presentationequipeabonnementboutiquepubContact

Rechercher dans nos brèves :


Mise en ligne le 05/01/2018 13:32:27 Référence : 45904

Limitation à 80 km/h : des sénateurs réclament du gouvernement un peu plus d'explications et d'arguments

Les sénateurs s'interrogent sur les suites de l'expérimentation de deux ans qui a pris fin l'été dernier sur trois tronçons de routes nationales, soit 81 km au total. Ce sont ces résultats, non révélés à ce jour, qui auraient motivé le Premier ministre à changer la limitation de vitesse de 90 à 80 km/h ! Alors que la décision aurait déjà été prise en haut lieu révèlent plusieurs quotidiens, une cinquantaine de sénateurs demande, avant toute décision, que les enseignements de l'expérimentation soient divulgués. Selon Michel Raison, sénateur de la Haute-Saône, son département est concerné avec la RN57 Metz-Besançon sur un tronçon-test de 14 km. Dans une lettre ouverte, les sénateurs soulignent les points suivants : l'expérimentation a été faussée par des travaux qui ont été effectués sur la moitié de ce tronçon. Enfin, une étude statistique, pour être crédible, se fait sur cinq ans et pas deux. Pour beaucoup d'élus, 80 km/h ne modifierait en rien les statistiques sur la mortalité routière... De leur côté, les pompiers craignent qu'avec le 80 partout, on voit se former de plus en plus de bouchons derrière les camions, conduisant à de l'énervement et des prises de risques inconsidérées des usagers bloqués. Et cela sans parler du temps passé sur les routes qui, fatalement, va augmenter de 10 % au moins, en démultipliant les facteurs de risques. « Pas sûr que les transporteurs et plus largement tous les professionnels de la route y retrouvent leur compte » conclut le quotidien Le Point. - FG

Avec la généralisation du 80 km/h, des bouchons se formeraient un peu partout augmentant les risques d'accidents ! Tout l'effet contraire souhaité...

Avec la généralisation du 80 km/h, des bouchons se formeraient un peu partout augmentant les risques d'accidents ! Tout l'effet contraire souhaité...

 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com

 Envoyer cette brève   Recevoir notre Newsletter

Taxes PL en Europe
Pour mieux s’y retrouver
En attendant que l’Europe adopte une directive excluant tous les systèmes de taxation des camions basés sur le temps, c’est-à-dire ceux qui imposent ... +

Dans Les Routiers de décembre 1987
Plus de 30 ans déjà...
Se pencher sur le contenu des numéros des Routiers datant de 20, 30 ou 40 ans permet de mieux mesurer les progrès accomplis en matière de transport ... +

Le tachygraphe intelligent
Ce qu’il nous prépare
Qu’il s’appelle SE5000 Connekt chez Stoneridge ou DTCO 4.0 chez Continental VDO, un tachygraphe dernière génération devra être installé à bord des ... +

Sébastien Gauthier, petit patron
Il a pu rebondir
Personne n’est égal devant l’épreuve. Alors que Pierre Audet (voir LR n°965) commence tout juste à reprendre la route à plein temps sous surveillance ... +

Suite au drame de Gênes
Le serpent de mer de l’écotaxe
Le drame de l’effondrement du viaduc de Gênes oblige l’Etat français, comme les autres pays de l’UE, à faire face à la vétusté de ses propres ... +

Audrey Florenceau, 29 ans, routière sourde
Envers et contre tout
La Snat, entreprise de transports organisée en coopérative, a donné sa chance à Audrey, une jeune routière qui souffre de surdité. Un handicap ... +

Dans Les Routiers d’octobre 1987
A la une il y a 31 ans
Et si on faisait un bond de 31 ans en arrière ? Retour sur les principaux sujets traités dans le journal d’octobre 1987, alors que la puissance ... +

IAA 2018
Une ère nouvelle se profile
Pour cette nouvelle édition de l’IAA, la grand-messe mondiale du camion qui se déroule à Hanovre fin septembre, la rédaction des Routiers est ... +

Année