presentationequipeabonnementboutiquepubContact

Rechercher dans nos brèves :


Mise en ligne le 05/02/2019 08:55:28 Référence : 48003

Vidéos au volant : des routiers étrangers pris la main dans le sac

Les chauffeurs qui visionnent des films pendant leur trajet ? Ce n'est pas un phénomène nouveau... Mais le phénomène s'amplifie, si on en croit le lieutenant à la tête du peloton motorisé de Bessoncourt (Belfort) interviewé par notre confrère L'Est Républicain. En un mois et demi, les gendarmes de Belfort ont saisi sept ordinateurs portables de routiers internationaux étrangers. C'est-à-dire que chaque fois que les gendarmes organisent un contrôle sur l'A36, que ce soit inopiné ou axé sur la vitesse, au moins un routier est intercepté alors qu'il est en train de regarder un film tout en conduisant. Il se trouve que tous les chauffeurs pris les yeux sur l'écran sont des étrangers : Espagnol, Roumain, Tchèque, Polonais. Tous effectuaient des transports internationaux sur de longues distances, régulateur de vitesse enclenché. Bien sûr, le dispositif oblige le conducteur à tourner la tête pour regarder l'écran. Et donc la détourner de la route. « De nuit, la lumière des écrans permet de les repérer facilement. Lorsque les contrevenants nous voient arriver, ils ferment le capot de l'ordinateur », raconte le lieutenant Barrière, qui précise : « Sauf qu'ils n'ont pas le temps de l'éteindre et, dès qu'on le relève, il se met en marche, preuve qu'il était en cours d'utilisation ». Pour cette « circulation avec un appareil à écran (y compris smartphones et tablettes) en fonctionnement, dans le champ de vision du conducteur », la sanction prévoit une amende de 750 euros, une saisie du matériel (ordi, tablette ou smartphone) et, pour les conducteurs français (PL ou voiture), le retrait de 3 points sur le permis. La navigation, via le téléphone ou un GPS, échappe toutefois à cette règle, dans la mesure où le son permet de se laisser guider et que les coups d'œil vers l'appareil sont en général rapides. Tant que l'amende n'est pas payée, le poids lourd est immobilisé. Non seulement l'amende est dissuasive pour les « petits » salaires des routiers de l'Est, mais leur ordi contient des photos et des documents personnels. Et surtout, il leur permet de communiquer avec leur famille. Or, curieusement, les ordinateurs saisis ne sont souvent pas récupérés au greffe du tribunal, selon le peloton de Belfort. - MF

En cas de visionnage en roulant, les ordinateurs sont saisis, alors qu'ils contiennent des photos et des documents personnels, et permettent aux routiers de communiquer avec leur famille (photo L'Est Républicain).

En cas de visionnage en roulant, les ordinateurs sont saisis, alors qu'ils contiennent des photos et des documents personnels, et permettent aux routiers de communiquer avec leur famille (photo L'Est Républicain).

 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com

 Envoyer cette brève   Recevoir notre Newsletter

Taxes PL en Europe
Pour mieux s’y retrouver
En attendant que l’Europe adopte une directive excluant tous les systèmes de taxation des camions basés sur le temps, c’est-à-dire ceux qui imposent ... +

Dans Les Routiers de décembre 1987
Plus de 30 ans déjà...
Se pencher sur le contenu des numéros des Routiers datant de 20, 30 ou 40 ans permet de mieux mesurer les progrès accomplis en matière de transport ... +

Le tachygraphe intelligent
Ce qu’il nous prépare
Qu’il s’appelle SE5000 Connekt chez Stoneridge ou DTCO 4.0 chez Continental VDO, un tachygraphe dernière génération devra être installé à bord des ... +

Sébastien Gauthier, petit patron
Il a pu rebondir
Personne n’est égal devant l’épreuve. Alors que Pierre Audet (voir LR n°965) commence tout juste à reprendre la route à plein temps sous surveillance ... +

Suite au drame de Gênes
Le serpent de mer de l’écotaxe
Le drame de l’effondrement du viaduc de Gênes oblige l’Etat français, comme les autres pays de l’UE, à faire face à la vétusté de ses propres ... +

Audrey Florenceau, 29 ans, routière sourde
Envers et contre tout
La Snat, entreprise de transports organisée en coopérative, a donné sa chance à Audrey, une jeune routière qui souffre de surdité. Un handicap ... +

Dans Les Routiers d’octobre 1987
A la une il y a 31 ans
Et si on faisait un bond de 31 ans en arrière ? Retour sur les principaux sujets traités dans le journal d’octobre 1987, alors que la puissance ... +

IAA 2018
Une ère nouvelle se profile
Pour cette nouvelle édition de l’IAA, la grand-messe mondiale du camion qui se déroule à Hanovre fin septembre, la rédaction des Routiers est ... +

Année