presentationequipeabonnementboutiquepubContact

Rechercher dans nos brèves :


Mise en ligne le 07/05/2019 15:47:30 Référence : 48446

« Putains de camions » : un documentaire à voir ce soir sur Arte

Ce soir, les camions sont dans le collimateur de la télé. « Sur la file de droite des autoroutes européennes, notamment en Allemagne et en France, des monstres de 40 t roulent plus ou moins vite », annonce Arte en introduction de son reportage à voir ce soir en prime time, à 20h50. Autre argument évoqué : un 40-tonnes détériore les routes « 60 000 fois plus qu'un véhicule particulier »... Les journalistes découvrent que près de 80 % des marchandises transitent encore par voie routière et se demandent : « Pourquoi ne pas privilégier les transports par voie fluviale ou ferroviaire ? ». Tout simplement parce que le transport routier est beaucoup moins onéreux, finissent-ils par comprendre.

En suivant le travail épuisant d'un routier polonais et celui de policiers chargés de la surveillance des poids lourds sur le réseau autoroutier allemand, en interrogeant des responsables politiques et syndicaux, et en présentant les alternatives possibles au transport routier des marchandises, ce documentaire dresse un tableau complet d'une situation « alarmante ». L'auteur du documentaire pointe le prix du diesel encore trop bas, les salaires des routiers venus des pays de l'Est scandaleusement faibles, les cadences réellement infernales avec une production et une livraison à flux tendu. Basculer une partie du fret vers le transport ferré et fluvial ne pourra fonctionner, selon les journalistes d'Arte, « tant que le système routier sera favorisé fiscalement par rapport à ces modes ».

Espérons que les journalistes vont raconter la vérité : d'une part, aucune solution alternative ne sera viable tant que les conducteurs de l'Est seront payés à un faible taux, d'autre part, les sillons ferroviaires en France ne sont pas assez nombreux. Et là où ils existent, les riverains sont excédés d'être dérangés toutes les dix minutes par un train extrêmement bruyant de 800 m de long ! Pour les longues distances, des liaisons ferroviaires ont bien existé (comme Poznan-Hanovre dans les années 90), mais ça n'a tenu que quelques années, car ça revenait plus cher qu'en travaillant avec des conducteurs polonais bloqués deux jours en frontière... Même certaines liaisons maritimes ont dû fermer (comme Toulon-Rome), car trop gourmandes en subvention ! Comme quoi la solution réside réellement dans des décisions politiques à assumer jusqu'au bout. - MF

 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com

 Envoyer cette brève   Recevoir notre Newsletter

Anne Pugnet
Spécialité : transport de chevaux
Basée dans le Pays de Gex, dans l’Ain, Anne Pugnet combine trois passions : le voyage, les camions et les chevaux... Même si, à 62 ans, elle commence ... +

Volvo Connect
Tous les services en un coup d'œil
Volvo Connect est une base sur laquelle les clients de Volvo Trucks (dont les patrons chauffeurs) peuvent souscrire aux services (payants) qui leur ... +

L’Optifuel Lab 3
Objectif : 13 % d’économies de carburant
Nom de code : Falcon. Ce n’est pas une opération mise en place par les services secrets, mais un projet de véhicule très réaliste, l’Optifuel Lab ... +

Transparence dans la consommation des camions
C’est parti pour Vecto !
Depuis le 1er janvier 2019, les constructeurs doivent passer à la moulinette du logiciel Vecto tous les poids lourds neufs de 16 t et plus qui ... +

Transport d’œuvres d’art
Un travail d’orfèvre
C’est une branche très spéciale du transport routier, puisque la marchandise elle-même a en général une valeur qui dépasse celle de l’ensemble ... +

Evénements et nouveautés en 2018
Une année dans le rétro
En 2018, le transport routier a connu une croissance importante, malgré des règles de travail très strictes et des événements perturbateurs... Nous ... +

Taxes PL en Europe
Pour mieux s’y retrouver
En attendant que l’Europe adopte une directive excluant tous les systèmes de taxation des camions basés sur le temps, c’est-à-dire ceux qui imposent ... +

Dans Les Routiers de décembre 1987
Plus de 30 ans déjà...
Se pencher sur le contenu des numéros des Routiers datant de 20, 30 ou 40 ans permet de mieux mesurer les progrès accomplis en matière de transport ... +

Le tachygraphe intelligent
Ce qu’il nous prépare
Qu’il s’appelle SE5000 Connekt chez Stoneridge ou DTCO 4.0 chez Continental VDO, un tachygraphe dernière génération devra être installé à bord des ... +

Année