logo

 

Laissez-nous votre email
pour recevoir notre newsletter :

056894


Fermer

logo
     Se connecter
     Se connecter

Actualités
de la route et des transports
Recevoir notre Newsletter
Articles en accès libre
1. Choisissez un n°
2. Puis un article
Actualités de la route et des transports


8 mars 2024 - (61416)

FÉDÉRATIONS, POLITIQUE

Camions de 60 t et 25,25 m : l'Europe va peser le pour et le contre

Mardi prochain, outre une discussion sur l'augmentation à 44 t du PTAC des PL pour toute l'Europe, le Parlement européen se penchera sur une réglementation qui autoriserait sous certaines conditions la circulation des mégacamions jusqu'à 60 t et 25,25 m de long, avec deux à trois remorques (qui sont autorisés depuis longtemps en Suède et en Finlande, initialement pour le transport de grumes). On les désigne aussi sous le nom de EMS (European Modular System), et plus rarement d'écocombis.

Cette annonce provoque une levée de boucliers de la part de nos chers compatriotes écologistes et autres influenceurs qui agitent le drapeau de la peur et de la destruction de l'infrastructure. Ils prédisent en outre que cette mesure sonnerait la mort du rail !

C'est le moment pour nous de rectifier les idées toutes faites. Côté sécurité, tous ces camions sont bardés de capteurs de présence. Côté protection de l'environnement, ils vont dans le sens de l'écologie puisque deux mégacamions remplacent trois ensembles classiques et que la pollution est donc diminuée d'autant (ainsi que la consommation). Quant à l'infrastructure, il n'y a aucune raison que le bitume soit défoncé puisque la charge à l'essieu est identique. Précisons qu'ils se conduisent et se manœuvrent avec autant de facilité qu'un ensemble classique.

Concernant la concurrence qu'ils représenteraient pour le rail, disons sobrement que le rail n'a de toute façon jamais été un mode de transport très efficace pour les marchandises. Il est bon de préciser par ailleurs que ces camions seront pour la plupart dédiés aux navettes entre les industries et les dépôts. Ils réduiront d'au moins 40% le trafic sur ces itinéraires et le bénéfice sera donc double puisque le risque de collision sera réduit ainsi que les émissions de carbone. - MF

Partager
Ce qui se fait très bien en Suède a beaucoup de mal à passer aux yeux des écologistes, alors que qu'ils engendrent une moindre pollution (deux mégacamions en remplacent trois classiques). Photo Scania...

Ce qui se fait très bien en Suède a beaucoup de mal à passer aux yeux des écologistes, alors que qu'ils engendrent une moindre pollution (deux mégacamions en remplacent trois classiques). Photo Scania...

Ce qui se fait très bien en Suède a beaucoup de mal à passer aux yeux des écologistes, alors que qu'ils engendrent une moindre pollution (deux mégacamions en remplacent trois classiques). Photo Scania...

Ce qui se fait très bien en Suède a beaucoup de mal à passer aux yeux des écologistes, alors que qu'ils engendrent une moindre pollution (deux mégacamions en remplacent trois classiques). Photo Scania...


 
Articles en accès libre
1. Sélectionnez un numéro
2. Choisissez un article en accès libre