presentationequipeabonnementboutiquepubContact

Rechercher dans nos brèves :


Mise en ligne le 29/09/2017 13:38:50 Référence : 45391

Élisabeth Borne a rencontré les partenaires sociaux du transport routier

Suite au mouvement social engagé par certaines organisations syndicales, Élisabeth Borne, ministre chargée des Transports, a réuni hier pendant cinq heures les partenaires sociaux de la branche du transport routier. Cette réunion a tout d'abord permis d'évoquer les sujets relatifs à la réforme du code du travail. La ministre a réaffirmé que les ordonnances ne sont pas de nature à inquiéter la profession des chauffeurs routiers et rappelé qu'elles ne modifient en rien les règles relatives aux temps de travail et de repos, celles-ci relevant du code des transports. Si on en croit le communiqué du ministère, la réunion a permis de faire apparaitre des « points de convergence » sur la question des rémunérations, sur lesquels les partenaires sociaux ont des interprétations différentes : sur les coefficients d'ancienneté, un accord devra être formalisé entre les partenaires sociaux lors d'une réunion de la commission mixte paritaire le 4 octobre ; sur les frais de déplacement spécifiques aux chauffeurs routiers, une « expertise » va être menée. La ministre a proposé par ailleurs que les accords d'entreprise sur les rémunérations dans le transport routier fassent l'objet d'un suivi par les observatoires de la négociation prévus par les ordonnances, en lien avec les instances nationales de branche. Cette réunion a également porté sur le dumping social au niveau international. Une question que le gouvernement compte faire évoluer en poussant l'Europe à adopter une réforme de la directive sur les travailleurs détachés intégrant pleinement le champ du transport routier, et à « parvenir à un accord ambitieux sur le paquet mobilité ». Toujours selon la ministre, les partenaires sociaux ont apporté leur soutien à la position défendue par la France. Sur le chapitre de la forte concurrence créée par le développement des véhicules utilitaires légers, la ministre a annoncé le lancement dans les prochaines semaines d'une mission parlementaire qui devra préparer des propositions que la France soumettra à ses partenaires européens afin d'aboutir à un « meilleur encadrement de cette pratique ». Sur le CFA, la ministre a confirmé que l'Etat assurera bien sa part de financement (94,7 MEuros) du dispositif de congé de fin d'activité (CFA) jusqu'à fin 2018. Elle a invité les partenaires sociaux à engager avant la fin de l'année un cycle de négociations sur la réforme du CFA, comme ils s'y étaient engagés dans l'accord d'avril 2017. Enfin, la ministre a salué les travaux en cours sur les règles d'hygiène, de sécurité et de santé en matière de transport de matières dangereuses. Elle a annoncé l'organisation d'une nouvelle table-ronde sur le sujet le 13 octobre. - MF

 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com

 Envoyer cette brève   Recevoir notre Newsletter

Le paquet mobilité
Affaibli mais pas vaincu
Les chauffeurs routiers étant exclus de la nouvelle directive européenne sur les travailleurs détachés, les étrangers restent soumis à l’ancienne de ... +

Le Stralis GNL 460 et le X-Way
Iveco continue sa révolution
Si Iveco a ressemblé durant des années à une belle endormie, le constructeur italien s’est bien réveillé en renouvelant entièrement ses gammes : ... +

Solutrans 2017
Ça innove dur
Les grandes nouveautés étaient au rendez-vous au salon de Lyon. Solutrans a accueilli plus de 900 exposants et marques, y compris les constructeurs ... +

L’argent des radars
Fin des idées reçues
Un rapport officiel apporte la preuve que plus de 90 % des recettes des radars automatiques servent à l’amélioration du réseau routier et à d’autres ... +

Nouvelle génération Daf
Dans l’ombre des XF et CF, le petit LF
Si certains constructeurs ont attendu que le carburant flambe pour réduire la consommation de leurs camions, Daf cultive cette façon de faire depuis ... +

Man TGX 18.500
Tout est dans la boîte
La gamme Man TG commence à prendre gentiment de l’âge, mais le constructeur de Munich profite des synergies nouvelles créées par le groupe Volkswagen ... +

Année