logo

 

Laissez-nous votre email
pour recevoir notre newsletter :

 


Fermer

logo
     Se connecter
     Se connecter

Actualités
de la route et des transports
Recevoir notre Newsletter
Articles en accès libre
1. Choisissez un n°
2. Puis un article
Articles en accès libre
1. Sélectionnez un numéro
2. Choisissez un article en accès libre
Actualités de la route et des transports


2 décembre 2022 - (58992)

FAIT DIVERS, SOCIÉTÉ

Pénurie de conducteurs de porte-voitures : le groupe Stellantis pris au piège du low-cost

Ces dernières années, on a assisté à une concentration des groupes de transport spécialisés dans le porte-voitures, avec une domination aujourd'hui des pays baltes et de l'Espagne. Les transporteurs français du secteur n'ont pas renouvelé leur flotte pendant la période covid et les conducteurs se sont reconvertis dans la voiture d'occasion et d'autres activités que le porte-voitures.

Des constructeurs comme le groupe Stellantis (PSA et Fiat Chrysler) ont voulu confier à des sociétés étrangères l'acheminement des voitures qu'ils produisent, mais ils sont pris au piège de l'exclusion depuis fin octobre des conducteurs russes ou biélorusses, qui étaient souvent au volant des porte-voitures, et de l'indisponibilité des conducteurs ukrainiens, qui préfèrent se battre pour leur pays.

Résultat, la pénurie de conducteurs crée des difficultés logistiques telles que l'usine Stellantis de Sochaux (Doubs) stocke désormais une partie de ces voitures sur l'aérodrome désaffecté de Lure-Malbouhans en Haute-Saône, puisque ses propres parkings d'usine sont saturés (voir aussi 58921). D'autant que Stellantis doit aussi faire face à une congestion des ports et une « instabilité du transport par le rail ».

Cet exemple démontre magistralement la vulnérabilité de tous ces industriels qui ont tout misé sur le transport low-cost, susceptible de se retrouver à l'arrêt du jour au lendemain du fait de l'évolution de la géopolitique en Europe de l'Est. Entretemps, on a perdu le savoir-faire en France et par manque de main d'œuvre expérimentée, on ne sait plus réaliser cette activité avec des conducteurs français. Espérons que cette leçon va porter ses fruits...

Partager