presentationequipeabonnementboutiquepubContact

   

Rechercher dans nos brèves :


Mise en ligne le 28/11/2019 15:56:05 Référence : 49482

Les transporteurs routiers manifesteront à partir du 7 décembre

Ce matin, les transporteurs routiers des Hauts-de-France ont procédé à des barrages filtrants des poids lourds étrangers aux abords des zones frontalières avec la Belgique pour protester contre la politique du gouvernement visant à alourdir la fiscalité du carburant professionnel du transport routier de marchandises de 2 euros / hl (deux centimes par litre).

Le 25 novembre, les sénateurs ont certes fait le choix de la cohérence et de la protection des entreprises françaises du secteur en supprimant l'article 19 du Projet de loi de finances 2020 qui avait été adoptée le 19 novembre dernier par la majorité de l'Assemblée nationale sur proposition du gouvernement (voir 49463). Mais il reste à convaincre les députés d'aller dans le même sens, car c'est la position de l'Assemblée nationale qui l'emportera.

« De nombreux parlementaires ont compris que cette nouvelle taxe allait, à l'évidence, d'abord épargner les camions étrangers utilisant les infrastructures nationales, ensuite accroître les écarts de compétitivité avec les entreprises européennes et, enfin, favoriser, encore une fois, le dumping social pratiqué par des pavillons low-cost », rappelle l'OTRE, qui appelle le gouvernement à modifier sa position en reprenant à son compte l'idée innovante d'Éco-Contribution portée par l'ensemble de la profession (OTRE - FNTR - TLF). Cette alternative a le mérite de la clarté et de la simplicité. Au surplus, elle apporte les recettes supplémentaires pérennes au budget de l'AFITF et retient déjà l'intérêt de nombreux parlementaires.

Lasses de ne pas se sentir défendues et entendues, les entreprises du transport routier exprimeront dans la rue la légitime colère de la profession à partir du samedi 7 décembre prochain et les jours suivants.

« Laissez-nous travailler »

Sur un autre front, une trentaine de chefs d'entreprises du transport, adhérents de la FNTR Nord, se sont mobilisés ce matin devant les grilles de la Préfecture de région à Lille pour manifester leur exaspération face au matraquage fiscal et au « camion-bashing ». Ils ont (symboliquement) remis les clés du camion puisque le gouvernement ne leur donne plus les moyens de travailler, d'investir et de développer leurs entreprises.

Une délégation a été reçue par le Préfet. Ils ont clairement exprimé leurs positions : pas de fiscalité supplémentaire, ni sur le carburant, ni sur les salaires, ni sur les entrepôts. Chaque centime de taxe et de charge vient grever leurs capacités d'investir dans des véhicules moins et non polluants, de recruter les 1.000 collaborateurs dont ils ont besoin, de continuer à les former. Ils ont déploré une fois de plus que tous les efforts de la Profession ne soient jamais reconnus et récompensés. Là aussi, la balle est dans le camp du gouvernement et des parlementaires. - MF

Pendant qu'une trentaine de transporteurs de la FNTR Nord étaient reçus par le Préfet de Lille, les transporteurs routiers des Hauts-de-France ont procédé à des barrages filtrants des poids lourds étrangers aux abords des zones frontalières avec la Belgique

Pendant qu'une trentaine de transporteurs de la FNTR Nord étaient reçus par le Préfet de Lille, les transporteurs routiers des Hauts-de-France ont procédé à des barrages filtrants des poids lourds étrangers aux abords des zones frontalières avec la Belgique

 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com

 Envoyer cette brève   Recevoir notre Newsletter

Nouveau Man TG
Opération séduction
Sur les nouveaux TG que nous vous présentions le mois dernier, Man a remanié profondément l’aménagement de sa cabine. Le résultat est exceptionnel. ... +

Pour éviter les accidents en manutention
L’importance du protocole de sécurité
Les opérations de chargement et déchargement de marchandises représentent des situations de travail à risques, particulièrement accidentogènes. Le ... +

Le déménagement
Fortement concurrencé
Le secteur du déménagement ne connaît pas la crise : en moyenne, plus de 3 millions de Français changent d’adresse chaque année... Il y a donc du ... +

Après la catastrophe de Mirepoix
Quel avenir pour les ponts français ?
Le dernier effondrement de pont en date est celui de Mirepoix-sur-Tarn. Pour une fois, il ne semble pas que la conception et l’entretien du pont ... +

Les cheminots grognent
Mais alors, que devraient dire les routiers ?
Tandis que les cheminots et les agents de la RATP bloquent les transports et les trains pour défendre leur régime spécifique de retraite, la ... +

Cyriane et Josette
Que sont-elles devenues ?
L’émission de TF1 52 sur la une (qui a existé de 1988 à 2001) a tourné un sujet sur les conductrices routières au long cours en 1996. On y voit ... +

Dimensions, empattement, voie, porte-à-faux...
Quelques définitions utiles à rappeler
Chaque véhicule à ses caractéristiques propres, mais chacun d’entre eux doit respecter des dimensions techniques. Rappel peut-être pas si inutile ... +

Programme nutrition mis au point par la Carcept
Mieux manger, un vrai enjeu
Un beau jour d’automne, les routiers qui avaient envie d'améliorer leurs habitudes alimentaires étaient accueillis par des nutritionnistes et le ... +

Africa Eco Race 2020
Un team Renault Trucksau départ
Le 4 janvier prochain, l’équipe Renault Trucks Rallye Raid (Franck Coquidé, Jean-François Delaval et Jean Prévost)sera sur la ligne de départ à ... +

Avec un mordu de Renault en Guadeloupe
Loin de l’Hexagone
En Guadeloupe, on est accueillis par la moiteur, le croassement des grenouilles, le bourdonnement des insectes... On est si loin de la grisaille et ... +

Contrôle du repos hebdomadaire normal en cabine
Une opération devenue impossible !
Une simple note émise par la Commission européenne juste avant les élections européennes du 26 mai compromet sérieusement la légitimité des agents de ... +

Daniel Huillier, 91 ans
Un grand monsieur du transport
Sa société de transport, les Transports Bouchet, a déposé le bilan en 1994, mais Daniel Huillier, dit « Tonton », retrouve chaque année ses anciens ... +

3e génération de camion laboratoire Renault Trucks
L’Optifuel Lab 3 en phase de roulage
Dans la lignée des projets Optifuel Lab 1 et Optifuel Lab 2, Renault Trucks a développé un nouvel ensemble tracteur+remorque expérimental. Issu du ... +

24 Heures du Mans
Une fête qui rassemble
Qui n’était pas aux 24 Heures du Mans camions ? C’est presque la question qu’on pourrait se poser au vu de la foule très dense drainée par cet ... +

Année