presentationequipeabonnementboutiquepubContact

   

Rechercher dans nos brèves :


Mise en ligne le 16/07/2021 08:15:33 Référence : 56275

Des chauffeurs biélorusses abandonnés par leur patron lituanien

Encore un fait divers qui illustre le traitement quasi esclavagiste que font subir certains patrons des pays de l'Est à leurs conducteurs... Nos confrères belges de Sudinfo.be relatent l'arrestation à Welkenraedt (Belgique) d'un chauffeur biélorusse au volant d'un camion immatriculé en Lituanie. De multiples infractions ont été constatées, non seulement au niveau de la sécurité du véhicule, mais aussi des conditions de travail du chauffeur.

Or l'entreprise lituanienne qui l'emploie a refusé de payer les amendes qui lui incombent et n'est pas en mesure d'apporter des garanties de paiement pour les réparations nécessaires. Résultat, le pauvre Bielorusse, qui n'était plus payé depuis deux mois, s'est retrouvé bloqué et sans argent. Le pire, c'est qu'il n'est pas seul dans ce cas : suite à d'autres contrôles cinq chauffeurs de cette même entreprise lituanienne ont ainsi été abandonnés, leurs camions ayant été immobilisés.

Le principal client de cette entreprise lituanienne est la multinationale autrichienne LKW Walter, qui travaille essentiellement en France, en Belgique et aux Pays-Bas, dénonce Roberto Parrillo, responsable de la CSC-Transcom pour le transport et président européen des organisations syndicales du secteur, qui souligne qu'il s'agit clairement de cas de dumping social.

Les chauffeurs interpellés sont des hommes d'un certain âge, qui n'ont pas été payés depuis deux mois et qui ne sont pas rentrés dans leur pays d'origine depuis neuf semaines, ce que la législation interdit. « Ils sont menacés, exploités par cette entreprise qui les paie 300 euros par mois et qui, vu l'état de ses camions, met en péril la sécurité de tous les usagers de la route », affirme Roberto Parrillo. Le président européen des organisations syndicales du secteur a fait remonter l'information auprès du Parlement européen. - MF

 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com

 Envoyer cette brève   Recevoir notre Newsletter

Le grand bluff de l'Urssaf
Les frais de route ont failli devenir imposables !
Le Bulletin officiel de la sécurité sociale (Boss) a pondu de nouveaux textes remettant en cause les exonérations de frais de découcher et de repas ... +

Sylvain Jobard
Profession : routier et coupeur de feu
A 51 ans, Sylvain Jobard roule en national depuis 33 ans. Tout ce qu’il y a de plus normal, apparemment. Sauf que ce conducteur possède quelque chose ... +

Bruno Solo, acteur, réalisateur, scénariste
« Les derniers aventuriers »
Qui ne connaît pas Bruno Solo, notamment pour sa prestation dans Caméra Café au côté de son pote Yvan Le Bolloc’h ? Dans notre rubrique « Libres ... +

Frédérique Thomazeau, gérante de TF&L Trans
Seule issue : s’installer
A priori, Frédérique ne fait jamais relâche. Quand elle n’est pas au volant, cette femme de 44 ans fait la compta et les factures, et gère les deux ... +

Frédéric Poirier, sourd
« On m’a encore renouvelé mon permis ! »
L’histoire de Frédéric Poirier, 45 ans, peut alerter sur le bienfondé des visites médicales. Comme il est sourd et que ça fait vingt ans qu’on lui ... +

L’emploi et la formation en TRM
Zones de turbulence pour le TRM ?
L’année 2020, marquée par la crise sanitaire, n’a pas totalement freiné les formations ni les embauches de conducteurs dans le transport routier de ... +

Christophe Henry, de conducteur routier à formateur
Reconversion réussie !
Après un parcours professionnel atypique, dont 23 ans de conduite en international, Christophe Henry a entrepris, à l’aube de ses 50 ans, de devenir ... +

Actualités
Le rôle de l’OPCO
Collecteur et redistributeur de fonds destinés à la formation dans les métiers du transport, l’OPCO Mobilités (opérateur de compétences des métiers ... +

Formation
De nouvelles dérogations pour la Fimo et la FCO
Le décret n°2020-1078 paru le 21 août 2020 modifie les sept premières dérogations aux obligations de formation des conducteurs (voir article R. ... +

Lutte contre l’enneigement des autoroutes
Comment ça marche ?
Vinci gère près de la moitié du réseau d’autoroutes concédées en France. En s’appuyant sur son exemple, on s’est demandé comment un concessionnaire ... +

Année