Rechercher :


Mise en ligne le 07/07/2022 08:15:00 Réf. 58303

XPO Logistics, transporteur officiel du Tour de France pour la 42e fois, mise sur le HVO

Désireux de verdir sa flotte, XPO s'appuie sur son activité de transporteur officiel du Tour de France pour faire de cet événement sportif une vitrine pour son choix en faveur du HVO (huile végétale hydrotraitée biodégradable). Pour sa 42e participation en tant que transporteur officiel sur le Tour, 18 de ses 42 camions impliqués dans la logistique en amont et en aval de chaque étape sont alimentés avec ce carburant.

Sur la précédente édition, XPO a utilisé du biocarburant B100, mais pour le transporteur, le HVO a l'avantage de ne nécessiter aucun rétrofit. Les autres camions XPO déployés sur le parcours seront tous équipés de moteurs Euro 6, la technologie diesel la plus propre.

L'équipe de 58 conducteurs XPO (tous volontaires et heureux de vivre ainsi une parenthèse très solidaire dans leur vie de routier) est chargée de transporter dans des délais très précis les équipements, barrières de sécurité et autres matériels sur les 21 étapes de la course.

XPO a une grande expérience en tant que partenaire officiel d'événements sportifs de renommée mondiale, dont les triathlons Ironman en Europe, le Marathon de Paris Schneider Electric, le Tour de France à la Voile, l'Evian Championship (golf), l'Arctic Race of Norway (cyclisme), le Freeride World Tour (ski et snowboard) et la Coupe de France de football, entre autres événements majeurs. - MF

Les camions XPO roulant au HVO émettent jusqu'à 85 % de CO2 en moins qu'avec du diesel.

Les camions XPO roulant au HVO émettent jusqu'à 85 % de CO2 en moins qu'avec du diesel.

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 07/07/2022 08:09:00 Réf. 58301

Epoqu'auto, c'est du 4 au 6 novembre 2022 à Eurexpo Lyon

La 43e édition braquera ses projecteurs sur des véhicules d'exception, avec notamment un plateau dédié à la fondation Berliet à l'occasion de ses 40 ans, avec une belle sélection de six véhicules qui ont fait l'histoire de l'industrie automobile lyonnaise. D'abord quatre de marque Berliet : une voiture type D «Tonneau découvert» de 1901, un camion CBA de transport de troupes, un camion GLR et un camion Gazelle. Mais aussi un camion Unic Izoard de 1968 et un Rochet-Schneider «home-car» type 32000 B de 1932.

Le camion Berliet GLR 8 R, réceptionné aux Mines en décembre 1949, innovant en termes de sécurité, confort et performances, a été élu en 1994 « Camion du 20e siècle ». Polyvalent routier et chantier, il a évolué au cours de sa longue vie de 36 ans, période pendant laquelle il a été produit à plus de 100 000 exemplaires. Le modèle présenté, de 1956, offert en 1997 à la Fondation Berliet par les Ets Bourlier d'Exincourt (Doubs), est doté d'un 5-cylindres Berliet diesel 120x140, de 7,9 l de cylindrée, qui autorise une vitesse de 75 km/h en surmultipliée.

Le tracteur Unic Izoard T de 1968, restauré grâce au mécénat d'Iveco France, est doté du moteur V8 à injection Saurer et d'une boîte renforcée à 8 vitesses synchronisées, fruit de la coopération avec Saurer-France absorbé par Unic. - MF

Ce Berliet GLR 8 R 1956 sera l'un des six véhicules illustrant l'histoire de l'industrie automobile lyonnaise.

Ce Berliet GLR 8 R 1956 sera l'un des six véhicules illustrant l'histoire de l'industrie automobile lyonnaise.

