presentationequipeabonnementboutiquepubContact

   

Texte : Marie Fréor · Photos : Renault Trucks N°1008 - Avril 2022 Futur Les projets de Renault Trucks Un concept-truck adapté aux infrastructures de l'avenir Paul Daintree, le patron du design chez Renault Trucks, nous a accordé un échange où il dévoile les projets du constructeur qui pourraient impacter le futur. En 2018, Renault Trucks a lancé la conception de l'U-Connect, un proto de véhicule de distribution urbaine semi-automatisé dont la cabine est séparée de la caisse. Malgré son PTAC de 7,5 t, le conducteur n'a donc pas besoin de permis PL ! « En doublant le PTAC, le principe est de diviser le nombre d'utilitaires légers par deux », explique Paul Daintree, le patron du design chez Renault Trucks(1). Ce concept intègre aussi un design qui permet à l'U-Connect de s'intégrer aux entrepôts automatisés, ce qui permet l'automatisation du chargement et du déchargement. Pour ce projet, Renault Trucks a collaboré et beaucoup interagi avec quelques clients. « Pour la livraison du dernier kilomètre, on s'est par exemple adressés à Urby, la filiale Chronopost ». Comme le concept est global, pour faire émerger le concept U-Connect, Renault n'a pas seulement modifié l'architecture d'un camion de distribution urbaine. « Nous avons imaginé les infrastructures et règlementations de demain pour montrer le champ des possibles. La technologie véhicule existe, mais il faut désormais voir ce qui va se passer en termes de lois et d'infrastructures dans les 10 prochaines années... ». Aujourd'hui, c'est un nouveau projet qui démarre. Baptisé « Heavy duty Vision 20-30 », il s'appuie sur le même principe que l'U-Connect, mais cette fois en longue distance. « On demande aux clients ce qu'ils attendent de l'avenir, et on discute avec nos homologues de chez Volvo Trucks », explique Paul Daintree. La position centrale du conducteur favorise grandement aérodynamisme de la cabine et donc l'efficacité du véhicule. « Pourquoi s'encombrer de deux sièges alors qu'il est extrêmement rare de voir deux personnes à l'intérieur d'une même cabine ? L'époque où deux chauffeurs (ou un chauffeur et un auto-stoppeur) se tenaient compagnie est révolue depuis longtemps ! ». L'autonomie sera de niveau 3 (sans les mains), le conducteur n'étant présent qu'en cas d'incident. La préoccupation sera plutôt de le maintenir éveillé, en l'occupant. « Plutôt que des phares, la cabine sera dotée d'une lumière qui courra tout autour, mais aussi sur les bords du châssis. Ce sera comme un message adressé aux autres usagers pour qu'ils comprennent tout de suite qu'il s'agit d'un camion autonome ». L'hydrogène est l'une des technologies étudiées pour les futurs camions longue distance. Cette technologie, qui nécessite une bonne gestion du refroidissement et des flux d'air, est l'un des grands défis de demain.... « Les concepts tels que U-connect nous aident à explorer ce que pourrait être cet avenir », conclut Paul Daintree. (*) Paul Daintree, britannique, est arrivé chez Renault Trucks en 2006. Il a été le premier à travailler sur la génération 2013 des camions français, sous la direction d'Hervé Bertrand.