presentationequipeabonnementboutiquepubContact

   

Rechercher dans nos brèves :


Mise en ligne le 16/6/2022 - 8:38 Référence : 58190

Registre européen des sociétés de transport : attention au risque de retrait de licence

La généralisation du registre Erru (European Register of Road Transport) peut mettre en danger les entreprises et gestionnaires de transport actifs à l'international. L'auteur du Guide du Chrono (voir 57995) les met en garde face aux risques induits : ce registre européen des sociétés de transport censé enregistrer toutes les infractions commises par les transporteurs de marchandises en Europe s'avère un véritable casier judiciaire et va imposer un respect bien plus rigoureux de la réglementation. En effet, le système est applicable en France, même si les services français n'engagent pas encore de procédures punitives.

Trois mauvaises manipulations du sélecteur du chrono ou trois saisies manuelles non faites ouvriront une procédure dans le pays du transporteur. En effet, le registre Erru centralise les données entre les États membres et repose sur une classification par degré de gravité. Par exemple, une infraction relevée en Espagne ou en Pologne sera prise en compte dans la notation de l'entreprise. Ce qui peut engendrer une perte de l'honorabilité et le retrait de la licence.

La liste des infractions qui peuvent mener à ce retrait de licence (à consulter en annexe de la directive UE 2016/403 modifiée) est longue : temps de conduite, de repos et de travail, utilisation des tachygraphes, poids et dimensions, état du véhicule, transport de marchandises dangereuses, réglementation du transport et, bien sûr, lois nationales sur la circulation routière.

Ces infractions sont classées par catégorie : ILPG (infraction la plus grave), ITG (infraction très grave) et enfin IG (infractions graves). Selon le barème en vigueur, trois IG équivalent à une ITG. Et trois ITG déclenchent une procédure. Prenons par exemple la manipulation du tachy (pour laquelle règne souvent la confusion, notamment en transport privé) : l'absence de saisie manuelle et la mauvaise manipulation du sélecteur engendrent une ITG. Si, dans l'année et par conducteur, plus de trois infractions ITG ont été relevées, une procédure doit être engagée et le transporteur risque un retrait de son autorisation d'exercer.

La version actuelle de l'Erru fournit non seulement les infractions commises par les transporteurs à l'étranger, mais aussi des informations sur la validité des licences et sur l'aptitude des gestionnaires, considérés comme responsables des infractions, et qui peuvent donc perdre leur accréditation professionnelle. - MF

 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com

 Envoyer cette brève   Recevoir notre Newsletter

Confrontation des Man, Scania et Volvo de 460 ch
Le griffon marque des points
Nous reprenons ici le test comparatif à grande échelle réalisé par notre confrère allemand Fernfahrer. Ce « test à 1000 points » confronte cette ... +

Initiative Tred Union
Des minividéosciblées conducteurs
Bien-être, sécurité, conduite... En ce mois de mai, tous les conducteurs pourront trouver des minividéos très documentées et faciles à « consommer » ... +

Les projets de Renault Trucks
Un concept-truck adapté aux infrastructures de l’avenir
Paul Daintree, le patron du design chez Renault Trucks, nous a accordé un échange où il dévoile les projets du constructeur qui pourraient impacter ... +

Le syndicalisme à l’aune du congrès CFTC
« Le compromis, ce n’est pas la compromission »
La France se distingue par son taux très réduit de salariés syndiqués : 8 %, contre 18 % en Allemagne, 19 % en Espagne, et même 35,4 % en Italie. ... +

La SITL 2022
L’innovation au service de la chaîne logistique
Cette année étant paire, c'est à Paris Nord Villepinte qu'a lieu la SITL, avec plus de 500 exposants. Du 5 au 8 avril, les transporteurs trouveront ... +

Forte hausse du coût du gaz
La rentabilité des camions au gaz souffre
Quelles que soient les motivations des transporteurs qui ont investi dans des camions au gaz, tous sont confrontés à la triste réalité ... +

Chez Guidez avec des jeunes en immersion
Opération Graines de transport
Les Transports Guidez (filiale du groupe Primever), à Arras, sont en mal de jeunes recrues prêts à s’engager dans le dur métier du frigo en primeurs. ... +

Le point sur le congé de fin d’activité
Quelles conditions pour bénéficier du CFA ?
Le départ en congé de fin d’activité est soumis à certaines conditions, liées notamment à l’âge et à la durée de conduite. Ce dispositif garanti ... +

Formation
L’urgence de former et de recruter
L’activité TRM peine pour cause de manque de conducteurs. Cette situation se produit alors même que l’activité a rebondi ! La formation est l’une des ... +

Année