logo

 

Laissez-nous votre email
pour recevoir notre newsletter :

 


Fermer

logo
     Se connecter
     Se connecter

Actualités
de la route et des transports
Recevoir notre Newsletter
Articles en accès libre
1. Choisissez un n°
2. Puis un article
Articles en accès libre
1. Sélectionnez un numéro
2. Choisissez un article en accès libre
Actualités de la route et des transports


19 janvier 2023 - (59256)

LÉGISLATION

Deux sociétés de transport routier jugées pour travail dissimulé

Deux sociétés de transport, Trans Inter et Trans Europe, basées respectivement à Saint-Martin-lez-Tatinghem (Pas-de-Calais) et en Roumanie, sont soupçonnées d'avoir fait appel à des travailleurs roumains pendant près de cinq ans sans les déclarer, rapporte notre confrère La Voix du Nord. C'est en tout cas ce que suppose le tribunal correctionnel de Saint-Omer, où les dirigeants des deux entreprises viennent d'être jugés, accusés de travail dissimulé et de délit de marchandage. On ne connaît pas pour l'instant l'issue du jugement.

Tout a commencé quand une entreprise de transport du Pas-de-Calais a pointé du doigt les prix défiant toute concurrence pratiqués par Trans Inter. L'enquête menée par la gendarmerie a permis de révéler l'existence d'une filiale, appelée Trans Europe et basée en Roumanie, qui permettait à Trans Inter de faire travailler des conducteurs roumains à des salaires plus bas que ceux en France. À la tête de Trans Europe, le fils des dirigeants de Trans Inter. Durant les cinq années visées par l'enquête, Trans Inter aurait eu recours à une cinquantaine de travailleurs roumains. - MF

Partager