presentationequipeabonnementboutiquepubContact

Rechercher dans nos brèves :


Mise en ligne le 11/06/2019 19:29:41 Référence : 48608

Transition énergétique dans le TRM : nouvelle diatribe en faveur d'une écocontribution des chargeurs

La FNTR et l'Union TLF ont adressé un courrier au Président de la République pour réclamer que l'ensemble des acteurs du transport et les associations environnementales se réunissent sous son patronage pour travailler ensemble, confronter les chiffres et faire des propositions réalistes en matière de politique des Transports. De son côté, l'OTRE rejoint entièrement cette demande qu'elle avait déjà formulée à l'adresse d'Elisabeth Borne lors de son congrès national, puis d'Edouard Philippe. Selon cette fédé, l'accord de transition énergétique dans le transport routier ne peut se faire sans concertation entre l'État, les constructeurs et les filières de distribution des carburants alternatifs pour que des objectifs chiffrés annuels de développement de l'offre de motorisation alternative soient déterminés en même temps que la mise en place d'un réseau de ravitaillement. D'autre part, l'État et les représentants des collectivités territoriales sont appelés à unifier nationalement les règles à l'égard du transport routier : contraintes identiques, aides financières, politiques d'achat de transport routier, etc. Enfin, les fédérations patronales suggèrent que les sociétés d'autoroutes participent à l'effort collectif en faveur de la transition énergétique du transport routier. Il est rappelé au passage qu'en ce qui concerne le financement des infrastructures, le transport routier contribue au budget de la nation à hauteur de plus de 8 milliards d'euros, soit 20 % du total de la fiscalité des usagers de la route, alors même que les poids lourds ne représentent que 3 % des véhicules. Les trois organisations appellent à distinguer ce qui est fait pour la transition énergétique et la protection de la planète de ce qui ne représente au final que des mesures punitives contre le transport routier. D'où l'idée d'une contribution citoyenne dite « Eco-Transport et financement des infrastructures », qui consisterait en une contribution à la charge des donneurs d'ordre en fonction du volume d'émission de CO2 des prestations de transports utilisées. Séduits par cette idée, des députés de la majorité et de l'opposition ont déposé des amendements dans ce sens. - MF

 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com

 Envoyer cette brève   Recevoir notre Newsletter

Céline Lemoult, 42 ans
Le talent plutôt que le genre
Etant l'une des rares femmes conductrices au milieu de 280 routiers hommes à la GT Sud-Ouest, Céline part du principe que son statut de routière lui ... +

Patricia Morel, 44 ans, routière médiatisée
Finaliste à Koh-Lanta
Patricia Morel, conductrice en international, mère de trois enfants, a remporté un grand défi en arrivant jusqu’à l’avant-finale de la compétition ... +

En cours de négociations salariales
Quid de l’évolution des cotisations et de la retraite ?
Les négociations annuelles obligatoires (NAO) ont commencé. Au terme des tractations entre syndicats de salariés et fédérations patronales, les ... +

Parole aux responsables
Mobilisation générale autour du CPF
L’accès à la formation des permis poids lourds par le biais du compte personnel de formation (CPF) constitue pour Aftral une avancée majeure. ... +

Aux Transports Courcelle
Rouleur de moiss-batt'
Transporter du matériel agricole, et particulièrement des moissonneuses-batteuses, n’est pas chose aisée. Nous avons suivi Alexandre et Laurent, des ... +

Anne Pugnet
Spécialité : transport de chevaux
Basée dans le Pays de Gex, dans l’Ain, Anne Pugnet combine trois passions : le voyage, les camions et les chevaux... Même si, à 62 ans, elle commence ... +

Volvo Connect
Tous les services en un coup d'œil
Volvo Connect est une base sur laquelle les clients de Volvo Trucks (dont les patrons chauffeurs) peuvent souscrire aux services (payants) qui leur ... +

L’Optifuel Lab 3
Objectif : 13 % d’économies de carburant
Nom de code : Falcon. Ce n’est pas une opération mise en place par les services secrets, mais un projet de véhicule très réaliste, l’Optifuel Lab ... +

Transparence dans la consommation des camions
C’est parti pour Vecto !
Depuis le 1er janvier 2019, les constructeurs doivent passer à la moulinette du logiciel Vecto tous les poids lourds neufs de 16 t et plus qui ... +

Année