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 07/07/2022 08:04:00 Réf. 58302

IAA : Daikin Transport Refrigération va présenter une nouvelle solution

Daikin Transport Refrigération annonce que sa dernière innovation produit va « réinventer la notion de transport réfrigéré dans une démarche plus durable ». Le groupe Daikin affiche 97 ans d'expérience dans le domaine du génie climatique et de la réfrigération, avec récemment une application de son expertise du froid aux technologies dédiées au transport sous température dirigée. - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 06/07/2022 08:30:00 Réf. 58294

11 Renault Trucks E-Tech D pour Elis

Le blanchisseur industriel Elis a sa propre flotte de camions, qu'il veut verdir en se dotant de 11 Renault Trucks E-Tech D. Ces petits porteurs 100 % électriques sont principalement destinés à la livraison et au ramassage de linge chez ses clients parisiens et clermontois du secteur de l'hôtellerie et de la restauration. Des missions de plus de 100 km menées 7 jours sur 7, de nuit, sans émissions directes ni nuisances sonores. Ces Renault D électriques seront rechargés dans les centres d'Elis à l'aide de bornes 22kW AC.

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Réf. 58297

Daimler Truck fête ses 10 ans d'activité en Inde avec BharatBenz

Daimler India Commercial Vehicles (DICV) célèbre ses 10 ans d'activités commerciales en Inde puisque cette filiale de Daimler Truck a été lancée en 2012 en même temps que sa marque BharatBenz. DICV propose en Inde de nouvelles références en matière d'ingénierie, de sécurité et de confort dans ses camions et ses bus. En dix ans, 125 000 véhicules BharatBenz ont été produits pour le marché indien (dont des camions de 9 à 55 t), et 50 000 véhicules ont été exportés (dont 35 000 Fuso), ainsi que plus de 200 millions de pièces détachées dans plus de 60 pays du monde.

La filiation allemande de DICV se retrouve dans son engagement pour la durabilité, avec 85 % de son énergie provenant de sources renouvelables, notamment l'énergie solaire pour son usine de Chennai via des panneaux photovoltaïques. L'objectif étant de parvenir au zéro carbone d'ici 2025. Le réseau BharatBenz compte plus de 235 points de service.

L'usine de Chennai est le seul site du groupe au monde à produire des moteurs, des transmissions, des camions et des bus sur un même site desservant quatre marques : BharatBenz, Fuso, Mercedes-Benz et Freightliner.

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Réf. 58290

Net repli du marché de l'utilitaire léger en France

Selon l'OVI (Observatoire du Véhicule Industriel), les Vul sont en très net repli en France avec 383 631 unités immatriculées sur les douze derniers mois. Soit -19% par rapport à la période précédente (juin 2020 à mai 2021) et -8% par rapport à la moyenne des dix dernières années. Alors qu'en 2021, la crise semblait effacée avec un niveau d'immatriculations record, le recul s'est produit à partir du mois d'octobre 2021 et perdure.

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 05/07/2022 08:53:00 Réf. 58286

« La fin du diesel d'ici 2040 semble irréaliste »

Le Parlement européen a programmé et voté la fin de vente des motorisations diesel, mais selon Jean-Marc Rivera, la fin du diesel d'ici 2040 semble irréaliste. Le délégué général de l'OTRE a exposé les positions de sa fédération sur l'avenir en répondant à notre confrère Caradisiac : « Si l'offre des constructeurs en camions électriques et hydrogène semble assez avancée, tout ce qui concerne les réseaux de distribution et d'avitaillement de ces énergies nous amène à dire que nous sommes sur des échéances lointaines, ce qui signifie que rien de dense n'est envisageable sur le segment des véhicules lourds avant 2040 ».

A propos des solutions au gaz, l'OTRE est très ouverte : « En ce qui concerne notamment le biogaz, cette filière a tout à fait sa pertinence. Certains l'ont peut-être condamné un peu trop vite alors que les véhicules sont là et qu'un réseau de distribution a commencé à se mettre en place... Pour nous, il ne faut pas abandonner cette filière ».

