logo

 

Laissez-nous votre email
pour recevoir notre newsletter :

 


Fermer

logo
     Se connecter
     Se connecter

Actualités
de la route et des transports
Recevoir notre Newsletter
Articles en accès libre
1. Choisissez un n°
2. Puis un article
Articles en accès libre
1. Sélectionnez un numéro
2. Choisissez un article en accès libre
Actualités de la route et des transports


28 novembre 2022 - (58957)

ENERGIES ALTERNATIVES

Un eActros porteur pour le lyonnais BFT

Les transporteurs lyonnais Maryline Folléas et de Bruno Folléas (BFT) ont fait le déplacement jusqu'à l'usine allemande de Mercedes à Wörth pour recevoir les clefs de leur premier eActros Mercedes-Benz. C'est le premier à être livré dans la région lyonnaise. Pour ce fer de lance tout électrique de leur flotte, les Folléas ont opté pour la version « 300 » de la gamme eActros. 300 pour 300 km d'autonomie.

Cette version porteur 6x2 offre une capacité de 336 kWh. Les trois packs de batteries de cette version, installés dans l'empattement, apportent l'énergie nécessaire à l'essieu électrique « eAxle » conçu par Mercedes pour ses camions électriques intégrant deux moteurs électriques et la boîte de vitesses.

Comme tous les eActros, celui-ci est équipé d'un tableau de bord multimédia cockpit avec tablettes 12'', de MirrorCam remplaçant les traditionnels rétroviseurs extérieurs, du système de freinage automatique Active Brake Assist 5 (ABA 5) et du Side Guard Assist, qui avertit de la présence d'un obstacle mobile ou non dans l'angle mort côté droit.

Une fois carrossé pour transporter une caisse amovible, l'eActros BFT sera intégré au projet local Lium (Logistique intra-urbaine multimodale) zéro émission qui associe les Transports BFT, le Port de Lyon, les bateliers, les transports urbains et les coursiers locaux. L'objectif est d'utiliser l'intelligence artificielle pour offrir les meilleures solutions de transport, c'est-à-dire les moins gourmandes en CO2, pour des livraisons dans le Grand Lyon. Et pour éviter les retours à vide, Lium prévoit de récupérer des déchets dans un but de recyclage. Ce projet va entrer en phase de tests avant de fonctionner pleinement dans les 24 à 36 mois à venir. - MF



Partager
De g. à d. : Maryline et Bruno Folléas à Wörth, Sébastien Henry, PDG des filiales Paris et Lyon, et Henri Paccalin, président de Mercedes-Benz Trucks France.

De g. à d. : Maryline et Bruno Folléas à Wörth, Sébastien Henry, PDG des filiales Paris et Lyon, et Henri Paccalin, président de Mercedes-Benz Trucks France.

De g. à d. : Maryline et Bruno Folléas à Wörth, Sébastien Henry, PDG des filiales Paris et Lyon, et Henri Paccalin, président de Mercedes-Benz Trucks France.

De g. à d. : Maryline et Bruno Folléas à Wörth, Sébastien Henry, PDG des filiales Paris et Lyon, et Henri Paccalin, président de Mercedes-Benz Trucks France.