logo

 

Laissez-nous votre email
pour recevoir notre newsletter :

 


Fermer

logo
     Se connecter
     Se connecter

Articles en accès libre
1. Choisissez un n° 2. Puis un article
Articles en accès libre
1. Sélectionnez un numéro
2. Choisissez un article en accès libre
Actualités de la route et des transports
Actualités de la route et des transports

Recevoir notre Newsletter

24 novembre 2022 - (58948)

FÉDÉRATIONS, POLITIQUE

Fin des aides à la pompe au 1er janvier 2023 : les transporteurs demandent un soutien

Les transports routiers attendent des mesures de soutien spécifiques d'ici le 1er janvier 2023, jour où plus aucune aide à la pompe ne sera accordée. « Depuis maintenant plus d'un an, le prix du carburant fluctue fortement, rappelle l'OTRE. Dans des proportions telles que les transporteurs routiers ne peuvent pas en répercuter le coût face à des donneurs d'ordre peu disposés à l'accepter ». La fédération rappelle que cette hausse vient s'ajouter à toutes celles que subissent par ailleurs les entreprises : AdBlue, assurances, pneumatiques, électricité, revalorisations salariales...

Alors que les particuliers gros rouleurs vont être aidés au 1er janvier 2023, d'après des annonces récentes, les transporteurs routiers s'inquiètent qu'aucune annonce concrète n'ait encore été faite sur un dispositif similaire pour les professionnels. « Le poste carburant représente en moyenne 30% de nos charges », rappelle la fédé de transporteurs, qui estime très difficile de renégocier les contrats de transport. Elle s'attend à un nombre important de défaillances d'entreprises dès le 1er semestre 2023, et plus particulièrement chez les TPE et PME, si rien ne remplace le dispositif de remise à la pompe au 1er janvier 2023. - MF

Partager