logo

 

Laissez-nous votre email
pour recevoir notre newsletter :

496257


Fermer

logo
     Se connecter
     Se connecter

Actualités
de la route et des transports
Recevoir notre Newsletter
Articles en accès libre
1. Choisissez un n°
2. Puis un article
Actualités de la route et des transports


15 février 2023 - (59451)

LÉGISLATION

Bruxelles vise –45% d'émissions CO2 en 2030 pour les camions diesel, pour arriver à –90% en 2040

Jusqu'à présent, Bruxelles avait demandé aux constructeurs de poids lourds diesel (95,8 % du parc européen aujourd'hui) de réduire de 15 % leurs émissions de C02 à partir de 2025 et de 30 % à partir de 2030 par rapport à leur niveau de 2019. Mais l'exécutif européen a durci ces normes pour s'assurer que les objectifs de neutralité carbone fixés à 2050 soient respectés.

La Commission européenne a en effet proposé de réduire de 90% (toujours par rapport à 2019) les émissions carbone des camions (+ de 5 t) vendus dans l'UE à partir de 2040, tout en imposant dès 2030 que tous les nouveaux bus urbains mis en service soient « zéro émission ».

Et pour y arriver, le texte propose un calendrier pour réduire au fil du temps les émissions des camions de plus de 5 tonnes neufs. Pour ceux vendus à partir de janvier 2030, les émissions devront être réduites d'au moins 45% par rapport aux niveaux de 2019, et non plus de 30% ! Ces émissions devront être ensuite diminuées de 65% à partir de janvier 2035, et de 90% à partir de janvier 2040 (toujours par rapport aux niveaux de 2019).

« Les fabricants pourront recourir aux technologies de leur choix pour atteindre ces objectifs, par exemple l'électrification, les piles à hydrogène ou l'hydrogène », précise la Commission, tout en soulignant que nombre d'agglomérations prévoient déjà de verdir leurs transports en commun bien avant cette date.

Des dérogations sont prévues pour les véhicules fabriqués en petit volume à des fins minières, forestières et agricoles, pour les véhicules des forces armées et des services d'incendie, les ambulances et véhicules médicalises, ou encore pour les camions à ordures.

L'UE a par ailleurs avalisé la fin en 2035 de la vente des utilitaires neufs à moteur thermique (ainsi que des voitures). - MF

Partager


 
Articles en accès libre
1. Sélectionnez un numéro
2. Choisissez un article en accès libre