presentationequipeabonnementboutiquepubContact

Rechercher dans nos brèves :


Mise en ligne le 15/11/2017 08:00:25 Référence : 45634

Ces plateformes de fret qui montent, qui montent...

Pour développer son offre de services et s'élancer vers l'international, la plateforme Convargo lève 16 millions d'euros. Elle cherche à proposer de nouveaux services aux 3 000 chargeurs et 2 000 transporteurs qui utilisent ses services (soit 120 000 camions) : réduction des délais de paiement à 72 h, modernisation des outils de tracking, outils pour simplifier le quotidien des chauffeurs... Convargo, qui cherche à étendre son activité à toute l'Europe, a l'ambition de devenir le leader des plates-formes d'intermédiation. De quoi inquiéter les fédérations de transports françaises comme l'OTRE : « Cette activité s'apparente à celle de commissionnaire de transports. L'appareil législatif et réglementaire n'a malheureusement pas encore pris en compte ces nouvelles technologies. Ces plateformes ont donc tendance à se soustraire à l'ensemble des obligations et des responsabilités des commissionnaires ». De plus, l'OTRE soupçonne Convargo, Fretlink et autres plateformes de tirer les prix de transport vers le bas : « Leur politique de prix, en théorie vertueuse puisqu'elle s'appuie sur des prix calculés à partir d'éléments caractéristiques du chargement, et sur la base d'un coût de revient fourni par le CNR (Comité national routier), s'avère en réalité contestable ! En effet, il s'agit le plus souvent de prix manifestement bas s'appuyant sur le sacrosaint et détestable principe des prix de retour ou des compléments de chargement ». Le développement du transport à bas coût se voit ainsi favorisé au détriment des entreprises qui emploient des salariés formés à un service de qualité dans le respect des règles de sécurité et des règles de santé au travail. « Car les plateformes s'appuient souvent sur des pavillons étrangers low-cost présents sur le territoire national, qui le plus souvent ne respectent pas les règles relatives au cabotage ». - MF

 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com

 Envoyer cette brève   Recevoir notre Newsletter

Le paquet mobilité
Affaibli mais pas vaincu
Les chauffeurs routiers étant exclus de la nouvelle directive européenne sur les travailleurs détachés, les étrangers restent soumis à l’ancienne de ... +

Le Stralis GNL 460 et le X-Way
Iveco continue sa révolution
Si Iveco a ressemblé durant des années à une belle endormie, le constructeur italien s’est bien réveillé en renouvelant entièrement ses gammes : ... +

Solutrans 2017
Ça innove dur
Les grandes nouveautés étaient au rendez-vous au salon de Lyon. Solutrans a accueilli plus de 900 exposants et marques, y compris les constructeurs ... +

L’argent des radars
Fin des idées reçues
Un rapport officiel apporte la preuve que plus de 90 % des recettes des radars automatiques servent à l’amélioration du réseau routier et à d’autres ... +

Nouvelle génération Daf
Dans l’ombre des XF et CF, le petit LF
Si certains constructeurs ont attendu que le carburant flambe pour réduire la consommation de leurs camions, Daf cultive cette façon de faire depuis ... +

Man TGX 18.500
Tout est dans la boîte
La gamme Man TG commence à prendre gentiment de l’âge, mais le constructeur de Munich profite des synergies nouvelles créées par le groupe Volkswagen ... +

Année