logo

 

Laissez-nous votre email
pour recevoir notre newsletter :

251278


Fermer

logo
     Se connecter
     Se connecter

Actualités
de la route et des transports
Recevoir notre Newsletter
Articles en accès libre
1. Choisissez un n°
2. Puis un article
Actualités de la route et des transports


12 avril 2023 - (59781)

LÉGISLATION

Allemagne : les conducteurs polonais font grève !

Le syndicat belge FGTB-UBT rapporte que les chauffeurs des sociétés de transport polonaises Lukmaz, Agmaz et Imperia (qui appartiennent toutes au même chef d'entreprise) étaient toujours en grève ce week-end, après une semaine passée sans travailler sur un parking à Gräfenhausen sur l'A5 près de Weiterstadt (Darmstadt-Dieburg). Ils expriment leur colère de n'avoir reçu aucun salaire depuis plus d'un mois. C'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase après des années d'exploitation par leur patron et les donneurs d'ordres.

Vendredi dernier, la situation a dégénéré lorsque le chef d'entreprise a tenté d'intimider les chauffeurs grévistes avec une milice privée. À bord de véhicules blindés et en tenue de combat, cette milice avait pour mission d'intimider les chauffeurs de camion et, si nécessaire, d'utiliser la force pour emporter les camions. Heureusement, la police était présente et a réussi à régler le conflit, au cours duquel 19 personnes ont été arrêtées, dont le propriétaire de l'entreprise de transport polonaise.

Les donneurs d'ordres doivent prendre leurs responsabilités, souligne FGTB-UBT, qui nomme entre autres Ikea, Volkswagen, DHL, LKW Walter, Sennder ou encore CH Robinson. Le syndicat belge souligne que ne plus utiliser les services des sociétés de transport malhonnêtes et criminelles est le seul moyen de mettre fin à cette exploitation et à ce dumping social : « Le dumping social dans le transport routier ne peut cesser que si les clients paient un prix décent pour le transport routier (..) Tant que les chargeurs continueront à tirer les tarifs vers le bas, seules les entreprises de transport criminelles qui exploitent les chauffeurs et bafouent toutes les règles pourront continuer à exercer leur métier. Il est grand temps de changer d'attitude en Europe ! ». - MF

Partager


 
Articles en accès libre
1. Sélectionnez un numéro
2. Choisissez un article en accès libre