logo

 

Laissez-nous votre email
pour recevoir notre newsletter :

 


Fermer

logo
     Se connecter
     Se connecter

Articles en accès libre
1. Choisissez un n° 2. Puis un article
Articles en accès libre
1. Sélectionnez un numéro
2. Choisissez un article en accès libre
Actualités de la route et des transports
Actualités de la route et des transports

Recevoir notre Newsletter

13 octobre 2022 - (58735)

FÉDÉRATIONS, POLITIQUE

Bientôt des ruptures sur les produits alimentaires, prévient la Chaîne logistique du froid

Alors que les grèves dans les raffineries ont été reconduites hier, les pénuries de carburant vont créer des ruptures sur les produits alimentaires pour les Français, selon la Chaîne logistique du froid (qui représente 120 entreprises de transport et d'entreposage de produits frais & surgelés). Cela concerne les denrées périssables (matières premières agricoles - viandes, produits de la pêche, fruits & légumes) comme les produits finis ou semi-finis (plats cuisinés, produits traiteurs, frais ou surgelés). Hormis le gazole et l'AdBlue, les transporteurs de produits frais sont tributaires du gazole non routier pour alimenter les groupes frigos...

Il y a deux jours, ceux disposant de cuves avaient devant eux moins d'une semaine d'autonomie. Pour les autres transporteurs, tributaires des stocks disponibles en station-service, c'est encore plus compliqué. Inquiétant, quand on sait qu'il faut environ six jours pour relancer une centrale de raffinage. - MF

Partager