe mondiale du camion qui se déroule à Hanovre fin septembre, la rédaction des Routiers est ... +

Année