presentationequipeabonnementboutiquepubContact

Rechercher dans nos brèves :


Mise en ligne le 08/02/2019 10:01:23 Référence : 48031

Les transporteurs de béton se sentent exploités

Lundi 11 février dès 8 h, les transporteurs de béton prêt à l'emploi (BPE) d'Île-de-France exprimeront leur ras le bol en manifestant avec leurs camions toupies à béton à proximité du ministère des transports, boulevard saint-germain. En effet, selon la fédé patronale OTRE, les petites et moyennes entreprises de ce secteur d'activité, dernier maillon de la chaine des chantiers du Grand Paris, ont le sentiment de se faire exploiter et imposer toujours plus de contraintes depuis des mois, voire des années. Quelques gros donneurs d'ordres imposent des conditions de travail ne permettant pas aux transporteurs de vivre dignement de leur activité. Le secteur est victime de dumping social conduisant de plus en plus de transporteurs à la faillite alors que l'activité est là ! En conséquence, les transporteurs de béton prêt à l'emploi demandent à leur ministère de tutelle plusieurs choses : de veiller à ce que les lois de protection des transporteurs sur la clause gazole et sur le pied de facture soient réellement appliquées ; de lancer rapidement (comme cela a pu être fait en Martinique) une étude auprès du Comité national routier (CNR) pour que soit élaboré un indice des coûts de revient spécifique au transport de béton afin que les donneurs d'ordre ne puissent plus faire référence à des indices qui n'ont rien à voir avec la profession ; d'instaurer le principe d'un terme fixe permettant de couvrir a minima les charges fixes quand les véhicules ne roulent pas pour diverses raisons, indépendantes des transporteurs de béton ; de mettre fin à la rémunération « au tour », qui incite à la productivité au détriment de la sécurité ; d'associer les professionnels du transport de béton à toutes décision concernant le transport de béton (normes, sécurité...) ; de prendre exemple sur les métiers du BTP pour mettre en place une indemnisation des transporteurs de béton en cas d'intempéries (gel, neige...) impliquant une impossibilité de travailler ; d'interdire et de sanctionner les prix abusivement bas fixés par les donneurs d'ordre ; de bénéficier d'aménagements et de dérogations à la transition énergétique compte-tenu de l'absence de véhicules adaptés au transport de béton pour Paris et sa petite couronne, à compter du 1er juillet 2019. - MF

 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com

 Envoyer cette brève   Recevoir notre Newsletter

Renault Trucks a 125 ans !
Une histoire riche en rebondissements
Pour les 125 ans de la marque Berliet (créée en 1894), Renault Trucks, devenu en 2002 une entité du groupe suédois Volvo, a décidé de fêter la ... +

Sylvie Crouzille, 39 ans
Conductrice et grutière à la fois
Les femmes sont peu nombreuses au volant des poids lourds... Elles le sont encore moins aux manettes d’un camion-remorque grumier et de sa grue ! ... +

Le TRM vu de l’extérieur
Essentiel, et pourtant cloué au pilori
Mais quand le grand public et les médias comprendront-ils combien la vie quotidienne doit aux camions et au transport routier en général ? Sans eux, ... +

La fraude à l’AdBlue
Quel intérêt ?
Dans un reportage de L’œil du 20-Heures le 30 avril, France 2 a fait un focus spécial sur la fraude à l’AdBlue des camions. Un phénomène certes ... +

Etat de santé du VI
Très satisfaisant
Les transporteurs font grise mine pour certains, leur activité étant très attaquée sur le flanc Est de l’Europe, notamment. Mais il semblerait que ... +

Bertrand Carlier, 50 ans
« Je conduis juste pour le plaisir »
Aujourd’hui adjoint de direction chez un commissionnaire de transport, Bertrand, 50 ans, avait mis en veilleuse depuis l’âge de 21 ans son amour du ... +

Votre santé
Attention aux apnées du sommeil
Suite à notre article traitant des maux dont les routiers sont les plus susceptibles de souffrir, nous revenons plus en détail sur l’un d’eux, qui ... +

Céline Lemoult, 42 ans
Le talent plutôt que le genre
Etant l'une des rares femmes conductrices au milieu de 280 routiers hommes à la GT Sud-Ouest, Céline part du principe que son statut de routière lui ... +

Patricia Morel, 44 ans, routière médiatisée
Finaliste à Koh-Lanta
Patricia Morel, conductrice en international, mère de trois enfants, a remporté un grand défi en arrivant jusqu’à l’avant-finale de la compétition ... +

En cours de négociations salariales
Quid de l’évolution des cotisations et de la retraite ?
Les négociations annuelles obligatoires (NAO) ont commencé. Au terme des tractations entre syndicats de salariés et fédérations patronales, les ... +

Année