presentationequipeabonnementboutiquepubContact

   

Rechercher dans nos brèves :


Mise en ligne le 7/1/2022 - 15:41 Référence : 57244

Négociations salariales : rien n'est encore perdu, selon la partie patronale

CGT, FO et la CFE-CGC ont annoncé un clap de fin pour les négociations salariales obligatoires, puisque les 5% proposés en concertation par l'OTRE, la FNTR et TLF apparaissent insuffisants aux organisations syndicales, et un socle santé prévoyance amélioré avec plus de garantie sur la protection sociale ou encore les arrêts maladie longue durée.

Aucun des cinq syndicats autour de la table de négociation n'a jugé la proposition acceptable. Tous demandaient une augmentation a minima de 10%, voire un treizième mois. Avec l'augmentation du Smic au 1er janvier (+0,9 %), « le seul coefficient qui était encore au-dessus du Smic est passé en dessous », s'indignent les syndicats, qui font référence à la toute récente augmentation mécanique du Smic à 10,57 euros au lieu de 10,48 de l'heure.

Sachant que le taux horaire du coef 150M (le plus élevé) est à 10,49 euros, les conducteurs routiers sont revenus au Smic horaire à l'embauche. Avec la proposition patronale de +5%, le taux horaire du 150M passerait à 11,01 euros, soit 4 centimes au-dessus seulement. Les syndicats réclament donc une véritable revalorisation pour ne plus risquer de se retrouver en deçà du Smic au prochain ajustement mécanique du Smic.

Or la partie patronale estime que la négociation n'est pas terminée, bien que la dernière séance programmée le 31/01 soit dédiée aux classifications et aux frais. « Si le sujet des NAO doit être de nouveau évoqué le 31/01, rien n'empêchera de le faire », souligne Jean-Marc Rivera, délégué général à l'OTRE, qui ajoute : « Pour l'heure, nous consultons et travaillons pour voir si nous pouvons ou pas faire évoluer notre mandat ». - MF

 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com

 Envoyer cette brève   Recevoir notre Newsletter

Les VO reconditionnés de Renault Trucks
Une alternativetrès avantageuse
Renault Trucks dispose au sein de son usine de Saint-Priest (Lyon) du plus grand centre VO d’Europe. Avant qu’un camion de la marque soit mis sur le ... +

Solutrans 2021
Très électrique
Etant dans l’obligation de boucler ce numéro le premier jour du salon, notre rédaction se limite ici à évoquer les nouveautés de Solutrans en ... +

Solutrans 2021
Sous le signe de la transition énergétique
Le salon du transport Solutrans, qui se présente comme Carrefour mondial du véhicule industriel et urbain, se tiendra du 16 au 20 novembre 2021 à ... +

Le tachy intelligent 2e génération
Ce qu’il apportera en 2023
Avant le 15/6/19, le tachy numérique dit annexe 1b était la norme. Depuis cette date, tous les nouveaux camions sont équipés du tachy intelligent ... +

Achat de véhicules propres
Les aides qui existent
Avant de se lancer dans la conversion d’une flotte d’utilitaires ou de camions, il est bon de savoir ce qui existe comme aides. Car le prix d’un ... +

Jean-Claude Moriceau, en CFA
Un routier devenu peintre-copiste
Jean-Claude Moriceau, 64 ans, a opté pour le CFA à 55 ans, début 2012, après une carrière de transport frigo en international. Il avait pas mal ... +

Séverine Bru, 33 ans
Heureuse élue
En visitant l’usine d’assemblage de camions Renault Trucks de Bourg-en-Bresse avec ses patrons, Séverine Bru, conductrice en régional en ... +

Les VO chez Iveco
Nouvelle vie pour un Stralis XP 480
L’Iveco Stralis XP disponible sur le marché de l’occasion dispose d’une chaîne cinématique identique à celle du S-Way, au logiciel près. Pour le ... +

Année