presentationequipeabonnementboutiquepubContact

   

Rechercher dans nos brèves :


Mise en ligne le 1/10/2021 - 8:40 Référence : 56631

Comment le TRM a évolué ces trois dernières années en Roumanie

La nouvelle étude 2020 du CNR sur le transport routier de marchandises (TRM) roumain témoigne de l'importante évolution du pavillon de ce pays en l'espace de trois ans. C'est l'un des pavillons les plus actifs de l'Union européenne sur le plan international : il réalise plus de 30 % de son activité entre pays tiers et près de 7 % en cabotage.

Principal changement, le salaire brut du conducteur roumain est passé de moins de 400 euros à 565 euros en trois ans, conséquence directe du salaire minimum qui a doublé entre 2016 et 2020. Le montant journalier des indemnités de déplacement atteint 68 euros par jour sur 22 jours par mois. Le kilométrage du conducteur se replie de -6 % depuis la dernière étude tandis que son coût augmente de 31 %. Au bilan, le coût de l'heure de conduite passe ainsi à 11,81 Euros, en augmentation de 31 % par rapport à 2017. Le revenu net pour le conducteur passe de 15 227 à 20 490 Euros par an, soit +34,6 %.

D'autres augmentations de coûts viennent s'ajouter. C'est le cas des péages (+37 %), de l'entretien-réparations (+16 %) et du coût de détention du véhicule (+12 %). La baisse du coût du carburant (-9 %) et de l'assurance véhicule (-12 %) ne suffisent pas à contrebalancer le résultat final.

Au final, le coût kilométrique d'un 40-tonnes roumain affecté à l'international, hors coûts de structure, se situe à 0,76 euros contre 0,64 euros en 2017, en augmentation de 19 %. En ajoutant les coûts de structure, évalués autour de 8 % du coût total, le coût complet monte à 0,83 euros au kilomètre en 2020, dans les conditions constatées avant la crise sanitaire. - MF

Le salaire brut du conducteur roumain est passé de moins de 400 euros à 565 euros en trois ans.

Le salaire brut du conducteur roumain est passé de moins de 400 euros à 565 euros en trois ans.

 Reproduction autorisée avec mention Routiers.com

 Envoyer cette brève   Recevoir notre Newsletter

Achat de véhicules propres
Les aides qui existent
Avant de se lancer dans la conversion d’une flotte d’utilitaires ou de camions, il est bon de savoir ce qui existe comme aides. Car le prix d’un ... +

Jean-Claude Moriceau, en CFA
Un routier devenu peintre-copiste
Jean-Claude Moriceau, 64 ans, a opté pour le CFA à 55 ans, début 2012, après une carrière de transport frigo en international. Il avait pas mal ... +

Séverine Bru, 33 ans
Heureuse élue
En visitant l’usine d’assemblage de camions Renault Trucks de Bourg-en-Bresse avec ses patrons, Séverine Bru, conductrice en régional en ... +

Les VO chez Iveco
Nouvelle vie pour un Stralis XP 480
L’Iveco Stralis XP disponible sur le marché de l’occasion dispose d’une chaîne cinématique identique à celle du S-Way, au logiciel près. Pour le ... +

Le grand bluff de l'Urssaf
Les frais de route ont failli devenir imposables !
Le Bulletin officiel de la sécurité sociale (Boss) a pondu de nouveaux textes remettant en cause les exonérations de frais de découcher et de repas ... +

Sylvain Jobard
Profession : routier et coupeur de feu
A 51 ans, Sylvain Jobard roule en national depuis 33 ans. Tout ce qu’il y a de plus normal, apparemment. Sauf que ce conducteur possède quelque chose ... +

Bruno Solo, acteur, réalisateur, scénariste
« Les derniers aventuriers »
Qui ne connaît pas Bruno Solo, notamment pour sa prestation dans Caméra Café au côté de son pote Yvan Le Bolloc’h ? Dans notre rubrique « Libres ... +

Frédérique Thomazeau, gérante de TF&L Trans
Seule issue : s’installer
A priori, Frédérique ne fait jamais relâche. Quand elle n’est pas au volant, cette femme de 44 ans fait la compta et les factures, et gère les deux ... +

Année