Selon Jean-Marc Rivera, les adhérents OTRE ne demandent qu'à pouvoir utiliser des véhicules qui ne roulent pas au diesel. « Mais aujourd'hui, tous les travaux de la Task Force (concertation qui réunit les transporteurs, les constructeurs de véhicules et les énergéticiens) nous démontrent que le diesel restera probablement l'énergie principalement utilisée jusqu'en 2040 ». Les transporteurs français devront malgré tout assumer les conséquences de la suppression du remboursement partiel de la TICPE sur le diesel en 2030... - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 05/07/2022 08:25:00 Réf. 58287

Mercedes présent à la Bauma à Munich avec ses solutions BTP

A la Bauma 2022, salon du BTP à Munich (du 24 au 30 octobre), Mercedes sera présent avec son eActros et ses solutions de bennes électrifiées de Meiller et Palfinger. Le constructeur y présentera sa deuxième génération de MirrorCam avec des bras moins larges et des paramètres d'imagerie optimisés, ainsi que sa troisième génération d'OM 471 avec avantage de puissance, de dynamisme et de rendement énergétique. Autre nouveauté pour le BTP : un essieu avant 10 t pour les Arocs. - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 05/07/2022 07:59:00 Réf. 58288

Semi-remorques : les carrossiers tirent leur épingle du jeu

Si les immatriculations de porteurs ont beaucoup reculé en 2022 (-11% par rapport à 2011 rien que pour les bennes), le marché de la semi est lui resté sur un trend positif depuis 2020, puisqu'il échappe, pour partie, aux difficultés d'approvisionnements liées aux moteurs.

L'OVI (Observatoire du Véhicule Industriel) constate que la franche reprise du marché des tracteurs a favorisé le marché des remorques et semi-remorques, ce dernier ne reculant que de seulement 1,6% par rapport à 2021 avec 10 332 immatriculations.

Le segment du dry fret (fourgons, rideaux coulissants et bâchés), qui pèse 47% du total du marché de la semi, a progressé de + 9%, alors que le marché des bennes se porte moins bien (-19% depuis un an à 1 488 unités) et celui des frigos recule légèrement (-4,2%, à 1 264 unités). - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 04/07/2022 08:53:00 Réf. 58283

Remaniement : Christophe Béchu à la Transition écologique et Clément Beaune aux Transports

Le Président de la République et la Première ministre ont tranché. En ce qui concerne le grand ministère de la Transition écologique, qui chapeaute celui des Transports, ce sera Christophe Béchu qui en prendra les commandes. Ce proche d'Edouard Philippe succède ainsi à Amélie de Montchalin. Originaire d'Angers, il a été président du conseil général de Maine-et-Loire (2004-2014) et sénateur (2011-2017).

Quant aux transports, c'est une bonne nouvelle, il y aura désormais un représentant, ce qui n'était pas le cas dans le gouvernement Borne 1. Il s'agit de Clément Beaune, plutôt un spécialiste de l'Europe : de 2017 à 2020, il a été conseiller spécial d'Emmanuel Macron au palais de l'Élysée sur les questions européennes. Depuis le 20 mai, il occupait le poste de délégué chargé de l'Europe.

Christophe Béchu.

Christophe Béchu.

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com


Mise en ligne le 04/07/2022 08:52:00 Réf. 58282

Les premiers 30 km de l'A79 (RCEA) transformés en autoroute, qui sera payante en octobre

Après deux ans de travaux, le concessionnaire Aliae, filiale du géant français du BTP Eiffage, a inauguré dans l'Allier les 30 premiers kilomètres du nouvel itinéraire autoroutier baptisé A79+, transformés en 2x2 voies après plus de deux années de travaux. Cette partie autoroutière de la RCEA, qui fera au total 88 km, sera complète en octobre 2022 et reliera les axes autoroutiers A6 et A71 entre Montmarault (Allier) et Digoin (Saône-et-Loire). A cette occasion, elle deviendra payante, mais pas de façon classique : ce sera la première autoroute en flux libre, sans barrière de péage en France (c'est-à-dire sans barrière de péage physique - voir 58170). - MF

 
 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com

 

Afficher + de brèves