presentationequipeabonnementboutiquepubContact

   

Rechercher dans nos brèves :


Mise en ligne le 7/1/2022 - 15:41 Référence : 57244

Négociations salariales : rien n'est encore perdu, selon la partie patronale

CGT, FO et la CFE-CGC ont annoncé un clap de fin pour les négociations salariales obligatoires, puisque les 5% proposés en concertation par l'OTRE, la FNTR et TLF apparaissent insuffisants aux organisations syndicales, et un socle santé prévoyance amélioré avec plus de garantie sur la protection sociale ou encore les arrêts maladie longue durée.

Aucun des cinq syndicats autour de la table de négociation n'a jugé la proposition acceptable. Tous demandaient une augmentation a minima de 10%, voire un treizième mois. Avec l'augmentation du Smic au 1er janvier (+0,9 %), « le seul coefficient qui était encore au-dessus du Smic est passé en dessous », s'indignent les syndicats, qui font référence à la toute récente augmentation mécanique du Smic à 10,57 euros au lieu de 10,48 de l'heure.

Sachant que le taux horaire du coef 150M (le plus élevé) est à 10,49 euros, les conducteurs routiers sont revenus au Smic horaire à l'embauche. Avec la proposition patronale de +5%, le taux horaire du 150M passerait à 11,01 euros, soit 4 centimes au-dessus seulement. Les syndicats réclament donc une véritable revalorisation pour ne plus risquer de se retrouver en deçà du Smic au prochain ajustement mécanique du Smic.

Or la partie patronale estime que la négociation n'est pas terminée, bien que la dernière séance programmée le 31/01 soit dédiée aux classifications et aux frais. « Si le sujet des NAO doit être de nouveau évoqué le 31/01, rien n'empêchera de le faire », souligne Jean-Marc Rivera, délégué général à l'OTRE, qui ajoute : « Pour l'heure, nous consultons et travaillons pour voir si nous pouvons ou pas faire évoluer notre mandat ». - MF

 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com

 Envoyer cette brève   Recevoir notre Newsletter

Le point sur le congé de fin d’activité
Quelles conditions pour bénéficier du CFA ?
Le départ en congé de fin d’activité est soumis à certaines conditions, liées notamment à l’âge et à la durée de conduite. Ce dispositif garanti ... +

Formation
L’urgence de former et de recruter
L’activité TRM peine pour cause de manque de conducteurs. Cette situation se produit alors même que l’activité a rebondi ! La formation est l’une des ... +

Parole aux directeurs
Faire face à la demande
L’année 2021 marquant une relance de l’activité du TRM, les formations permis C et Fimo ont repris de plus belle. Analyse avec Promotrans et ... +

Parole aux directeurs
Faire face à la demande
L’année 2021 marquant une relance de l’activité du TRM, les formations permis C et Fimo ont repris de plus belle. Analyse avec Promotrans et ... +

Chez Guidez avec des jeunes en immersion
Opération Graines de transport
Les Transports Guidez (filiale du groupe Primever), à Arras, sont en mal de jeunes recrues prêts à s’engager dans le dur métier du frigo en primeurs. ... +

Forte hausse du coût du gaz
La rentabilité des camions au gaz souffre
Quelles que soient les motivations des transporteurs qui ont investi dans des camions au gaz, tous sont confrontés à la triste réalité ... +

La future FCO
Quel programme ?
En août 2022, les centres de formation pourront faire le choix de proposer des FCO fractionnées en cinq fois une journée (donc un jour par an au lieu ... +

Paquet mobilité voté en août 2020
Quelles implications pour les conducteurs ?
Le Paquet mobilité ayant été voté il y a plus d’un an, avec une tranche de mesures qui s’appliquent ce mois-ci, nous nous sommes demandé quelles ... +

Immersion chez Tred Union
Partager et échanger
Etre membre d’un groupement comme Tred Union, le plus jeune des réseaux de transporteurs en France, c’est un gros plus en termes de solidarité et de ... +

Position lit pendant l’attente
Attention danger !
Pour « optimiser vos heures de conduite », les patrons exigent parfois la sélection de la position lit au lieu de carré barré durant les attentes. ... +

Année