presentationequipeabonnementboutiquepubContact

   

Rechercher dans nos brèves :


Mise en ligne le 03/09/2019 15:01:42 Référence : 48977

Taxation du carburant : « Le gouvernement se moque des transporteurs routiers français »

Dans un communiqué commun, Les fédés patronales FNTR et OTRE expriment leur désarroi suite aux déclarations de la ministre Élisabeth Borne devant les députés sur le financement des infrastructures et la contribution des entreprises françaises de transport routier. On vous livre le communiqué dans sa totalité :

« Le gouvernement a annoncé pour cette rentrée l'avènement de « l'Acte II » de la Présidence Macron, une ère nouvelle fondée sur la concertation, la justice fiscale et sociale. Le discours de Madame Borne devant les Députés le 2 septembre 2019 ne fait que confirmer l'arrogance, le mépris et le cynisme d'un gouvernement qui ne connaît que le passage en force comme méthode. Les organisations professionnelles du Transport Routier de Marchandises, preuves à l'appui, dénoncent unanimement la forme et le fond des positions exprimées par la ministre.

Où vont les 7 milliards d'euros de taxe prélevés sur le transport routier ?

La Ministre a déclaré que la réduction de 2 centimes par litre de l'exonération de TICPE sur le gazole des poids lourds répond à l'exigence « que les transports contribuent au financement des infrastructures ». Cet argument est purement et simplement faux. Dans son rapport annuel publié la semaine dernière, la commission nationale des comptes des transportsc de la Nation indique qu'en 2018, les recettes publiques liées au transport routier augmentent de 6% par rapport à 2017, soit 2,2 milliards d'euros supplémentaires.

Pourtant, l'investissement lui n'augmente pas. En 5 ans, l'ensemble des recettes liées au transport routier a augmenté de 5% alors que les investissements sont restés stables. Où va tout cet argent ? En 2014, le transport routier de marchandises a accepté une hausse de 4 centimes de la TICPE qui devaient directement financer les infrastructures mais visiblement, ils n'ont pas été investis dans ces dernières !

L'habillage faussement écolo

Deuxième argument « que ce soit bien les transports polluants qui financent notre politique de mobilité ». Encore un arrangement avec la vérité. Selon le CITEPA (Operateur d'Etat pour le Ministère de l'environnement), si l'ensemble des transports routiers, voitures particulières comprises, représentent 30% des GES, le transport routier de marchandises ne représente que 5,7% des émissions de CO2. Et en matière de polluants, il représente - par exemple - seulement, 1,6% des particules fines. Ne nous y trompons pas, il n'y a aucune raison écologique derrière cette surtaxation. Il s'agit là d'une mesure purement fiscale et l'État cherche tout simplement de l'argent.

La colère monte face à l'arrogance et le mépris du gouvernement

Sur la forme, le gouvernement n'a nullement concerté les professionnels et les a mis devant le fait accompli en juillet. Un rendez-vous a été demandé à Matignon... silence radio. Madame Borne dit dans la presse qu'elle recevra les transporteurs... mais tout est déjà acté. « Nous dénonçons le mépris dont fait preuve ce gouvernement envers l'ensemble d'une profession. Non seulement il met en difficulté de nombreuses entreprises, fragilise leur compétitivité et l'emploi mais il le fait avec une arrogance profonde pour les 40 000 entreprises du secteur et leurs 600 000 employés dont la colère grandit de jour en jou » déclarent les organisations professionnelles représentatives du secteur.

 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com

 Envoyer cette brève   Recevoir notre Newsletter

Avec un mordu de Renault en Guadeloupe
Loin de l’Hexagone
En Guadeloupe, on est accueillis par la moiteur, le croassement des grenouilles, le bourdonnement des insectes... On est si loin de la grisaille et ... +

Programme nutrition mis au point par la Carcept
Mieux manger, un vrai enjeu
Un beau jour d’automne, les routiers qui avaient envie d'améliorer leurs habitudes alimentaires étaient accueillis par des nutritionnistes et le ... +

Africa Eco Race 2020
Un team Renault Trucksau départ
Le 4 janvier prochain, l’équipe Renault Trucks Rallye Raid (Franck Coquidé, Jean-François Delaval et Jean Prévost)sera sur la ligne de départ à ... +

Daniel Huillier, 91 ans
Un grand monsieur du transport
Sa société de transport, les Transports Bouchet, a déposé le bilan en 1994, mais Daniel Huillier, dit « Tonton », retrouve chaque année ses anciens ... +

Contrôle du repos hebdomadaire normal en cabine
Une opération devenue impossible !
Une simple note émise par la Commission européenne juste avant les élections européennes du 26 mai compromet sérieusement la légitimité des agents de ... +

3e génération de camion laboratoire Renault Trucks
L’Optifuel Lab 3 en phase de roulage
Dans la lignée des projets Optifuel Lab 1 et Optifuel Lab 2, Renault Trucks a développé un nouvel ensemble tracteur+remorque expérimental. Issu du ... +

24 Heures du Mans
Une fête qui rassemble
Qui n’était pas aux 24 Heures du Mans camions ? C’est presque la question qu’on pourrait se poser au vu de la foule très dense drainée par cet ... +

Sorry we missed you, de Ken Loach
La spirale infernale des chauffeurs livreurs
Un conseil : courez voir le film Sorry we missed you, qui sortira en salles le 23 octobre... Le réalisateur, Ken Loach, a 83 ans, mais le talent avec ... +

Route de la Soie Chine-Europe
Le camion plutôt que l’avion
Pour approvisionner l’Europe en produits chinois ou l’inverse, de plus en plus de transporteurs de l’Empire du Milieu prennent conscience de la ... +

Le Rebel Pin’Up
Un camion fait pour les femmes !
Pendant une journée d'échanges à Lyon, sept femmes conviées par Renault Trucks ont contribué à l'élaboration d'un tracteur adapté à leurs besoins et ... +

Paulo en truck en Amérique du Nord
« Que du bonheur ! »
Notre Paulo Morard national, qui fut un prof adulé en CAP de conducteur routier à Andrésy entre 1972 et 2004 (voir LR n°944 de juin 2016), a eu ... +

Quelques sigles souvent lus ou entendus
Pour mieux comprendre...
Dès qu’on aborde nouvelles technologies ou autres systèmes de gestion de flotte, notamment, on a affaire à des sigles souvent anglicisés qui méritent ... +

Année