presentationequipeabonnementboutiquepubContact

Rechercher dans nos brèves :


Mise en ligne le 15/02/2018 08:07:28 Référence : 46134

Conso et CO2 : déclaration obligatoire dès 2019

D'après le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (Giec), la circulation routière intense représente environ 6 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre et le secteur dépend essentiellement des carburants fossiles. L'une des mesures destinées à infléchir cette tendance est l'obligation, à partir du 1er janvier 2019, d'accompagner tout camion neuf vendu dans l'UE d'une déclaration indiquant leur consommation de carburant et leurs émissions de CO2. Cette loi européenne s'appliquera progressivement aux différents types de véhicules lourds. Les valeurs à déclarer sont établies individuellement pour chaque véhicule et reposent sur les spécifications d'usine et sur l'usage. Les valeurs déclarées seront basées sur un processus normalisé et certifié par l'UE, simulant les cycles de conduite. Reste à voir si les nouvelles exigences de déclaration seront complétées par des incitations économiques qui permettront aux transporteurs de remplacer rentablement leurs anciens véhicules par des camions plus propres. C'est pourtant, selon le suédois Volvo Trucks, l'une des conditions pour donner du sens à l'obligation de déclaration. Or celle-ci n'est encore assortie d'aucune taxe ou incitation selon son contenu. Ne s'embarrassant pas de ce manque d'appât, l'UE part de l'hypothèse que les émissions de CO2 des camions diminueront en moyenne de 1,5 % par an jusqu'en 2030. - MF

Entre un Volvo F12 de 1991 et un Volvo FH13 de 2016, la consommation de gazole a été réduite d'un cinquième. Selon Volvo, l'amélioration de l'efficacité énergétique d'un véhicule est ce que les constructeurs peuvent faire de mieux pour minimiser son impact climatique...

Entre un Volvo F12 de 1991 et un Volvo FH13 de 2016, la consommation de gazole a été réduite d'un cinquième. Selon Volvo, l'amélioration de l'efficacité énergétique d'un véhicule est ce que les constructeurs peuvent faire de mieux pour minimiser son impact climatique...

 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com

 Envoyer cette brève   Recevoir notre Newsletter

Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail
A quoi sert-il ?
Le comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) a pour but d’améliorer les conditions de travail et de contribuer à la ... +

Vu à Solutrans
Dans le sens du progrès
Les avancées sur tous les fronts observées chez les exposants de Solutrans ont rempli notre panier pour plusieurs mois... Dernier épisode du ... +

Les tendances du TRM
Des camions VO sur les bras
Deux tendances se distinguent dans le monde du transport routier de marchandises aujourd’hui : d’une part les camions d’occasion ont du mal à ... +

Le Bulgare vainqueur de l’Optifuel Challenge
Il est reparti en Renault T
Comme Renault Trucks fait bien les choses, les trois meilleurs conducteurs sélectionnés parmi 29 concurrents à l’issue du concours Optifuel ... +

Vers le déploiement du gaz
C’est la fête à Bourbon-Lancy
Pour un fabricant de moteurs, recevoir un ministre est toujours un événement, surtout lorsqu’il s’agit de celui des transports. C’est l’honneur qu’a ... +

Limitation de vitesse à 80 km/h
Généralisée envers et contre tout
A partir du 1er juillet 2018, la limitation de vitesse sera abaissée de 90 à 80 km/h sur les routes bidirectionnelles du réseau secondaire non ... +

Année